Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

Le tourisme se porte bien dans le monde

Le tourisme se porte bien dans le monde

On a enregistré une hausse de 7% des arrivées de touristes internationaux en 2017. L’Europe et l’Afrique mène la danse…

Le tourisme se porte bien. L’organisation Mondiale du Tourisme estime le nombre d’arrivées de touristes internationaux à 1,322 milliard l’an passé soit une hausse de 7%.

« Ce taux, bien supérieur à la tendance soutenue et constante de 4% ou plus enregistrée depuis 2010, représente le meilleur résultat jamais atteint depuis sept ans » ajoute l’OMT.

L’Europe est la région qui connait la plus forte croissance (+8%) avec l’Afrique (+8%). La hausse est plus modérée en Asie-Pacifique (+6%), au Moyen-Orient (+5%) et aux Amériques (+3%).

Les bons chiffres de l’Afrique sont dus notamment à une forte reprise du tourisme en Afrique du Nord, une zone qui avait fortement souffert suite aux changements de régimes politiques de ces dernières années.

On peut noter que l’Europe est plébiscitée pour son patrimoine et surtout sans doute pour sa qualité de vie. Le continent est encore l’une des régions où l’on vit le mieux même si le recul de la liberté de presse, les mesures sécuritaires coercitives risquent d’entrainer le continent vers une dégradation de la démocratie dans les prochaines années.

La croissance de l’Europe est liée aux excellentes performances enregistrées par l’Europe méridionale et méditerranéenne avec une baisse de 13%. L’Espagne est d’ailleurs devenue le 2ème pays touristique le plus visité au monde tant en terme d’arrivées que de revenus au contraire de la France.

Au niveau des Amériques même si la performance globale est décevante, l’Amérique du Sud a enregistré de très bonnes performances avec une hausse de 7% des arrivées.

Il en est de même en Asie où l’Asie du Sud affiche une hausse de 10% contre 8% pour l’Asie du sud-est.

Pour l'année 2018, l'OMT prévoit une croissance de 4 à 5% en 2018, « un taux quand même supérieur à la moyenne de 3,8% projetée par l’OMT pour la période 2010-2020 ».

« L’Europe et les Amériques devraient avancer de 3,5%-4,5%, l’Asie-Pacifique de 5%-6%, l’Afrique de 5%-7% et le Moyen-Orient de 4%-6% » conclut l'OMT.

Résultats détaillés par région :

Les arrivées de touristes internationaux en Europe ont atteint 671 millions en 2017, une progression remarquable de 8% après une année 2016 relativement plus terne. Cette croissance est attribuable aux résultats extraordinaires enregistrés par l’Europe méridionale et méditerranéenne (+13%). L’Europe occidentale (+7%), l’Europe du Nord et l’Europe centrale et orientale (+5% dans les deux cas) affichent aussi une croissance solide.

L’Asie-Pacifique (+6%) a accueilli en 2017 324 millions de touristes internationaux. Ces arrivées sont en hausse de 10% en Asie du Sud, de 8% en Asie du Sud-Est et de 7% en Océanie. Elles ont augmenté de 3% en Asie du Nord-Est.

Les Amériques (+3%) ont comptabilisé 207 millions d’arrivées de touristes internationaux en 2017, et la plupart des destinations ont présenté des résultats positifs. L’Amérique du Sud vient en tête (+7%), suivie de l’Amérique Centrale et des Caraïbes (+4% dans les deux cas), ces dernières montrant de clairs signes de reprise après le passage des ouragans Irma et Maria. En Amérique du Nord (+2%), les résultats solides du Mexique et du Canada contrastent avec un déclin aux Etats-Unis, la plus grande destination de la région.

Compte tenu des données disponibles pour l’Afrique, on estime à 8% la croissance de cette région en 2017. Le continent a consolidé son rebond de 2016 et atteint un chiffre record de 62 millions d’arrivées internationales. L’Afrique du Nord a bénéficié d’une forte reprise avec des arrivées en hausse de 13%, tandis que celles de l’Afrique subsaharienne ont augmenté de 5%.

Le Moyen-Orient (+5%) fait état de 58 millions d’arrivées de touristes internationaux en 2017 avec une croissance soutenue dans certaines destinations et une forte reprise dans d’autres.

Note : tous les résultats du présent communiqué se fondent sur des données préliminaires, telles que déclarées par les diverses destinations du monde entier, et sur des estimations de l’OMT des données manquantes. L’OMT continuera de collecter des données et présentera des résultats plus exhaustifs par pays dans le numéro d’avril du Baromètre OMT du tourisme mondial. On interprètera avec précaution les chiffres de l’Afrique et du Moyen-Orient qui se basent sur des données disponibles limitées.

https://www.unwto.org

Newsletter

S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

SONDAGE

Pour réduire le déficit public de l'Etat faut-il :

Articles ayant le même tag

MOD_TAGS_SIMILAR_NO_MATCHING_TAGS