La France a le pire déficit commercial de l'UE. Pensez-vous que l'export devrait être une priorité du gouvernement?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

garuda-indonesia.jpgLe gouvernement indonésien a ordonné aux compagnies aériennes de faire voler au moins 10 avions d'ici à 2012, sinon elles pourront être sous le joug d'une interdiction de voler. L'Indonésie  souhaite ainsi  améliorer ses performances en matière de sécurité aérienne.

Au moins cinq avions sur 10 devront appartenir en totalité aux compagnies aériennes indonésiennes, les autres pouvantt être loués selon la nouvelle loi indonésienne en application depuis le début de cette année.

"Nous voulons que les compagnies aériennes soient financièrement solides et déterminées à donner le meilleur en termes de service et de sécurité" a indiqué Bambang Ervan, porte-parole du ministère des transports indonésien.

Les compagnies aériennes sont tenues de se conformer à cette nouvelle loi dans un délai de trois ans. Si elles ne le font pas, elles s'exposeront à des sanctions comme une fermeture administrative ou devront fusionner  avec d'autres compagnies aériennes pour respecter  le quota ou n'offrir que des services d'affrètement.

Actuellement, plus de la moitié des 50 compagnies aériennes commerciales et charters indonésiennes possèdent moins de cinq avions.

L'archipel indonésien a besoin de liaisons aériennes, mais les transporteurs locaux sont parmis les moins sûrs de toute l'Asie.  Au cours des dernières années, plus de 120 personnes sont mortes dans des accidents, ce qui a incité l'Union européenne (UE) à interdire de vol tous les transporteurs indonésiens  dans son espace aérien en 2007.

L'UE a récemment élargi sa liste noire des transporteurs dangereux à toutes les compagnies du Bénon lsuite à un audit peu flatteur de  l'Organisation internationale de l'aviation civile.

D'autres transporteurs ont été inclus dans la nouvelle liste noire et  sont interdits de vol dans l'UE comme les compagnie du Kazakhstan : Air Company Kokshetau, ATMA Airlines, Air Berkut, East Wing, Sayat Air et Starline KZ,la compagnie thaïlandaise One-Two-Go Airlines, et l'Ukrainienne Motor Sich Airlines.

C'est la dixième mise à jour de la liste noire de l'Union Europénne depuis sa création en mars 2006.
L'inscription sur cette liste est effectuée suite à  des anomalies constatées lors de contrôles dans les aéroports européens, si les compagnies aériennes utilisent des appareils vétustes et si les compagnies ne respectent pas les réglementations de l'Union Européenne.

Voir notre rubrique :  www.businesstravel.fr/liste-noire-des-compagnies-aeriennes.

Crédit Photo : Garuda Indonesia 

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

 

 

Aller en haut