La France a le pire déficit commercial de l'UE. Pensez-vous que l'export devrait être une priorité du gouvernement?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

Les Gites de France continuent à séduire de plus en plus de français malgré la concurrence de sites comme Airbnb.

gite-eliel

Les Gites de France vont proposer de nombreux événements pour fêter leur 60ème anniversaire : 2000 week-ends à 90 euros vont être commercialisés les 22 et 23 mars prochains.

Par ailleurs des journées portes ouvertes auront lieu les 28 et 29 mars tandis qu'un jeu concours sélectionnera un gagnant par jour pendant 2 mois.

Il faut dire que le réseau se porte bien malgré la concurrence de nouveaux acteurs de l'Internet comme AirBnb.

Les Gites de France ont vu leur chiffre d'affaires augmenter de 5,1% en 2014 pour atteindre 199,5 millions d'euros (pour les réservations effectuées via le réseau). 

Si l'on prend en compte les réservations effectuées en plus par les propriétaires les revenus atteignent le double soit environ 399 millions.

«A la différence d'autres acteurs comme Airbnb, les Gites de France font travailler tout le tissu économique français avec la TVA payée en France. Et puis les motivations des propriétaires de notre réseau sont différents: la première de leur motivation c'est avant tout pour le contact humain et la seconde pour rénover le patrimoine. Chaque année 2500 à 3000 structures sont rénovées via les Gites de France. On ne prend pas suffisamment conscience de a richesse touristique de la France» assure Yannick Fassaert, Président de la Fédération Nationale des Gîtes de France.

Mais, alors que les Gites de France étaient jusqu'à présent connus principalement pour leur implantation à la campagne, la nouvelle offre urbaine City Break lancée il y a 2,5 ans se développe rapidement.

Même s'ils ne représentent encore que 1,9% du catalogue composé de 60000 hébergements, les City Break apportent une nouvelle clientèle plus jeune et plus internationale au réseau à l'image du City Break Eliel situé à Paris.

«Lorsque j'ai ouvert cette chambre d'hôte à Paris je n'aurais jamais pensé attirer aussi vite des clients : j'ai été surprise par leur provenance du monde entier, le label France étant très attractif» explique la directrice de la chambre d'hôte.

Les City Break offrent un autre avantage celui de tirer les revenus vers le haut avec 62 % des logements classés 3 épis, 32% classés 4 épis et 6% 5 épis (luxe).

Hormis les City Break, les importants investissements dédiés au site Internet, ont aussi contribué à augmenter le revenu moyen : sur Internet, il esten effet supérieur de 17% à la moyenne nationale.

L'année 2015 devrait permettre de tirer profit de ces investissements digitaux avec une hausse du carnet de commande de 10,3% par rapport à l'an passé.

Vis à vis des propriétaires, les Gites veulent continuer à rester attractifs en promettant de ne pas augmenter leur rémunération : le taux de commission moyen de 11% sur les ventes devrait rester stable voire baisser et la cotisation conitnuera à ne représenter en moyenne que 50 à 60% d'une semaine de location (280€).

Pour les remercier, les Gites de FRance vont d'ailleurs mettre en avant 60 portraits de propriétaires atypiques pour leur 60ème anniversaire.

Quoi de plus logique alors que ce sont 47000 propriétaires qui par leur engagement ont permis ce succès.

Une réussite qui se conjugue d'ailleurs au féminin puisque que sur 10 projets, 8 sont portés par des femmes.

http://www.gites-de-france.com/

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

 

 

Aller en haut