Etes-vous favorable au retour du port du masque dans les transports?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

La hausse du prix des billets d'avion se poursuit en septembre et la faiblesse de la Livre et de l'Euro face au Dollar ne va pas arranger les choses...

Nous vous parlions hier de la baisse de l’Euro et de la Livre qui inquiète les compagnies aériennes une grande partie de leur coûts étant facturés en Dollars.

S’ajoute à cela les problèmes de personnel de sécurité que l’on a pu voir cet été dans des grands aéroports comme Schiphol et qui de ce fait limitent l’offre (voir l'aéroport de Schiphol limite les capacités).

Ces tendances ainsi que la forte hausse de la demande après la pandémie de Covid, conduisent à une augmentation assez forte du prix des billets, plus importante que l’inflation. Une bonne nouvelle cependant pour les compagnies aériennes, le niveau de trafic a approché celui d'août 2019.

Forte reprise du trafic domestique et vers l’Afrique

En août 2022, selon les chiffres de la DGAC, le trafic domestique a quasiment rejoint celui de 2019 à 92,8%. Le trafic passagers international est par contre toujours en retrait de manière importante à 86,3% du trafic d’août 2019 en août 2022.

L’Asie à la traine

A l’international, c’est le trafic vers l’Afrique qui a connu la plus forte reprise à 98,8% du trafic 2019, une reprise exceptionnelle suivi par l’UE des 27 à 92,1%, et l’Amérique à 83,7%. Du fait des multiples restrictions de voyage, l’Asie reste à la traine avec un trafic atteignant seulement 58,8% de celui d’août 2019.

Les prix des billets d’avion connaissent une évolution semblable avec une forte hausse par rapport à la période d'avant la pandémie et par rapport à 2021. Nous préférons prendre en compte les prix avant la pandémie qui sont une référence plus intéressante, l’année 2021 étant encore une « année spéciale ».

Ainsi selon la DGAC, les prix des billets d’avions en août 2022 ont été environ 28,4% plus cher au départ de la France (métropole +Outre-Mer) qu’en août 2019, l’année d’avant la pandémie.

Une hausse conséquente. Et qui cache de fortes disparités. Au départ de la métropole les prix augmentent de 28,1% sur le réseau français dont 29,2% pour les liaisons domestiques et 13,9 pour les liaisons de la métropole vers l’Outre-mer.

Forte hausse du prix des billets vers l'Asie

Vers l’international les hausses des billets atteignent 28,4% sur le moyen-courrier et 21% sur le long-courriers avec là encore de fortes disparités.

On note une croissance exceptionnellement forte des tarifs vers les pays hors Europe à +50,1% et vers l’Asie-Pacifique (+44,3%), pays où il y a encore des restrictions de voyage et où le trafic n’a pas repris normalement. Les hausses sont restées plus limitées même si elles sont significatives vers l’Amérique du Nord (+27,8%) et l’Amérique Latine (18,1%). Il est à noter, ce qui est une bonne nouvelle pour nos compatriotes des territoires ultra-marins, que le prix des billets d’avions n’a augmenté que de +12,4% depuis l’Outre-mer.

Cette tendance à la hausse du prix des billets devrait se poursuivre en septembre alors que l’Europe et la Livre sont au plus bas face au Dollar. Les compagnies aériennes s'inquiètent alors qu'une grande partie de leurs coûts sont facturés en Dollars dont le kérosène.

Selon une évaluation faite par MisterFly sur le niveau des ventes, les prix des billets d'avion seraient en augmentation de +28% toutes destinations confondues par rapport à 2019 avec une hausse respective de +57% vers la Thaïlande, +49% vers les Etats-Unis, +27% pour la Guadeloupe ou l’île Maurice, 26% pour Dubaï et l’Italie, +19% pour la Réunion et la Martinique et environ +15% pour l’Espagne, la Tunisie et la Grèce.

Espérons que l’aérien ne redevienne pas un produit de luxe, ces hausses étant bien supérieures au niveau de l’inflation prévu pour 2022.

  

SONDAGE

Etes-vous favorable au retour du port du masque dans les transports?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut

Vous aimez ce site?

Soutenez-nous via OKPAL OU

ABONNEZ-VOUS