Etes-vous pour ou contre la suppression du port du masque dans les transports?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :
Louvre Hotels Group, deuxième groupe hôtelier français vient de signer un accord de partenariat stratégique avec le groupe chinois de carte bancaire Union Pay...

louvres jotel unionpay

Plus qu’une question de légitimité, ce partenariat entre Louvre Hotels Group et Union Pay est une évidence. Depuis quelques années les 1200 hôtels des enseignes de Louvre Hotels Group (Campanile, Premier Classe, Kyriad et Golden Tulip) mettent en effet tout en œuvre pour faciliter la venue et le séjour des Chinois en France, une clientèle en devenir même s’ils ne représentent encore qu’un petit pourcentage dans les hôtels.

louvre hotels union pay2Tout a commencé lorsque Louvre Hotels a été racheté par le groupe chinois Jin Jiang en 2005. Puis il y a cinq ans un programme d’accueil typiquement chinois a été proposé dans les hôtels Campanile de France.

Cela a continué en juillet 2015 par la signature d’une charte avec les Pouvoirs Publics destinée à améliorer la sécurité des Chinois en France , un enjeu considérable au vu de la progression du marché « chaque année depuis cinq ans, le tourisme chinois augmente de 50% «  explique Pierre Frédéric Roulot, Président de Jin Jiang Europe et Louvre Hotels Group .

« 2016 est la seule année où le tourisme chinois a reculé de 20%  d’une part en raison des attentats mais aussi pour des problèmes d’insécurité » poursuit le PDG  de Louvre Hotels Group.

Mais comment lutter contre l’insécurité à partir du moment où les Chinois se promènent avec d’importantes sommes d’argent liquide sur eux ? et comment peuvent-il faire autrement puisque les cartes bancaires ne sont pas compatibles avec les terminaux français ?

« Nous nous sommes donc dits que si nous arrivions à résoudre le problème de compatibilité des terminaux, nous aurions résolu une partie du problème lié à l’insécurité » devait expliquer le pdg. D’autant que le touriste chinois dépense beaucoup «  environ 5400 euros par personne quand il séjourne en France ce qui représente pour la France une rentrée de 10 milliards d’euros ! ». Un enjeu qui méritait bien que l’on se penche sur la question.

Fort de ce constat, Louvre Hotels Group, a donc décidé de faire bouger les lignes en partenariat avec la société chinoise Union Pay, et au bout d’une année de travail, les premiers terminaux de cartes bancaires susceptibles de lire les cartes chinoises sont en place «  un investissement financier qui représente environ 600 € par terminal sachant que les gros porteurs disposeront de 1 à 2 terminaux » déclare le pdg.

Pour Union Pay, ce partenariat est stratégique «  c’est une première en France mais ce type de partenariat pourrait se développer partout dans le monde » déclare le président GE Huayong d’Union Pay « en raison de la croissance du tourisme chinois : 100 millions de visiteurs internationaux en 2015, un chiffre qui devrait doubler d’ici à 2020 ».

Le groupe chinois de carte bancaire Union Pay est présent chez 36 millions de commerçants en Chine et dans près de 110 000 commerçants français : il totalise 63 millions de porteurs de carte hors de Chine.

En France, au-delà de Louvre Hotels, c’est tout le marché français du tourisme qui est visé « le dispositif devrait être étendu à tous les opérateurs du tourisme français » précisait Pierre Frédéric Roulot.

« Tout le monde est concerné. Car le tourisme chinois est un atout pour la France et la France a une vraie carte à jouer sur ce marché en pleine expansion, qui de surcroît lui est très favorable . Les Chinois adorent la France et ce qu’elle représente en termes de culture, de gastronomie et de paysages » devait préciser le pdg de Louvre Hotels ajoutant « le tourisme n’est pas une rente  ».

Alors que le premier mouvement est lancé, d’autres devraient suivre. En attendant les touristes et homme d’affaires chinois peuvent dès maintenant utiliser leurs cartes Union Pay dans les 24 premiers hôtels filiale de Louvre Hotels Group ( marques Campanile, Première Classe Kyriad et Golden Tulip ). Attention toutefois, ce n’est qu’en fin d’année 2017 que l’ensemble du réseau devrait être pourvu : se renseigner donc d’abord auprès de l’hôtel...

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

 

 

Aller en haut