Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

Malaysia va vendre tous ses A380 et 4 B777-200ER

Malaysia Airlines veut vendre ou louer en leasing l'ensemble de sa flotte d'A380 ainsi que 4 B777-200ER dans le cadre de son plan de restructuration…L'A380 vers Paris risque donc d'être remplacé par un B777 l'an prochain...

a380-malaysia-airlines

La suppression des A380 serait une perte importante pour les passagers alors que l'A380 est le seul avion de la flotte de Malaysia à comprendre des sièges s'allongeant totalement à l'horizontale en Business et en Première. 

Cependant cette décision n'es pas une surprise du fait des difficultés financières de la compagnie liées à un exercice 2014 très difficile.

Suite aux tragédies des vols MH370 et MH 17 l'an passé, la compagnie a annoncé des pertes très importantes : le fonds souverain malaisien Khazanah Nasional a heureusement volé au secours de la compagnie pour racheter l'ensemble du capital.

Un nouveau directeur a également été nommé: il s'agit de Christoph Mueller, l'ancien CEO d'Are Lingus, qui a pris les rênes de la compagnie vendredi dernier.

Dans le cadre de son plan de restructuration, la compagnie va progressivement réduire son réseau long-courrier et concentrer ses efforts sur le développement de son réseau en Asie-Pacifique: la vente ou le leasing de ses avions long-courriers correspond à cette stratégie.

Comme rapporté par le Leeham News and Comment, Malaysia a mis en vente ses 6 A380 sur le marchés avec 2 superjumbos disponible à la vente ou en leasing immédiatement.

Les 4 autres 380 seront disponibles l'an prochain.

Parallèlement 4 B777-200Er sont disponibles à la vente immédiatement.

Les A380 sont actuellement opérés vers Londres et Paris et la vente de ces superjumbos signifie que Malaysia Airlines pourrait suspendre ses routes ou remplacer les A380 par les B777-200Er qui restent dans sa flotte.

Cela signifierait néanmoins une baisse du standing à bord comme nous l'avons vu plus haut: les B777-200ER ne sont pas équipés de première classe et les sièges affaires ne s'allongent pas totalement à l'horizontale. La compagnie perdrait des points dans ces classes vis à vis de la concurrence face à Singapore Airlines, Garuda Indonesia ou Cathay Pacific.

Malaysia a répondu aux articles parus dans la presse via Twitter et a confirmé qu'elle est sur le point de développer un nouveau Business plan mais sans donner plus de détails: «Malaysia Airlines cherche à clarifier les annonces vis à vis de sa flotte. Nous sommes actuellement en train de travailler à finaliser le Business plan. L'une des voies étudiées concerne différentes hypothèses vis à vis de notre flotte afin d'améliorer la viabilité de notre activité long-courrier».

Newsletter
S'inscrire à la newsletter


SONDAGE
Pour réduire le déficit public de l'Etat faut-il :