Partagez cet article :
britishairways-avions
Le personnel de cabine de British Airways prévoit de faire grève durant 20 jours en mai et en juin du 18 au 22 mai, du 24 au 28 mai du 30 mai au 3 juin et du 5 juin au 9 juin.

L'annonce de cette grève fait suite au rejet de la proposition de la direction de BritishAirways par le syndicat Unite. Les membres du syndicat ont voté contre à 71%.

Le syndicat s'est réuni hier et a décidé de mener une nouvelle grève comme nous l'avions annoncé (voir Le-syndicat-unite-pourrait-lancer-une-nouvelle-greve-chez-british-airways).

British Airways a publié le communiqué suivant:

« British Airways est déçue mais non surprise de la décision d'Unite de mener une nouvelle grève qui va poser des problèmes à des centaines de milliers de clients durant une période d'affluence en mai. Cette décision n'a pas semblant de justification. La direction d'Unité continue de vivre dans son propre monde, preuve d'un mépris impitoyable pour nos clients et ses propres membres. Nous avons fait une offre très équitable, qui répond aux préoccupations d'Unite soulevées au cours de 14 mois de négociations. Nous assurons également que notre personnel d'équipage est le mieux rémunéré dans l'industrie du transport aérien au Royaume-Uni. Notre offre reste disponible. Nous sommes convaincus que de nombreux membres d'équipage ignoreront l'appel à la grève inutile du Syndicat Unite et soutiendront les efforts du reste de la compagnie aérienne pour faire voler nos clients. En raison du soutien que nous avons reçu du personnel de cabine à Gatwick, tous les vols à destination et à partir de Gatwick continueront à fonctionner normalement. Il en sera de même pour les vols au départ de London City sera également affectée.

A Heathrow, nous prévoyons d'exploiter une partie substantielle de notre programme de vols long-courriers et il y aura un certain nombre de vols quotidiens vers toutes les destinations à travers notre réseau moyen-courrier.

Nous allons commander en  leasing des avions supplémentaires pour opérer notre programme moyen-courrier et allons demander des milliers de places à d'autres compagnies aériennes afin d'aider nos clients à obtenir une nouvelle réservation, si le vol initial est annulé.

Nous donnerons plus de détails quatre ou cinq jours avant le début de la grève lorsque nous annoncerons les détails exacts de notre programme de vols à Heathrow.»

Les co-secrétaires généraux d'United, Derek Simpson et Tony Woodley, ont déclaré de leur côté: «les passagers et les investisseurs seront consternés de constater que British Airways a rejeté les propositions faites par la direction du syndicat au cours du week-end, alors que leur offre avait été largement rejetée par leurs propres employés. Le personnel de cabine n'avait pas d'autres choix que de mener une nouvelle grève. Il ne peut y avoir de paix sans négociations constructives entre industriels et syndicalistes et alors que la direction culpabilise les membres du syndicat et utilise des procédures disciplinaires envers eux. La période de préavis de sept jours est un délai suffisant pour que la direction de British Airways change d'avis et rouvre des négociations sérieuses.»

Unite prévoit également «d'organiser un vote concernant de nouvelles actions à mener suite à la conduite de la compagnie aérienne durant la grève.»

Plus d'informations sur les sites ba.com External link, unitetheunion.org External link.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ NOS JOURNALISTES : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

La presse a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur de la presse comme jamais, les lecteurs doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des journaux indépendants présentant des informations de qualité. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de presse indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal au journalisme qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres magazines, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce au soutien financier des lecteurs, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et donner encore plus la parole aux lecteurs. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir un journalisme de qualité ouvert et indépendant et ceci pour de longues années. Chaque contribution des lecteurs, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 8 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: