Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Booking.com
Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Partagez cet article :

Suite à l'annonce de la mise en place du pass sanitaire, les réservations ont bondi pour les pays où l'on peut passer des vacances sans pass comme en Espagne. Certains français songent même à l'exil. La perte sera immense pour l'économie française...

Peut-on accepter l'inacceptable? C'est à dire une société de ségrégation où certaines personnes ne peuvent plus fréquenter certains lieux du fait de leurs opinions. C'est la question à laquelle ont pensé la moitié des français ce matin en se réveillant alors que le pass sanitaire a été officiellement mis en application.

Rappelons que l'on ne propose à la majorité des français (-65ans) qu'une seule technologie de vaccin, les vaccins à ARNm, une technologie nouvelle qui est d'ailleurs toujours en essai de phase III. Les vaccins basés sur des adénovirus intégrant la protéine de pointe Astra Zeneca et Janssen ne sont réservés qu'aux plus de 65 ans. Rappelons aussi que l'Union Européenne n'a pas voulu homologuer de vaccins à virus inactivés développés par la Chine alors que cette technologie a fait ses preuves en terme d'inocuité depuis longtemps.

Malgré le rappel de l'ordre des médecins, le pass sera nécessaire à l'hôpital sauf pour les urgences ce qui risque d'impliquer des milliers de procès au gouvernement de la part de malades chroniques ne pouvant pas accéder aux soins.

L'Ordre des médecins  s’inquiétait « vivement des conditions de mise en œuvre d’une telle disposition, qui ne doit pas priver des patients de soins, alors même que les conséquences délétères de la crise sanitaire en termes d’accès aux soins et de suivi des malades, et notamment des malades atteints de pathologies chroniques, sont largement documentées ».

La Fédération hospitalière a estimé le surcoût du contrôle des pass sanitaires à 60 millions d'euros par mois et déplore que cette « somme ne soit pas utilisée pour soigner les patients ».

La non obligation de port du masque pour les vaccinés alors que le Center for Disease Control américain a assuré que les vaccinés ont une charge virale identique aux non vaccinés place les membres du gouvernement dans une posture très dangereuse également en terme de procès potentiels futurs.

Selon le Docteur Gérald Kierzek, cité par le Figaro, le pass sanitaire pourrait « aggraver l'épidémie »: «conditionner le relâchement des gestes barrières par le passe sanitaire et la vaccination est dangereux. Le vaccin ne protège pas à 100 % ni à titre individuel (formes graves) ni collectif (transmission). Dès lors, supprimer le port du masque en intérieur ou relâcher les gestes simples et faciles à mettre en œuvre comme le lavage des mains va conduire inévitablement à des clusters et potentiellement à un redémarrage épidémique régulier...».

Le pass en terrasse est aussi très critiqué par l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie qui estime « que l'on est allé trop loin » sur FranceInfo. La France est à notre connaissance le seul pays à appliquer des pass sanitaires en terrasse.

Les professionnels de l'hôtellerie/Restauration estiment que le gouvernement leur a « planté un poignard dans le dos ». « Vous imaginez donc que nous, les professionnels de l’Horeca, on est fous de rage » rapporte la RTBF. Alors que les manifestations contre le pass prennent une ampleur jamais vue en été, de nombreux professionnels haussent la voix contre le pass alors que les cinémas, les musées, les parcs d'attraction les hôtels sont confrontés à une forte baisse de leur fréquentation.

Le risque à moyen terme c'est que les personnes qui perdent l'habitude d'aller au restaurant, dans les musées n'y retournent plus...

Dans le secteur du tourisme le pass va engendrer un manque à gagner énorme (voir Vers un chaos économique dans le tourisme?).

Ruée des touristes français vers les destinations sans pass sanitaire

Dès l'annonce des mesures concernant le pass le 12 juillet, les réservations des français vers l'Espagne ont bondi de 150% selon les observations de Weekendesk et la tendance se confirme.

La hausse serait désormais de 195% soit 3 fois plus de réservations que pour la même période de l'an passé. La plupart de ces réservations ont été effectuées au dernier moment ce qui prouve l'impact prépondérant du pass sanitaire.

Les recherches pour voir s'il y a un pass sanitaire en Espagne ont d'ailleurs explosé sur Google Trend la semaine du 11-17 juillet de même que la requête pays sans pass sanitaire juste après l'annonce du laissez-passer généralisé par E.Macron le 12/07.

Près de ma frontière belge, les citoyens français vont en masse dans le pays libre voisin pour profiter de la vie d'avant explique la Voix du Nord. « Depuis le 21, c’est bien simple, on est tout le temps complet !. Au bowling La Barrière de Mons, on a le sourire. Avec l’instauration du pass sanitaire en France, obligatoire pour de nombreux loisirs, l’établissement récupère les nombreux mécontents, qui font le choix de passer la frontière pour se divertir » note l'article en introduction. « Comme le gouvernement italien est plus intelligent que le gouvernement français, ce qui est assez facile,les terrasses de café et restaurant sont pleines en Ligurie et vides dans les Alpes-Maritimes. On a vraiment les meilleurs... » tacle Lionnel Lucca le maire de Villeneuve Loubet sur Twitter.

Les français fuient en masse leur pays pour aller chercher la liberté ailleurs. Cette tendance pourrait d'ailleurs se confirmer à moyen terme alors que les citoyens voudront sans doute partir à l'étranger pour retrouver la liberté.

« Ces dernières semaines, nous avons assisté à une augmentation exponentielle des ventes, elle coïncide avec la mise en place du pass sanitaire. Les Français sont prêts à voyager encore plus et à profiter d'un environnement avec moins de restrictions pour leurs vacances » a déclaré Brigitte Hidalgo, porte-parole de Weekendesk. Des hôteliers du Lot ont confirmé de nombreuses annulations de réservations du fait de la mise en place du pass sanitaire.

Les réservations des touristes étrangers à la baisse depuis mi juillet vers Paris

Quant aux touristes étrangers ils préféreront sans doute également se tourner vers des pays sans pass au grand dam des hôtels et boutiques de luxe parisiens.

Jean-François Rial, le président de l’Office du tourisme de Paris a déclaré sur France Inter qu'alors que les touristes étrangers commençaient à revenir depuis juin, cela ralentit depuis 15 jours  »

Les candidats à l'exil font leurs valises

Mais cette fuite des touristes pourrait aussi être les prémices d'une tendance plus inquiétante celle de l'exil des français aisés comme pendant la seconde guerre mondiale qui ne voient plus la France comme une terre de liberté.

Un chef d'entreprise dirigeant une importante société de logiciels nous a ainsi annoncé partir avec femmes et enfants dans un pays de l'est ne supportant plus l'ambiance ségrégationniste qui règne en France. Un ingénieur travaillant dans les technologies de l'information nous a également fait part de son souhait de partir en Espagne. Certains internautes sur Twitter ont aussi déclaré vouloir partir vivre en Suisse.

La fuite de riches français pourrait accélérer le déclassement du pays qui doit faire face à une dette qui a explosé sous la présidence d'E.Macron (2600 milliards d'Euros) contrairement à l'Allemagne et qui va se creuser encore plus vite avec le pass sanitaire. « Le réveil sera douloureux si nous persistons dans cette voie », a déclaré le maire de Cannes (LR) cité par le Figaro.

Avec le pass la France va perdre sur tous les tableaux : fuite des touristes français et étrangers, exil de riches français, creusement de la dette, contestation sociale...

« Combien nous coutera le climat de guerre civile entretenu autour du pass sanitaire? » s'interroge Altantico et surtout qui paiera la dette car ce sont les décisions de ce gouvernement qui vont coûter très cher à tous les français.

La Tribune indique que le coût financier et social du Pass Sanitaire suscite de plus en plus de critiques

Rappelons que le déficit public a été revu à la hausse à 9,4% en 2021 et que le niveau de la dette passera de 115 à 118% du PIB soit environ 2800 milliards : une nouvelle augmentation de 10% en un an. La France s'appauvrit très rapidement. Du fait de la revente de nombreuses entreprises industrielles ces dernières années dont la vente d'Alstom autorisée par Macron, le déficit commercial a encore augmenté au premier trimestre 2021 pour atteindre 34,8 milliards contre 32,6 milliards d'euros l'an passé.

Rappelons que cet effondrement économique de la France est du à une épidémie qui n'a entraîné aucune surmortalité pour les moins de 65 ans en 2020 et une surmortalité faible estimée à 3,34% et très majoritairement pour des patients avec comorbidités. L'IRSAN indique « ce résultat est très loin des hécatombes annoncées et pour laquelle des mesures sanitaires disproportionnées ont été mises en œuvre...Loin de menacer l’humanité toute entière, comme le déclarait trop précipitamment le directeur de l’OMS au début du mois de mars 2020, l’épidémie de coronavirus n’a représenté un danger mortel que pour les personnes dont la santé était déjà la plus fragile, que cette fragilité soit liée au vieillissement naturel et à l’immunosénescence qui en résulte, à l’existence antérieure de maladies graves ou encore aux conséquences de cette nouvelle maladie des sociétés occidentales modernes que constitue l’obésité liée au mode de vie et d’alimentation ».

Gageons que les riches français jeunes et pleins d'avenir qui penseront à s'exiler plébisciteront des pays indépendants hors UE qui privilégient le dynamisme économique et favorisent avant tout les actifs plutôt que les inactifs au contraire de la France...

N.B: n'hésitez pas à nous faire part de vos témoignages via ce formulaire si vous aussi vous comptez quitter la France,

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

SONDAGE

Est-ce que la France doit discriminer les guéris du Covid par rapport aux vaccinés pour les pays oranges, rouges hors UE? En UE ils voyagent comme les vaccinés

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Booking.com
Aller en haut

Recevez notre Newsletter !