Partagez cet article :
a350_xwb-900_v02_md.jpg
Face à la crise, Airbus  a stabilisé sa cadence de production et espère ne pas avoir à la réduire. Le succès futur de la compagnie repose en partie sur l'A350, construit à partir de matériaux composites et économe en carburant. 

 


«Les agences de crédit à l'exportation nous garantissent 40% de nos livraisons» a déclaré Thomas Enders le président du groupe Airbus lors d'une conférence de presse. Un point important alors que la crise frappe l'industrie cette année et  qu'Airbus comme Boeing font  face à l'annulation de commande  (on parle de 10 annulations possibles de commandes d'A380 l'année prochaine de la part de la société de Leasing ILFC). Cette année 14 A380, 34 A320 par mois (contre 36 auparavant) à partir d'octobre et 8,5 A330/A340 par mois devraient sortir des lignes de production d'Airbus. Au final, Airbus devrait livrer autant d'avions en 2009 qu'en 2008. 


La crise devrait atteindre son apogée au troisième trimestre 2009 avant un rebond du marché en 2010 selon Airbus. Mais le constructeur reste confiant sur les perspectives à long terme du marché de l'aviation civile avec une croissance moyenne de 5% dans les 20 prochaines années.


Face à la crise, Airbus souhaite préserver ses livraisons : une priorité absolue. « Les avions que nous livrons aujourd'hui ont été commandés il y a 3/4/5 ans et notre priorité actuelle est de préserver nos livraisons.  Dans les prochaines années, les marché émergents et les compagnies cost vont permettre de faire redécoller le marché. Par ailleurs, 6000 avions vont devoir être remplacés» a assuré Thomas Enders.


Selon Airbus, il existe une forte demande des compagnies aériennes pour les avions verts, peu consommateurs de kérosène comme la nouvelle génération d'avions à base de matériaux composites. L'A350 et le Boeing 787 sont les grands absents de ce salon du Bourget, pourtant leur accueil par le marché sera prépondérant pour le succès des deux constructeurs dans les années à venir.

Plus d'informations sur le site d'AIRBUS

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  
Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: