Partagez cet article :

Lors d'un salon à Hambourg, Singapore Airlines a annoncé qu'elle allait acheter des sièges Recaro CL3710...

Ces sièges seront destinés aux avions de nouvelle génération de Singapore Airlines dont les AZ350 et les B777.

Les sièges du fabricant allemand Recaro sont des sièges particulièrement fins ce qui permet aux compagnies aériennes d'installer plus de sièges par avion.

La compagnie néerlandaise KLM a été la compagnie européenne de lancement du siège CL3710 et cela a permis à KLM d'installer 10 sièges par rangée contre 9 sièges auparavant en classe économique.

Qu'en est-il de Singapore Airlines ?

Actuellement la compagnie reste l'une des rares à ne pas avoir annoncé de changement à la configuration de ses B777. Contrairement à la plupart de ses concurrents, Singapore Airlines configure ses avions avec 9 sièges par rangée, une spécification recommandée par Boeing lors du lancement des B777.

Cependant on se pose la question de savoir combien de temps cette situation va durer alors qu'un concurrent de Singapore Airlines, Cathay Pacific a commencé à installer 10 sièges par rangée dans les classes économiques de ses B777 selon le South China Morning Post.

Selon ce quotidien chinois, ce changement va permettre à Cathay Pacific d'économiser 89,7 millions de dollars ce qui devrait permettre de réduire ses pertes annoncées récemment.

Cathay Pacific, la compagnie d'Hong Kong est un concurrent important de Singapore Airlines sur les routes régionales et transpacifiques vers l'Amérique du Nord.

Ces économies à venir ne peuvent être ignorées par SIngapore Airlines. Cette dernière a commandé une flotte de nouveaux B777X qui doivent être livrés à partir de 2012.

Boeing conçoit d'ailleurs ces avions pour qu'ils puissent être configurés avec 10 sièges par rangée.

Ainsi comme nous l'avons indiqué l'an passé, il semble désormais certain que Singapore Airlines va rejoindre le club des compagnies qui installent 10 sièges par rangée sur leurs B777...

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : CLIQUEZ ICI POUR CREER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

 

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la privatisation d'Aéroports de Paris?

EN BREF

AGENDA

Du 14/7/2019 au 28/10/2019
Biennale de Liverpool
Du 01/9/2019 au 17/12/2019
Autumn in Barbagia, Sardaigne
Du 04/5/2019 au 25/11/2019
Foodies Festival, Royaume-Uni
Du 01/10/2019 au 19/10/2019
Masskara, Bacolod, Philippines

SECURITE

15 octobre 2019

  • Liban

    Incendies En raison des nombreux incendies qui sévissent actuellement dans les régions du Chouf et du Metn, il est déconseillé de se rendre dans les secteurs concernés, notamment Damour, Meshref, Debbieh, Kfarhim, Kfarmatta, Qornet El Hamra et Mazraet Yachouh (Metn). Il convient de se tenir informé de l'évolution de la situation et de suivre les consignes de sécurité émises par les autorités (…)

  • Burkina Faso

    Risque terroriste Depuis le 31 décembre, le président du Burkina Faso a décrété l'état d'urgence dans 14 provinces du pays : Kossi, Sourou, Koulpélogo, Gnagna, Gourma, Komandjari, Kompienga, Tapoa, Kénédougou, Loroum, Oudalan, Séno, Soum et Yagha. Le 15 octobre 2019, les autorités de la région du nord ont instauré un couvre-feu dans la province du Loroum de 18h à 6h pour une durée d'un mois. Tout déplacement dans ces régions et provinces doit être reporté. Le risque d'enlèvement, très élevé, est croissant (…)

  • Equateur

    Levée du couvre-feu – maintien de l'état d'exception Le gouvernement et les organisations représentatives des communautés indigènes se sont accordés le 13 octobre au soir sur l'abrogation du décret d'augmentation du coût des carburants. Le texte d'un nouveau décret est en cours de négociation. L'appel à la grève nationale a été retiré, le couvre-feu a été levé, mais l'état d'exception, en vigueur depuis le 3 octobre, est maintenu. La circulation se rétablit sur l'ensemble du territoire national, l'aéroport de (…)

Aller en haut