Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

Singapore Airlines veut racheter 100% de Tiger Air

tiger air airbus

La compagnie singapourienne souhaite racheter l'intégralité de la low-cost Tiger AIr qui est devenue une filiale depuis l'an passé…


SIngapore AIrlines qui détient 55,8% de la low-cost Tiger Air a déposé une offre pour racheter 100% du capital de la compagnie.

L'offre de Singapore Airlines comprend une prime de 32% par rapport aux derniers cours de la compagnie. Le rachat du solde du capital soit 44,2% devrait coûter environ 315 millions de dollars à Singapore Airlines.

La compagnie en a les moyens alors qu'elle vient de publier un bénéfice net en hausse de 41% à 305 millions de dollars singapouriens.

Si Singapore Airlines réussit à racheter Tiger AIr, la low-cost sortira du marché boursier: la compagnie souhaite ainsi mieux intégrer la low-cost au groupe notamment à sa filiale long-courrier Scoot.

«Cela renforcera le groupe SIA en ajoutant une nouvelle source de croissance sur un segment dynamique du marché aérien» a déclaré Goh Choon Phong le CEO de Singapore Airlines.

En s'emparant du solde du capital de Tiger Airways, Singapore Airlines ferait une très bonne affaire d'autant que la compagnie a réduit ses pertes de 93% au cours du second trimestre 2015 (-12,8 millions de dollars contre 182,4 millions l'an passé).

Tiger Airways propose des prix très intéressants au départ de Singapour vers de très nombreuses destinations d'Asie.

Le hub de Singapour est par ailleurs très bien positionné pour la desserte des pays du sud-est asiatique où le tourisme est très important ou en fort développement comme en Thaïlande, au Vietnam, au Cambodge, en Indonésie, aux Philippines, au Myanmar, au Laos…

Le marché low-cost est promis à une très belle croissance en Asie: selon Boeing d'ici 2032, la moitié de la croissance du trafic passagers proviendra de l'Asie-Pacifique du fait de la forte croissance de la classe moyenne.

Les low-costs (environ 22 compagnies à ce jour dont 8 pour Air Asia, 4 pour le groupe Lion et 2 pour SIngapore Airlines) représentent environ 17% du trafic intra-asie mais ce taux devrait progresser fortement.

Le nord de l'Asie est notamment prometteur alors que les compagnies traditionnelles continuent d'y être dominantes au contraire de l'Asie du sud-est où la capacité des low-costs atteint 60% des sièges selon CAPA.

La croissance de capacité des low-costs a été faramineuse en passant de 25 millions de sièges en 2004 à environ 200 millions en 2014 selon le rapport Global Aviation Outlook 2015 de CAPA.

https://www.singaporeair.com

Newsletter
S'inscrire à la newsletter


SONDAGE
Pour réduire le déficit public de l'Etat faut-il :