Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

2010: un grand cru pour Vietnam Airlines

vietnam-airlines-hotesse

Vietnam Airlines aura transporté 12,3 millions de passagers en 2010 et intégré Skyteam: une année qui restera dans les annales pour la compagnie vietnamienne.



Vietnam Airlines a connu une croissance de 33,7% de son trafic en 2010 en totalisant 12,3 millions de passagers et son chiffre d'affaires de la compagnie a atteint 1,86 milliards de dollars soit une croissance de 43,7%.

L'année 2010 aura donc été celle de la reprise, particulièrement soutenue, d'autant que le taux d'occupation a avoisiné 77,1% en hausse de 3,6 points par rapport à 2009.

L'année 2010 restera surtout dans l'histoire de la compagnie comme celle de son intronisation au sein de Skyteam: elle est devenue la première compagnie du sud-est asiatique à rejoindre l'alliance.

Elle a officiellement rejoint l’alliance Skyteam au cours d’une cérémonie qui a eu lieu le 9 juin 2010 à Hanoi.

«L'Asie est un marché de croissance très important et stratégique pour SkyTeam... Avec China Southern et Korean Air, membres actuels de SkyTeam, Vietnam Airlines permettra à l’alliance de devenir leader en Asie. En ajoutant 20 nouvelles destinations au réseau SkyTeam, l’arrivée de Vietnam Airlines dans l’alliance marque une étape importante dans cette direction» avait indiqué à cette occasion Leo van Wijk, président du conseil de Skyteam.

En octobre dernier Vietnam Airlines a par ailleurs annoncé l'augmentation de ses fréquences vers Hanoi et Ho Chi Minh ville, notamment grâce à des accords de partage de code avec Air France (voir Vietnam-airlines-augmente-ses-frequences-vers-hanoi-et-ho-chi-minh-ville).

La compagnie a également déménagé au terminal 2E de Roissy.

Pour 2011, Vietnam Airlines prévoit de transporter 14 millions de passagers soit une hausse de 20% pour un chiffre d'affaires de 2,3 milliards de dollars (+28%): la croissance devrait donc se poursuivre à un rythme légèrement moins soutenu qu'en 2010.

Newsletter
S'inscrire à la newsletter


SONDAGE
Pour réduire le déficit public de l'Etat faut-il :