Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

AF 447 : la croisière est une phase de vol plutôt sûre

airbus-a330.jpg

  Le décollage et  l'atterrissage sont les périodes les plus risquées lors d'un voyage en avion. Les vols de croisière sont plus sûrs, mais il y a tout de même de nombreux cas mortels dus à des avaries ou aux turbulences à l'image de celles rencontrées par le vol AF 447.


Alors que les causes exactes de la catastrophe du vol AF 447 n'ont toujours pas été élucidées, nous nous sommes penchées sur les statistiques des accidents d'avion. Selon un rapport statistique publié par Boeing qui recense les accidents d'avion, la croisière est l'une des période les moins dangereuses lors d'un vol. Alors qu'elle représente 57% du temps de vol elle n'occasionne que 9% des accidents mortels d'avion mais elle engendre tout de même 19% de cas  mortels à bord. Il y a peu d'accidents mais leur taux de mortalité est élevé.


L'atterrissage reste la période où sont concentrés le plus d'accidents d'avion lors d'un vol avec 24% des accidents mortels et même 33% si l'on considère la période de l'approche finale. Ces deux périodes ne représentent pourtant que 4% du temps de vol! Par contre le taux de mortalité à bord n'atteint que 22%.
Au contraire, on constate moins d'accidents d'avion au décollage (19% en comptant le décollage et la phase de montée initiale), mais plus de cas mortels soit 29%.


En résumé, il est moins probable de rencontrer des problèmes lors du vol en croisière mais le taux de cas mortels à bord est tout de même important.


Il y a moins d'accidents au décollage qu'à l'atterrissage, mais un incident pendant cette phase est plus dangereux. Enfin, l'atterrissage reste la phase la plus dangereuse et la plus délicate pour les pilotes.

 

Un conseil: attachez toujours vos ceintures à bord

Il est donc à noter que même si la période de croisière est moins dangereuse, elle engendre néanmoins des cas mortels ou des blessures. Ces blessures sont principalement dues aux fortes turbulences qui peuvent être rencontrées lors de la traversée d'orage et d'importantes dépressions.

Ainsi une étude réalisée par la Flight Safety Foundation dans les années 90 a montré qu'environ 10000 passagers étaient blessés chaque année par les bagages qui tombent de leurs casiers en cas de fortes turbulences.

Des passagers peuvent également mourir suite à de fortes turbulences. Le site AirSafe.com a ainsi constaté 6 cas mortels dus à des turbulences depuis 1980. Dans la plupart des cas  cependant, les passagers sont uniquement blessés lors de fortes turbulences. Il est à noter que les turbulences n'arrivent pas toujours uniquement lors de la traversée d'une perturbation ou d'un orage.


Un formateur de pilotes au sein de Singapore Airlines nous a ainsi confié que certaines turbulences ont lieu par temps clair et dégagé et qu'elles peuvent être violentes et dangereuses en terme de pilotage. Un conseil donc : attachez toujours vos ceintures, car il est difficile de prévoir quand elles ont lieu.


Concernant le vol AF 477, on ne sait toujours pas précisémment quelles ont été les causes de la catastrophe même si de nombreux experts estiment que les incidents détectés sur les tubes Pitot ont joué un rôle.


Le BEA doit présenter son premier rapport préliminaire suite à la catastrophe le jeudi 2 juillet en fin de journée. Nous vous tiendrons informé de ses premières conclusions. Les boites noires du vol AF 447 peuvent cesser d'émettre en théorie à partir du 30 juin (30 jours d'émission garantis depuis la disparition de l'avion le 1er juin dernier) et elles n'ont malheureusement toujours pas été retrouvées. Les autorités brésiliennes ont annoncé qu'elles alleient mettre fin aux recherches des corps et des débris. Les recherches pour retrouver les boîtes noires devraient se poursuivre pendant encore une vingtaine de jours. 

 

Pour plus d'informations voir le rapport sur les accidents d'avion de Boeing sur le site www.boeing.com/news/techissues/pdf/statsum.pdf
 

Newsletter

S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la limite de validité du permis de conduire proposée par l'UE à partir de 15 ans?