Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

AF447: l'analyse des boîtes noires marque un nouveau départ dans l'enquête judiciaire

bea-boites-noires

Si les cartes mémoires des boîtes noires sont en bon état on devrait pouvoir lire leur contenu dès lundi. La lecture des cartes ne veut pas dire que l'on connaîtra les causes du crash dès la semaine prochaine. L'enquête judiciaire sera longue même. Le BEA a cependant indiqué que ses conclusions seront connues avant celles de la justice.


Nous avons annoncé jeudi en exclusivité sur le web en France (à 11H10 jeudi) que la lecture des cartes prendrait trois jours et que l'on n'aurait pas connaissance de leur contenu avant le lundi 16 mai comme annoncé par le BEA (voir af447-la-lecture-de-boites-noire-prendra-au-moins-trois-jours.html).

bea-boites-noires-1-mai-2011Il faudra tout d'abord ouvrir le module cylindrique qui résiste à toute les contraintes liées à un accident (avec la balise émettrice à son bout) puis extraire la carte électronique contenant les données (elles sont enregistrées dans une simple mémoire flash intégrée à la  carte électronique).

Une fois la carte extraite de sa coque protectrice, il va falloir nettoyer les traces résiduelles de sel encore présentes, puis placer les cartes dans une étuve dédiée pendant 12 heures afin que le reste de l'eau s'évapore.

La troisième étape consistera à observer les cartes et à leur faire passer des tests électriques pour voir si elles sont en bon état de fonctionnement. Si tous les tests sont positifs, il sera alors possible de lire très simplement les données.

L'ensemble de ce processus prendra environ 3 jours.

L'analyse des cartes marque un nouveau départ pour les enquêtes du BEA et de la justice

L'exploitation des données des cartes ne signifie pas que l'on connaîtra de façon certaine les causes du crash.

Les enquêteurs pourront compter hormis les boîtes sur l'analyse d'une cinquantaine de calculateurs prélevés sur l'épave dont certaines pièces très intéressantes comme l'enregistreur de maintenance ou un calculateur moteur.

On ne sait pas précisément quand le public aura des informations complémentaires suite à leur analyse: «les dépouillements vont être longs car les informations des boîtes noires vont être corroborées avec l'analyses des données collectées dans les différents calculateurs» estime Robert Soulas.

Lors d'une conférence de presse jeudi dernier, Jean-Paul Troadec, le directeur du BEA a cependant indiqué que «l'enquête du BEA progressera plus rapidement que celle de la justice: notre calendrier  n'est pas celui de la justice».

Du côté de la justice, les experts judiciaires vont suivre les procédures de bout en bout de l'ouverture des boîtes noires jusqu'à l'analyse de leur contenu aux expertises des autres objets prélevés sur l'épave.

«Les conclusions de la justice ne pourront cependant pas être connues avant la fin de l'année» a annoncé Jean Quintard, procureur adjoint de la République près du Tribunal de Grande Instance de Paris qui a indiqué qu'au niveau judiciaire «la récupération des boîtes noires est une  avancée considérable pour rechercher les causes exactes de l'accident et par la les responsabilités».

Il a également ajouté que des autopsises avaient déjà eu lieu sur les corps dans le passé qui avait permis de conclure à un polytraumatisme ds victimes suite à l'accident. «Toutes les personnes sont mortes de la même façon» a-t-il assuré.

Les conclusions ne pourront pas être connues avant la fin de l'année.

Voir la vidéo expliquant l'extraction des données par le BEA (exclusif BusinessTravel.fr): https://www.youtube.com/watch?v=JvVkkUpJ05w

Newsletter

S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la limite de validité du permis de conduire proposée par l'UE à partir de 15 ans?

Articles ayant le même tag

MOD_TAGS_SIMILAR_NO_MATCHING_TAGS