Etes-vous pour ou contre l'interdiction des véhicules thermiques en 2035?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

Air Canada a annoncé jeudi qu’elle avait fait une offre de 520 millions de dollars canadiens pour racheter le groupe Transat…

Air Canada est entré en négociations exclusives pour racheter le groupe Transat .

Air Canada a proposé 13 dollars par action soit 520 millions de dollars canadiens pour s’emparer du groupe Transat qui possède notamment Air Transat, 3ème compagnie aérienne canadienne.

Cette transaction serait liée au rachat récent de Westjet par Onex qui vise à faciliter le développement du concurrent d’Air Canada. Westjet est la seconde compagnie aérienne du Canada.

En s’emparant d’Air Transat Air Canada souhaite ainsi renforcer ses positions face à Westjet qui a connu une forte croissance ces dernières années.

Mais rien n’est fait encore alors qu’Air Canada dispose d’une période d’exclusivité de 30 jours pour finaliser les négociations.

« C'est l'occasion de s'adosser à une grande entreprise qui connaît et comprend notre métier et qui a un succès incontestable dans le voyage. Ceci représente la meilleure perspective non seulement de maintien, mais de croissance à long terme de l'activité et des emplois que Transat a développés au Québec et ailleurs depuis plus de 30 ans » a déclaré Jean-Marc Eustache, président de Transat.

Il est à noter que parallèlement les hommes d’affaires québécois Dominik Pigeon, Vincent Chiara et Piere Karl Péladeau sont intéressés également par Air Transat et une offre plus élevée n’est pas impossible.

En 2018 Air Transat a publié des revenus de 3 milliards de dollars canadiens en hausse de 6%. La compagnie a néanmoins affiché une perte d’exploitation de 44,5 millions du fait des coûts plus élevés du carburant, de la faiblesse du dollar canadien et d’une concurrence plus importante vers les marchés de l’Europe et de l’Amérique.

Si la transaction se fait Transat et Air Canada seront regroupées à Montréal siège des deux groupes.

« L’acquisition présente une occasion unique de se mesurer aux plus grands du marché mondial du voyage d'agrément », poursuit-il. « Nous pourrons ainsi élargir notre plaque tournante de Montréal, l'aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau, où nous avons ajouté 35 liaisons depuis 2012 pour les collectivités de Montréal et du Québec, et au départ de laquelle nous avons transporté 10 millions de passagers en 2018 seulement. » a déclaré Calin Rovinescu, président et directeur d’Air Canada.

Air Transat présente une orientation loisirs comme Air Canada Rouge qui avait été lancée par Air Canada en 2013 pour cibler ce marché.

Si la transaction se fait on ne sait pas encore si les deux marques des ces compagnies loisirs subsisteront ou si elles seront fusionnées.

  

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l'interdiction des véhicules thermiques en 2035?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut

Vous aimez ce site?

Soutenez-nous via OKPAL OU

ABONNEZ-VOUS