Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

AirAsia X va augmenter ses tarifs entre Londres et Kuala Lumpur

premier-vol-air-asia-paris-orly-14-fevrier-2011

La compagnie low-cost long-courrier AirAsia X a annoncé qu’elle allait augmenter ses tarifs au départ de Londres. On ne sait toujours pas si la compagnie va continuer à desservir Paris et Londres dans le futur.

A partir du 1er avril 2012, AirAsia X va augmenter substantiellement le tarif de ses vols vers la Malaisie depuis Londres Gatwick: la compagnie va facturer 340 livres sterling l’aller ou 640 livres l’aller-retour. AVce l’ajout des taxes (112 Livres), des surcharges carburants (40 livres) et carbone (18 livres), le vol aller-retour sera commercialisé 850 livres. La compagnie facturera en sus l’enregistrement des bagages, les repas à bord et le système de divertissement.

Des taris bien loin des promotions de lancement de 99 livres l’aller ou 198 l’aller-retour.

Il semblerait donc qu’il sera à cette date plus couteux d’emprunter AirAsia X que Malaysia Airlines!: en milieu de semaine un vol coutera 821 livres avec Malaysia contre 850 avec AirAsia X. En mai, la différence est encore plus grande: 573 livres contre 850 pour AirAsia X.

Que signifient ces changements de tarifs?

Comme nous l’avons révelé le mois dernier des rumeurs en Malaisie prétendent que la compagnie pourrait suspendre ses vols vers Paris et Londres. Si cela arrive, AirAsia X pourrait inciter ses passagers à prendre des vols de Malaysia avec laquelle elle a une participation croisée.

Cela augmenterait les revenus et offrirait à Malaysia une position avantageuse comme auparavant entre Paris, Londres et Kuala Lumpur. L’augmentation des tarifs permettrait donc à AirAsia X d’inciter ses passagers à prendre Malaysia et à avoir peu de changement de réservation à faire en cas d’arrêt.

Il est à noter qu’à ce jour, AirAsia X accepte toujours des réservations au départ de Pais et Londres. Aucune annonce officielle n’a été dévoilée.

Plus d'informations: https://www.airasia.com/fr/

Newsletter

S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

SONDAGE

Pour réduire le déficit public de l'Etat faut-il :

LES ARTICLES QUE VOUS AIMEZ