Etes-vous pour ou contre la suppression du port du masque dans les transports?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

C'est un grand jour pour le constructeur européen qui vient de livrer son premier A350 XWB à la compagnie Qatar Airways  : un beau cadeau de Noël!

qatar-airways-1a350-toulouse

Ce lundi 22 décembre 2014 fera date dans l'histoire d'Airbus.

C'est aujourd'hui que le constructeur européen a livré son premier A350XWB à Qatar Airways à l'aéroport de Toulouse Blagnac.

Il s'agit du premier lancement d'un nouvel avion depuis la sortie de l'A380 en octobre 2007.

Un avion d'autant plus important pour Airbus que l'A380 n'a pas glané assez de commandes pour le moment afin d'atteindre le seuil de rentabilité : c'est pourquoi Airbus a annoncé récemment vouloir lancer une version allongée et remotorisée du superjumbo.

bregier-baker-rollsMalgré les récents petits décalages de livraison de l'A350, le CEO de Qatar Airways a tenu à féliciter Airbus pour sa tenue des délais : «Airbus s'était engagé à livrer l'A350 avant la fin du 4ème trimestre 2014 et nous avons donc été livrés avec une semaine d'avance» a-t-il remarqué

«Vous êtes un client exigeant» a déclaré de son côté Fabrice Brégier le CEO d'Airbus. «Mais sans vous, qui avez été l'un des architectes de l'A350, nous ne serions pas là aujourd'hui. Nous voulons vous remercier pour votre support constant» a ajouté Fabrice Brégier.

Fabrice Brégier a reconnu lors de la cérémonie de livraison de l'A350 que c'est notamment grâce à Qatar Airways qu'Airbus a décidé de concevoir un avion totalement nouveau il y a 10 ans.

A cette époque, le CEO de Qatar Airways avait demandé à Airbus de prendre le B787 au sérieux et d'apporter une réponse au lieu de proposer uniquement une version remotorisée de l'A330.

L'A350 en concurrence frontale avec le B777 et aussi le Dreamliner

qatar-A350-toulouseL'A350 vise à devenir l'avion vedette d'Airbus sur le marché des avions long-courriers bi-couloirs : un marché estimé à 1,9 trilliards de dollars dans les 20 prochaines années.

5050 nouveaux avions bi-couloirs de 250 à 400 sièges devraient être commandés dans les 20 prochaines années dont 31% en Asie-Pacifique (sans la Chine), 25% en Chine, 17% en Europe/CIS, 10% en Amérique du Nord et 7% au Moyen-Orient.

L'A350 va permettre à Airbus de concurrencer deux familles d'avions de Boeing  : le B787 et le B777.

«L'A350-900 (315 à 366 sièges), lancé ce jour, remplace l'A340-300 et concurrence directement le B777-200ER (300 à 400 sièges) ainsi que le B787-9 (280 à 360 passagers). De son côté, l'A350-1000 (369 à 412 sièges), vise à concurrencer le B777-300ER (365 à 451 sièges)» nous a confié Mike Bausor, directeur marketing du programme A350XWB.

L'A350-800 (276 ou 312 passagers) visait à concurrencer directement le B787-9 (280 à 360 passagers) et le B787-8 (242 à 310 sièges). Le problème est que pour le moment cette version totalise peu de commandes et son développement a donc été gelé dans l'attente d'une motorisation adaptée car il n'offrait pas assez d'améliorations en terme de coût par siège. 

De ce fait, Airbus a développé deux versions remotorisée de l'A330 pour cibler l'entrée de gamme du marché des bi-couloirs long-courrier et concurrencer le B787 :  l'A330-800neo (252 sièges) concurrent du B787-8 ainsi que l'A330-900neo (310 sièges) concurrent du B787-9.

Un avion certifié en un temps record

A l'image du B787, l'A350 est une petite révolution dans le monde de l'aérien avec son fuselage réalisé en majorité avec des  matériaux composites (à hauteur de 53%).

«Nous sommes juste au début d'une nouvelle famille d'avions...Et pourtant la campagne de certification de l'A350-900 a été la plus courte pour un avion de cette catégorie (5 mois de moins que l'A380 et le B787) » a déclaré Fabrice Brégier.

L'A350-900 a été certifié par l'EASA le 30 septembre 2014 (comme prévu selon des délais fixés en 2012) et par la FAA américaine le 12 novembre dernier.

Ces derniers mois l'A350 avait effectué un tour du monde en 26 vols tests dans 14 aéroports avec une efficacité opérationnelle de 100%.

L'A350 : meilleur confort à bord

«L'époque est révolue où nos premiers avions comme l'A300 avaient été conçus pour optimiser le fret avec 2 containers de face. L'A350 a été développé avant tout pour optimiser le confort des passagers tout en accroissant les revenus des compagnies aériennes. Il permet d'installer 9 sièges de front en tout confort contrairement au B787 qui a été conçu pour intégrer 8 sièges de front, même s'il est parfois configuré pour en accueilir 9» explique Mike Bausort à Business Traveller France.

Pour les passagers, l'A350 apporte plusieurs avantages dont une cabine plus spacieuse, de plus grands hublots et un nouvel environnement intérieur.

Ainsi la pression de l'air correspond à une altitude de seulement 6000 pieds et de nouveaux filtres optimisent la purification de l'air qui se renouvelle toutes les 2-3 minutes.

L'avion permet également de définir des zones avec des températures distinctes et est pré-équipé d'une solution de communication à Internet (avec des liens satellite dans la bande Ka et bientôt Ku) pour une meilleure connectivité à bord.

778 commandes pour l'A350

En terme de revenus, l'A350 est déjà un succès commercial avec 778 commandes de 41 clients, contre 1055 pour le B787 de Boeing. Airbus a notamment réussi à signer pour la première fois une compagnie japonaise, Japan Airlines : elle a commandé 31 A350.

Airbus a également convaincu récemment Delta avec une commande de 25 A350.

Il faut dire que la conception totalement nouvelle de l'A350 permet à Airbus d'afficher des économies de carburant de l'ordre de -25% par rapport aux avions de la génération précédente comme le B777. Soit une économie de masse d'environ 20 tonnes par rapport à un B777.

Objectif de 10 A350 par mois d'ici 2018

toulouse-premier-a350-5954Aujourd'hui, pour Airbus le principal problème à résoudre reste la montée en cadence des lignes de production : «nous fabriquons actuellement 2 A350 par mois. Nous pensons atteindre 3 avions par mois en 2015 avec un objectif de 10 avions par mois d'ici 2018» précise Mike Bausort à Business Traveller France.

Dans l'usine de Toulouse, les 3 tronçons du fuselage sont d'abord assemblés, on ajoute alors les galleys et les travées à l'intérieur, puis les ailes. Contrairement au B787, le fuselage est constitué de 4 grands panneaux : deux pour le flanc, un pour le dessous et un autre pour le pavillon. De son côté, le fuselage du B787 de Boeing est composé par blocs en autoclaves :l'utilisation de panneaux pour l'A350 vise notamment à faciliter la maintenance en cas de gros choc.

«A la différence des fuselages en aluminium des avions d'ancienne génération où les chocs étaient visibles à l'oeil nu, l'utilisation des matériaux composites implique que pour chaque contact il faille analyser l'impact en faisant une sorte d'échographie des couches de carbone. Si le choc est trop important, il peut être intéressant de pouvoir changer un panneau en composite plutôt qu'une section complète dans le cas du B787» explique Mike Bausort.

L'utilisation de matériaux composites au lieu de l'aluminium créé une autre complication durant le processus de fabrication : il faut rajouter une feuille de cuivre dans le fuselage pour répartir l'impact éventuel de la foudre et faciliter le passage du courant.

Car la fibre de carbone ne créé pas de cage de farraday au niveau du fuselage comme dans les avions d'ancienne génération : elle est 1000 fois moins conductrice que l'aluminium.

Airbus a aussi tiré les leçons du Dreamliner pour l'A350 en n'utilisant pas de batteries ion-lithium de nouvelle génération et en limitant la sous-traitance à 50% contre 70% pour le programme B787.

Pour toutes ces raisons et avec un carnet de commandes bien rempli, Fabrice Brégier le CEO d'Airbus estime que l'A350 sera rentable d'ici 2019.

Qatar Airways à la pointe des dernières technologies

De son côté, en faisant le choix de l'A350 mais aussi du B787 et de l'A380, Qatar Airways montre qu'elle est une compagnie aérienne innovante.

«Nous avons intégré 3 nouveaux types d'avion dans notre flotte en 24 mois» a souligné Akbar Al Baker, le CEO de Qatar Airways lors de la cérémonie de livraison.

Qatar Airways est ainsi devenue ce jour la première compagnie à recevoir un A350 et sera bientôt la première à opérer des vols commerciaux en A350 à compter du 15 janvier 2015 : ils relieront Doha au Qatar à Francfort en Allemagne.

L'A350 de Qatar Airways est équipé de 36 sièges en Business (en configuration 1-2-1) et de 247 sièges en classe éco (en configuration 3-3-3).

Au total Qatar Airways a commandé un total de 80 A350  et espère prendre livraison de 8 A350 d'ici la fin de l'année 2015 dont un second appareil prévu pour février.

La seconde compagnie à opérer l'A350 sera Vietnam Airlines avec une livraison prévue en juin pour une mise en service au départ de Paris à la rentrée 2015.

www.qatarairways.com

www.airbus.com

Crédit photo : Business Traveller France

{gallery}aerien/airbus/a350-toulouse{/gallery}

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

 

 

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la suppression du port du masque dans les transports?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut