Partagez cet article :
american_airlines_777.jpg
Le vol AA63 d'American Airlines a décollé hier, jeudi 11 juin à 10H0 et a permis de tester plusieurs manoeuvres visant à économiser le carburant.


Face aux fluctuations du cours du pétrole, les compagnies aériennes à l'image d'American Airlines cherchent à réduire leur  consommation de carburant.

Le premier vol “vert” d'American Airlines a décollé hier à 10H00 de l'aéroprot de Roissy Charles de Gaulle à destination de Miami.


Ce vol visait à tester plusieurs manoeuvre économes en carburant : «roulage avant décollage et après atterrissage sur un seul moteur, montée et descente continue, optimisation du plan de vol au-dessus de l'Atlantique et éco-atterrissage.»


Selon la compagnie aérienne américaine, certaines des manoeuvres effectuées lors de ce vol font parti du programme « Fuel Smart ».


American Airlines a pour objectif d'économiser 450 millions de litres de kérosène en 2009 afin de réduire globalement ses émissions de 11 millions de tonnes.

 

Les compagnies aériennes à l'image d'American Airlines cherchent à réduire leurs émissions carbone

 

De nombreuses compagnies aériennes travaillent à améliorer leur performances énegergétiques. Certaines comme Continental ou Air New Zealand recherchent de nouveaux types d'éco-carburant, de nombreuses autres ont lancé des programmes de compensation carbone (Japan Airlines, Qatar, British Airways, Air France...).

Les compagnies aériennes du nord de l'Europe sont particulièrement avancées en terme d'optimisation des vols à l'image des test pratiqués par American Airlines (voir notre article Sas-teste-les-vols-ecologiques-et-les-eco-atterrissages).


Plus d'informations sur le site d'American Airlines.

  
NE MANQUEZ AUCUNE INFORMATION : JE M'ABONNE A LA NEWSLETTER!
DISCUTEZ DE CET ARTICLE, DONNEZ VOTRE AVIS, DONNEZ-NOUS UNE INFORMATION: CREEZ UN SUJET DANS LE FORUM
Aller en haut