Etes-vous pour ou contre le passage de la retraite de 62 à 65 ans?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux. Refuser et s'abonner.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :
Delta et American Air Lines ont décidé de revoir à la baisse la croissance de leurs capacités pour les prochains mois. L'objectif est d'augmenter le revenu par siège dans un contexte concurrentiel intense du fait notamment de l'arrivée de nouvelles low-cost long-courrier et du Brexit…

delta b757

Delta a publié d'excellents résultas pour son 3ème trimestre 2016 avec un bénéfice par action de 1,7 dollars contre 1,65 $ attendu par les analystes.

Le résultat net a atteint 1,26 milliards de dollars soit 278 millions de plus qu'en 2015 à la même époque malgré la panne informatique de cet été qui a coûté environ 150 millions à la compagnie.

Le revenu par siège a cependant baissé de 6,8% et devrait continuer à baisser d'environ 5% au quatrième trimestre du fait d'une certaine surcapacité sur le marché américain et d'une pression sur les tarifs, ce qui est plutôt inquiétant.

Delta a décidé de réagir en réduisant sa croissance l'an prochain avec une hausse prévue de ses capacités (sièges disponbiles) de seulement 1% a assuré Ed Bastian, le CEO de Delta.

De son côté d'American Airlines, le constat est similaire. Son revenu par siège a baissé de 2 à 3% au cours du troisième trimestre 2016.

De ce fait, la compagnie prévoit une hausse de 1,5% de ses capacités pour l'ensemble de l'année contre 2% prévu auparavant.

Rien qu'en septembre, American Airlines a réduit son offre de siège de 1,4%.

Car les compagnies américaines doivent faire face à plusieurs challenges: le Brexit tout d'abord a entrainé une baisse de la Livre Sterling ce qui affecte les revenus en provenance du Royaume-Uni avec une baisse de 9,7% des revenus transatlantiques par rapport à l'an passé.

La situation tendue au niveau géopolitique et les attentats affectent également le trafic des compagnies américaines.

Mais surtout, le développement des nouvelles compagnies low-cost comme Norwegian ou Wow Air pèse sur les tarifs.

D'autant qu'Eurowings se développe aussi aux Etats-Unis et que la compagnie américaine JetBlue pourrait également se lancer sur le marché low-cost long-courrier entre l'Europe les Etats-Unis (côte est).

Les compagnies du Golfe s'intéressent également à l'Amérique: Etihad a notamment déclaré qu'Air Berlin allait lancer de nombreuses routes long-courriers vers les Etats-Unis dans les prochains mois.

C'est sans doute pour faire face à ces menaces que Delta va lancer une classe éco premium pour concurrencer Norwegian sur son service premium.

Les compagnies américaines vont-elles également lancer des compagnies low-cost long-courriers à l'image d'Air Canada Rouge pour Air Canada ou d'Eurowings pour Lufthansa?

Pour le moment, la décision n'est pas prise et elles semblent se focaliser avant tout à court-terme sur une baisse des capacités afin de mettre un terme à la chute du revenu par siège.

  

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre le passage de la retraite de 62 à 65 ans?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut

Vous aimez ce site?

Soutenez-nous via OKPAL OU

ABONNEZ-VOUS