Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Booking.com

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Partagez cet article :

egypte-nil.jpgL'Egypte attire toujours  plus de touristes et de voyageurs d'affaires. Pour mieux les accueillir, le pays va ajouter 145000 chambres d'hôtels. La côte nord avec ses plages encore préservée connait un fort engouement.  Ahmed El Khadem, président de l'Egyptian Tourist Authority, nous a dévoilé la stratégie du pays autour d'un busara avant de laisser voguer son regard sur le Nil, semblable à un Sphinx des temps modernes. Telles de paresseuses lucioles, felouques et restaurants flottants éclairent le fleuve de leurs ampoules violettes, roses et bleues. "Vous savez, l'Egypte, ce n'est pas seulement le Nil et les pyramides", commence le sympathique directeur du tourisme. "Les développements futurs promettent d'être aussi grandioses et emblématiques que tout ce que l'Egypte possède déjà".

 


Alors que le monde ne saurait contester l'imbattable grandeur des monuments monolithiques de l'Egypte ou de ses 5 000 ans d'Histoire, Khadem se réfère là à la série de projets dans lesquels le pays a récemment investi, notamment sur la côte nord : les projets de développement y débutent à partir de 500 millions de dollars. A l'étude, cinq méga-sites touristiques susceptibles de changer la face du pays. "Certains seront vraiment immenses", raconte-t-il. "Ils feront jusqu'à la taille de Dubaï". A l'instar de Dubaï, l'Egypte repose avant tout sur le secteur du tourisme, qui représente près de 12% de son économie. En 2005, le pays a accueilli 8,6 millions de visiteur, un chiffre qui a augmenté de 10% l'année suivante.

Toute statistique mise à part, les attractions légendaires de l'Egypte attirent toujours plus de touristes chaque année. L'éminent égyptologue Zahi Hawass estime qu'environ "70% des trésors de l'Egypte demeurent inexplorés". Le dicton local "Qu'importe où tu creuses, tu trouveras quelque chose" prend alors tout son sens. Le Grand Musée égyptien, nouvelle vitrine d'antiquités de l'Egypte, est en cours de construction près des pyramides de Gizeh. Ses galeries, dont l'inauguration est prévue en 2011, exposeront quelques 150 000 oeuvres d'art.

Le pays cherche à accueillir toujours plus de visiteurs, notamment avec l'ajout, dans les cinq prochaines années, de 145 000 chambres d'hôtel à ses 172 000 actuelles. Entre son fleuve, ses plages, ses sites archéologiques et ses golfs, l'Egypte constitue également une destination passionnante pour les incentives. Heureusement pour le pays, l'hospitalité, tout comme le Nil, coule dans les veines de son peuple. Le personnel des hôtels du Caire, sympathique et chaleureux, en est le parfait exemple. "Ce qui donne à notre établissement une longueur d'avance, ce sont les gens que l'on y croise", explique Olivier Masson, directeur général du Four Seasons At Nile Plaza (365 chambres).

egypte-fourseasons.jpgReprésentant de la marque de luxe Four Seasons, l'hôtel consacre 700 000 $ par an aux arrangements floraux et possède une collection d'art d'une valeur de 10 millions de dollars. Il dispose également d'un service haut de gamme, essentiel pour attirer la clientèle d'affaires, dont le pouvoir d'achat est supérieur à celui du touriste moyen. L'hôtel s'est récemment vu ajouter une nouvelle salle de bal ainsi qu'une autre propriété : le Four Seasons Alexandria, situé à San Stefano.

En face du Four Seasons se trouve le Grand Hyatt Cairo (714 chambres), lieu de prédilection des voyageurs d'affaires - la réception Grand Club du 30ème étage, dédiée aux hôtes d'affaires, est plus fréquentée que le hall de réception. L'établissement est fier de ses chambres et restaurants avec vue sur le Nil. Le bâtiment voisin, ancien Méridien, devrait ouvrir prochainement en tant que Park Hyatt de 200 chambres doté d'un vaste spa. "Le Caire est une destination prédominante sur le marché MICE (Meetings, Incentives, Conventions et Evénements)" rappelle Thierry Bertin, directeur marketing régional pour le Moyen-Orient chez Hyatt International. "Quel autre endroit peut vous offrir un dîner avec vue sur les pyramides ou la location d'un jet pour une soirée au pied de l'Obélisque. C'est une des villes les plus sécuritaires au monde".

Compte tenu des circonstances actuelles, les hôtels égyptiens ne plaisantent pas avec la sécurité. L'instabilité du Liban et de l'Egypte en matière de terrorisme (l'exemple avec les récents événements de Sharm El Sheikh et de Dahab) ont obligé les établissements  à investir massivement dans des mesures de sécurité à la fois explicites (contrôles, détecteurs de métaux) et implicites (vidéo-surveillance, vitres blindées).

egypte-aeroport.jpgOn repère déjà les premiers signes du bouleversement qui touche l'Egypte. En 2007, l'aéroport international du Caire s'est vu ajouter un troisième terminal, lequel accueillra dès janvier 2009 le Méridien Cairo Airport, un hôtel de 350 chambres. Sans oublier la politique de ciel ouvert lancée en 2007, visant à amener plus de touristes et de compagnies aériennes. Les modifications incluent également l'arrivée de nouveaux taxis jaune canari sur les routes. Compteur et climatisation sont les bienvenus après les vieilles Fiats et Volvos noir et blanc qui constituaient la majorité des taxis locaux. On conseille toujours cependant de prendre une heure d'avance pour les réunions : Le Caire est une ville très peuplée et le trafic y est souvent perturbé.

De part et d'autre du Nil fleurissent des merveilles plus concrètes. Le Fairmont Cairo, ouvert fin 2007, surplombe le fleuve avec ses 552 chambres. Les 171 appartements du Marriott Executive Apartments Cairo Nile Dolphin accueillent des clients pour de longs séjours à Gizeh. L'établissement comporte un port de plaisance, un centre commercial, un centre de remise en forme et un centre de conférence.

egypte-holidayinn.jpgIl y a aussi le Holiday Inn Citystars (330 chambres), inauguré en avril 2007, qui vise les voyageurs d'affaires économes. Celui-là met un salon entier à disposition du personnel aérien de passage dans l'hôtel. L'établissement vient compléter l'InterContinental Citystars voisin (790 chambres), qui possède 184 suites, un casino et un centre commercial. L'InterContinental dispose aussi d'une entrée et d'un salon VIP et d'un spa de 12 salles, le tout abrité dans une pyramide à trois niveaux ouverte en septembre 2007. D'après David Traynor, directeur régional des ventes et du marketing pour InterContinental, il est également prévu d'y ajouter six salles de réunion, quatre suites royales ainsi qu'un étage uniquement accessible aux femmes, en réponse au nombre croissant de voyageuses d'affaires de passage au Caire. Même les hôtels les plus anciens sont en plein remaniement (fin 2006, le Sheraton Cairo a ouvert un salon pour ses clients d'affaires).

"Il y a toujours à faire quand on est au Caire pour affaires, ce qui constitue un atout majeur de la ville", explique Salah Khoory, directeur général de National Store basé à Dubaï, qui se rend régulièrement en Egypte pour raisons professionnelles, et plus particulièrement au Cairo Marriott Hotel & Omar Khayyam Casino (1250 chambres). A l'origine palais royal du XIXème siècle, l'hôtel a fait récemment l'objet de rénovations d'une valeur de 40 millions de dollars visant à lui redonner son panache d'antan. Son petit frère, le JW Marriott Hotel Cairo, établissement d'affaires de 428 suites, offre 12 salles de conférence et un golf de 18 trous. Plus proche de l'aéroport, il a notamment eu le privilège d'accueillir Bill Gates lors de sa visite professionnelle en 2006.

Aujourd'hui, les entreprises basées à Dubaï regardent l'Egypte avec un grand intérêt. Etisalat est appelé à devenir le troisième opérateur de téléphonie mobile de l'Egypte, le groupe Al-Futtaim fait des projets à grande échelle et Emaar Properties a des développements d'une valeur de 4 milliards de dollars dans tout le pays. Emaar a notamment annoncé un centre de conférence, un hôtel, une résidence hôtelière ainsi qu'un centre commercial pour son Smart Village, et a également signé pour un projet de réaménagement du front de mer avec Bibliotheca Alexandrina. Pour Nader Mohammed, directeur général des opérations internationales chez Emaar, l'Egypte est "un marché émergent avec de solides bases économiques".

egypte-almaza.jpgLa côte nord, avec ses plages encore vierges et son climat méditerranéen, est actuellement l'une des régions d'accueil à plus forte croissance du pays. "En tant que retardataires sur le marché méditerranéen, nous ne pouvons bénéficier que de ce que nous apprenons des autres", note le directeur du tourisme Khadem. Une multitude de nouveaux hôtels ouvrent chaque année sur la côte méditerranéenne. Parmi eux, Almaza Bay resort, développé par Travco et le groupe allemand TUI (Touristik Union International), proposera un golf et cinq hôtels, dont le premier, Almaza Beach Resort, propose déjà 395 chambres et 250 mètres de plage privée. Plus à l'ouest, le projet Porto Marina devrait stimuler les bénéfices que fait l'Egypte sur la côte méditerranéenne avec un port de plaisance de 1000 places, un club de yacht, un centre commercial, un hôtel et un golf.

En termes d'infrastructures, la région de la mer Rouge n'est pas en reste. En juillet 2006, InterContinental y a ouvert son Taba Heights Resort avec port de plaisance, tandis qu'un golf 18 trous a été inauguré en octobre 2007. "La mer Rouge sera à l'Egypte ce que le Costa Rica est à l'Amérique du Nord : la terre d'accueil de nombreux retraités européens", prédit Bertin, du groupe Hyatt. L'un des plus gros projets touristiques de l'Egypte, développé par le groupe Koweïtien MA Kharafi, prendra place au port Ghalib, le long de la mer Rouge. En prévision de son succès, l'aéroport international Marsa Alam - ouvert en 2001 - a été étendu fin 2007 à une capacité de 2000 visiteurs par heure.

A chacun de deviner ce à quoi ressemblera la vue à la descente de l'avion.



INFOS PRATIQUES

AUTOUR DU CAIRE

- La Grande Pyramide de Gizeh est la seule des sept merveilles du monde antique encore debout. "Mais il y a plus de 600 pyramides et de 30 musées dans toute l'Egypte", rappelle Sherehan Mamdooh, guide touristique anglophone.

- Les trésors de Toutankhamon, au Musée égyptien Tahrir Square, sont incontournables. Avec plus de 100 000 objets, le musée est le plus grand dépositaire de trésors égyptiens. Consacrez plusieurs heures à sa visite qui vous fera voyager dans le temps.

- Le Caire est réputé pour sa danse du ventre et ses boîtes de nuit, casinos et hôtels offrent un large éventail de loisirs. Les voyageurs d'affaires ne jurent que par la discothèque Abou El Sid, à Maadi. Surplombant le Nil, le restaurant Rotisserie Belvedere du Nile Hilton (plus ancien cinq-étoiles de la ville) est aussi à voir, mais la réservation est indispensable.

- Faites une promenade relaxante à bord d'une felouque. Une heure de croisière sur le Nil coûte 80 LE (11,3 €).

- Le souk Khan El Khalili remonte au XIVème siècle et est constitué d'un réseau de rues étroites. Vous y serez confronté à une horde de vendeurs proposant de tout, des pyramides miniatures aux peintures sur papyrus en passant par les masques funéraires. Ne soyez pas surpris par les demandes en mariage.

- Le Caire ne dort jamais. Tahrir Square est d'ailleurs l'un de ses quartiers les plus animés. L'air de la nuit est agréable et idéal pour une promenade le long du Nil, le temps de vous imprégner de l'ambiance des rues animées et de l'architecture Art déco.

- Trois jour ne sont pas suffisants pour découvrir Le Caire comme il se doit ; si vous y allez pour affaires, prenez deux jours supplémentaires pour vous rendre en avion sur la côte nord ou pour effectuer une croisière sur le Nil entre Assouan et Louxor, un voyage à couper le souffle.



HOTELS

Cairo Marriott Hotel & Omar Khayyam Casino
16 Saray El Gezira Street, tel +202 735 8888, MARRIOTT
Chambres à partir de 141 €

Four Seasons au Caire du Nil Plaza
Corniche El Nil, Maglis El Shaab, Garden City, tel +202 791 7000, FOUR SEASONS
Chambres à partir de 283 €

Grand Hyatt Caire
Corniche El Nil, Garden City, l'île de Roda, tel +202 365 1234, GRAND HYATT
Chambres à partir de 199 €, 24 heures de frais d'annulation s'applique

InterContinental Citystars

Omar Ibn El Khattab Street, Heliopolis, tel +202 4800 100, CITY STARS
Chambres à partir de 142 €

Les tarifs sont ceux d'un séjour en milieu de semaine début février ; ils incluent les taxes et ne comprennent que le prix de la chambre, sauf indication contraire.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

SONDAGE

Etes-vous en faveur d'un passeport vaccinal Covid pour voyager?

REPORTAGES AFRIQUE/MOYEN-ORIENT

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Booking.com
 
Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: