Etes-vous pour ou contre la suppression du port du masque dans les transports?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

a380 Emirates neo

Emirates a réalisé une excellente année 2015 avec un doublement de son bénéfice net…

Emirates a fortement bénéficié de la baisse des cours du pétrole en 2015: elle a enregistré un bénéfice de 8,2 milliards d'AED contre 5,4 milliards en 2014.

La compagnie de Dubai a transporté un total de 51,9 millions de passagers soit une hausse de 8% par rapport à l'an passé.

Le chiffre d'affaires a cependant baissé de 4% à 85 milliards d'AED du fait de la faute dévaluation de la monnaie face au dollar et de l'ajustement des tarifs suite à la baisse des cours du pétrole.

«L’appréciation constante du dollar américain face aux devises de la plupart des grands marchés d’Emirates a eu un impact de 6 milliards AED (1,6 milliards USD) sur le chiffre d’affaires de la compagnie et de 4,2 milliards AED (1,1 milliards USD) sur son résultat net. Le chiffre d’affaires réalisé dans les six régions d’Emirates reste réparti de manière équilibrée, puisqu’aucune d’entre elles ne représente plus de 30% du chiffre d’affaires total. C’est l’Europe qui apporte la plus forte contribution au chiffre d’affaires, avec 24 milliards AED (6,5 milliards USD), en recul de 5% par rapport à l’exercice 2014-15. L’Asie de l’Est et l’Australasie suivent de près, avec 22,4 milliards AED (6,1 milliards USD), en baisse de 9%. La région Amériques enregistre une croissance de 9% de son chiffre d’affaires, qui ressort à 12 milliards AED (3,3 milliards USD). Les chiffres d’affaires des zones Afrique et pays du Golfe/Moyen-Orient ont tous deux diminués de 3%, à respectivement 9 milliards AED (2,5 milliards USD) et 8,4 milliards AED (2,3 milliards USD). Enfin, celui de la région Asie de l’Ouest/océan Indien s’inscrit en repli de 4%, à 7,6 milliards AED (2,1 milliards USD)» a précisé la compagnie.

Emirates a investi plus de 80 millions AED (21,9 millions USD) l’an dernier dans l’installation et le fonctionnement d’internet en vol sur les appareils de sa flotte, dont 70 % sont aujourd’hui équipés du wi-fi. La compagnie propose également de nouveaux kits de confort pour les passagers de Première Classe et de Classe Affaires ainsi qu’une nouvelle gamme de jouets et activités pour les enfants à bord. Elle a dévoilé le nouveau siège qui équipera les Classes Affaires de ses 777-300ER et inauguré ses A380 à deux classes, qui proposent le plus grand écran individuel du marché en Classe Économique.

Emirates a également ouvert de nouveaux salons d’aéroports à Tokyo Narita et au Cap, ce qui porte à 39 le nombre de salons privés d’Emirates dans le monde, dans lesquels la compagnie a investi plus de 352 millions USD depuis sa création.

La compagnie aérienne Emirates a pris livraison de 29 nouveaux appareils, le chiffre le plus élevé jamais enregistré au cours d’un exercice, dont 16 A380, 12 Boeing 777-300ER et un Boeing 777F, portant l’ensemble de la flotte à 251 avions au 31 mars. Sur la même période, neuf appareils ont été retirés du service, ramenant ainsi l’âge moyen de la flotte à 74 mois soit la moitié environ de la moyenne du secteur (140 mois). La compagnie aérienne reste le premier exploitant mondial de Boeing 777 et A380.

En aparté de la présentation des résultats Tim Clark, le président d'Emirates a indiqué que la compagnie pourrait commander plus d'A380: «nous pourrions commander 200 A380 d'ici 2023 lorsque la compagnie changera d'aéroport. A la question de savoir si cela est suffisant pour convaincre Airbus de poursuivre la production, c'est à eux de répondre, ils doivent en vendre plus et ils s'y emploient avec beaucoup de force. Aujourd'hui nous en avons commandé 140 et nous en avons 77 pour le moment, il nous en manque quelque uns.»

Emirates prévoit également de passer une commande de 50 à 70 A350 ou B787. La décision devrait être prise en 2019-2020 et d'ici Tim Clark a déclaré qu'il espérait alors queles problèmes de production de l'a350 soient réglés.

Pour 2016-17, Emirates a annoncé de nouvelles liaisons vers Yinchuan et Zhengzhou en Chine, Yangon en Birmanie et Hanoi au Vietnam, parallèlement à des augmentations de capacités vers des destinations déjà desservies.

www.emirates.com

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

 

 

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la suppression du port du masque dans les transports?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut