Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

Emirates met en place des frais de sélection de siège

Suite à la baisse de ses revenus par siège, Emirates va introduire de nouveaux frais…

emirates classe eco ecrans a380 

Les détails de ces frais ont été publiés sur le site d'Emirates dédié aux agents de voyage (notre article a été modifié suite à des informations de nos lecteurs).

Sur le site web Emirates indique : à partir du 3 octobre 2016, Emirates va mettre en place des frais de sélections de siège avant l'enregistrement pour les tarifs «Savers» et «Economy Class Special».

La sélection de siège continuera à être gratuite lors de l'enregistrement à partir de 48H avant le décollage.

Il n'y aura pas de frais pour les tarifs «Economy Class Flex, Economy Class Flex Plus, Business et Première».

Les frais sont indiqués ci-dessous :

Haul Sectors Charge
Court-courrier Entre Dubai et les pays du Golfe, le Moyen-Orient & l'Iran, l'Asie de l'ouest et l'Océan Indien AED50/USD15
Moyen-courrier Entre Dubai et l'Europe, l'Extrême -Orient et l'Afrique AED100/USD25
Long-courrier Entre Dubai et les Ameriques, l'Australie et la Nouvelle-Zélande AED150/USD 40
5ème liberté* *la 5ème liberté est le secteur où nous volons entre deux pays étrangers, par exemple: Singapour-Melbourne, New York-Milan AED/50-100/USD15-25

Une réduction de 50% s'applique pour les frais indiqués pour les enfants

Les frais de réservationd e siège à m'avance sont facturés par passager, par secteur et dans la même devise que celle du billet d'avion acheté

Comme Business Traveller l'a déjà indiqué, de nombreuses compagnies ont mis en place des frais additionnels pour améliorer leur rentabilité.

Les low-costs long-courriers comme Wow Air ou Norwegian (voir ) vont encore plus loin en facturant les repas, les boissons, le système de divertissement, les draps ou même une simple bouteille d'eau.

Selon le quotidien Arabian Business, même si Emirates a transporté  8% de passagers en plus en 2015:2016, sa capacité a augmenté parallèlement de 11% d'une dégradation de sa rentabilité.

Hormis la mise en place de ces frais de sélection de siège, Emirates doit lancer une nouvelle classe éco pretium prochainement.

La compagnie de Dubai avait laissé entendre qu'elle allait lancer une telle classe comme nous l'avions indiqué en avant-première dans un article du 13 juin 2016.

A l'occasion d'une conférence sur l'aviation à Londres la semaine passée, Tim Clark a réitéré que la compagnie «évaluait sérieusement  le lancement d'une classe économique premium» comme l'a fait l'an passé SIngapore Airlines.

Et comme nous l'avons indiqué dans un article publié cette semaine, Emirates va sans doute suivre l'exemple de Lufthansa en cherchant à libérer son système de réservation des GDS traditionnels.

Quelle que soit la décision prise par Emirates, il est probable que ses concurrents, Qatar Airways ou Etihad, fassent de même. A suivre…

www.emirates.com

Newsletter

S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

SONDAGE

Pour réduire le déficit public de l'Etat faut-il :

LES ARTICLES QUE VOUS AIMEZ