Partagez cet article :
 Tim Clark, le CEO d'Emirates a confié qu'il étudiait l'opportunité de lancer une premium éco sur les avions de la compagnie...

a380 economy

Des lecteurs nous demandant souvent pourquoi les compagnies du Golfe ne proposent pas de classe premium éco. C'est une question qui a du sens alors que tous les concurrents d'Emirates, Etihad ou Qatar Airways (les 3 principales compagnies du Golfe) en proposent une d'une manière ou d'une autre.

Selon les analystes, les raisons d'un manque d'intérêt pour la premium éco sont multiples. Certains disent que c'est parce que les compagnie sud Golfe sont sur un marché de volume, d'autres disent que c'est à cause de leur réseau complexe alors que les compagnies du Golfe estiment que leurs classes éco sont à la hauteur des premium éco de leurs concurrents. Il y a des éléments de vérité dans tous ces points de vue, mais cela pourrait changer.

La premium éco a été lancée il y 25 ans. Après des débuts difficiles, cette classe, qui offre des sièges plus confortables, a été installée dans les avions de la plupart des grandes compagnies aériennes*.

A l'occasion du sommet de la IATA qui s'est tenu à Dublin il y a quelques jours, Tim Clark, le CEO d'Emirates a insinué qu'Emirates étudiait l'éventuel déploiement d'une classe éco premium: «c'est clair et évident que c'est quelques chose (la premium éco) que nous devrions étudier sérieusement…».

Pourquoi ce changement d'attitude d'Emirates?

C'est parce que la chute des cours du pétrole a mis à mal les revenus de la compagnie. Emirates a récemment publié des revenus en baisse de 3,2% au niveau des classes affaires et première (les plus rentables). La mise en place d'une premium éco permettrait à Emirates d'améliorer le yield de ses avions. Des 3 compagnies du Golfe, c'est sans doute la flotte d'Emirates qui est la plus adaptée à la premium éco.

Ses A380 (et particulièrement ceux équipés de 2 classes) ont de l'espace pour ajouter une premium éco.

Certains passagers qui volent sur des B777, configurés avec 10 sièges par rangée, apprécieraient sans doute de se surclasser en classe premium éco. Cependant il faut rester prudent. Quand certaines compagnies ont lancé leur classe premium éco, ils ont eu tendance à offrir moins en classe éco. Si Emirates devait lancer une classe éco premium espérons que sa classe économique n'en subirait pas les frais.

Par ailleurs, si Emirates devait introduire une classe éco premium, ses concurrents du Golfe seraient sans doute obligés de faire de même…

www.emirates.com

* Cathay Pacific, China Airlines de Taïwan et Singapore Airlines ont intégré récemment le club des compagnies proposant une classe éco premium. Les compagnies américaines American et Delta ont déclaré qu'elles allaient lancer une classe éco premium dans un futur proche. De son côté United étudie son lancement, sans avoir pris pour le moment de décision.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ NOS JOURNALISTES : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

La presse a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur de la presse comme jamais, les lecteurs doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des journaux indépendants présentant des informations de qualité. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de presse indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal au journalisme qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres magazines, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce au soutien financier des lecteurs, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et donner encore plus la parole aux lecteurs. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir un journalisme de qualité ouvert et indépendant et ceci pour de longues années. Chaque contribution des lecteurs, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 8 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: