La France a le pire déficit commercial de l'UE. Pensez-vous que l'export devrait être une priorité du gouvernement?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

mexique popocatepetl

Le gouvernement suisse va-t-il approuver la demande d'Emirates de lancer un vol entre Zurich et Mexico?

Selon un article paru dans le Tages Anzeiger, la compagnie de Dubai a demandé des droits de trafic «fifth-freedom» (une compagnie tierce transporte des passagers entre deux pays) sur cette route qui n'est pour le moment desservie par aucune autre compagnie aérienne. On ne sait pas encore si l'aviation civile suisse octroiera ces droits de trafic à Emirates.

La compagnie nationale est en effet devenue un acteur de moindre importance sur les routes vers le Golfe: elles sont dominées par des compagnies comme Emirates, Qatar Airways et Etihad. De plus ces compagnies proposent des vols depuis Genève et Zurich alors que Swiss ne vole que depuis Zurich. Pourquoi Emirates a-t-elle besoins e faire un stop en Europe? Pourquoi ne peut-elle pas lancer des vols directs entre Dubai et Mexico? Après tout Emirates va bientôt inaugurer le plus long vol du monde entre Dubai et Panama. C'est en fait parce que l'aéroport de Mexico est située à plus de 2000M ce qui demande aux avions plus de performances. Même si Emirates pourrait voler en direct vers Mexico à l'aller cela n'est pas possible au retour.

Mais pourquoi Zurich? C'est parce qu'Emirates a noté qu'il n'y avait pas de vol d'autres vols directs desservant cette route. Mais obtenir ces droits de «fifth freedom» n'est pas une mince affaire. Emirates espère sans doute que la Suisse va étudier favorablement sa demande en pensant que celaient pourrait développer les liens commerciaux et touristiques entre les deux pays.

Au contraire la Suisse doit savoir qu'Emirates est à la fois agressive et dynamique et que l'ajout d'une route Dubai-Mexico signifierait plus de capacité entre Dubai et Zurich alors que la compagnie souhaiterait sans doute ajouter un autre autre vol plutôt que d'utiliser le vol existant (en continuation). Actuellement il y a trois vols par jour vers Dubai. Emirates opère deux de ces vols en A380 alors que Swiss utilise un A330-300 de plus faible capacité.

Le déséquilibre est identique à  Amsterdam entre KLM et Emirates. Les chances qu'Emirates obtienne ces droits sont minces. Swiss fait partie du groupe Lufthansa et le groupe ne fait pas de secret sur ses pensées vis à vis des compagnies du Golfe. En fait dans les derniers mois, Lufthansa et Austrian ont abandonné plusieurs routes vers le golfe et en Asie et ont critiqué les compagnies di Golfe à ce sujet.

Cité par le Tages Anzeiger, Karin Mueller de Swiss a déclaré :«Swiss demande une application restrictive des droits de «fifth freedom». La Suisse a une politique libérale vis à vis de l'aviation, «c'est un marché ouvert mais avec des protections contre les abus de marchés ce que le gouvernement soutient». La décision est attendue avec intérêt.

Le Mexique est un pays qui intéresse de nombreuses compagnies aériennes dernièrement. Delta Air Lines souhaiterait racheter une plus grande partie du capital d'Aeromexico et Air France vient de lancer son A380 entre Paris et Mexico.

www.emirates.com

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

 

 

SONDAGE

La France a le pire déficit commercial de l'UE. Pensez-vous que l'export devrait être une priorité du gouvernement?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut