Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

Emirates veut lancer un vol Zurich-Mexico

mexique popocatepetl

Le gouvernement suisse va-t-il approuver la demande d'Emirates de lancer un vol entre Zurich et Mexico?

Selon un article paru dans le Tages Anzeiger, la compagnie de Dubai a demandé des droits de trafic «fifth-freedom» (une compagnie tierce transporte des passagers entre deux pays) sur cette route qui n'est pour le moment desservie par aucune autre compagnie aérienne. On ne sait pas encore si l'aviation civile suisse octroiera ces droits de trafic à Emirates.

La compagnie nationale est en effet devenue un acteur de moindre importance sur les routes vers le Golfe: elles sont dominées par des compagnies comme Emirates, Qatar Airways et Etihad. De plus ces compagnies proposent des vols depuis Genève et Zurich alors que Swiss ne vole que depuis Zurich. Pourquoi Emirates a-t-elle besoins e faire un stop en Europe? Pourquoi ne peut-elle pas lancer des vols directs entre Dubai et Mexico? Après tout Emirates va bientôt inaugurer le plus long vol du monde entre Dubai et Panama. C'est en fait parce que l'aéroport de Mexico est située à plus de 2000M ce qui demande aux avions plus de performances. Même si Emirates pourrait voler en direct vers Mexico à l'aller cela n'est pas possible au retour.

Mais pourquoi Zurich? C'est parce qu'Emirates a noté qu'il n'y avait pas de vol d'autres vols directs desservant cette route. Mais obtenir ces droits de «fifth freedom» n'est pas une mince affaire. Emirates espère sans doute que la Suisse va étudier favorablement sa demande en pensant que celaient pourrait développer les liens commerciaux et touristiques entre les deux pays.

Au contraire la Suisse doit savoir qu'Emirates est à la fois agressive et dynamique et que l'ajout d'une route Dubai-Mexico signifierait plus de capacité entre Dubai et Zurich alors que la compagnie souhaiterait sans doute ajouter un autre autre vol plutôt que d'utiliser le vol existant (en continuation). Actuellement il y a trois vols par jour vers Dubai. Emirates opère deux de ces vols en A380 alors que Swiss utilise un A330-300 de plus faible capacité.

Le déséquilibre est identique à  Amsterdam entre KLM et Emirates. Les chances qu'Emirates obtienne ces droits sont minces. Swiss fait partie du groupe Lufthansa et le groupe ne fait pas de secret sur ses pensées vis à vis des compagnies du Golfe. En fait dans les derniers mois, Lufthansa et Austrian ont abandonné plusieurs routes vers le golfe et en Asie et ont critiqué les compagnies di Golfe à ce sujet.

Cité par le Tages Anzeiger, Karin Mueller de Swiss a déclaré :«Swiss demande une application restrictive des droits de «fifth freedom». La Suisse a une politique libérale vis à vis de l'aviation, «c'est un marché ouvert mais avec des protections contre les abus de marchés ce que le gouvernement soutient». La décision est attendue avec intérêt.

Le Mexique est un pays qui intéresse de nombreuses compagnies aériennes dernièrement. Delta Air Lines souhaiterait racheter une plus grande partie du capital d'Aeromexico et Air France vient de lancer son A380 entre Paris et Mexico.

www.emirates.com

Newsletter

S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la limite de validité du permis de conduire proposée par l'UE à partir de 15 ans?