Partagez cet article :

Selon des données présentées par la IATA, les retards de vols ont connu une forte augmentation en Europe en 2018…

Nous avons écrit il y a quelques semaine un article sur le problème des retards des vols mais aussi des trains en France. Mas il ne s’agit pas que d’un problème français, le mal est européen.

La IATA a organisé ce week-end son assemblée générale à Séoul.

Hausse de 100% des retards en 2018

A cette occasion elle a mis en avant une étude d’Eurocontrol qui montre que les retards dans l’aérien ont connu une hausse de 100% en 2018 par rapport à 2017.

Une hausse sans précédent. Ces retards auraient engendré 25,6 millions de minutes de retards soit un coût de 1,7 milliards d’euros (70 euros par minute) pour les passagers.

« C’est l'été en Europe. Les voyageurs veulent arriver à l'heure pour leurs vacances. Et trop de gens vont être frustrés à cause des retards du trafic aérien. Nous devrions réaliser des progrès mais les retards ont doublé par rapport à l'an dernier »  a affirmé le directeur général de l'IATA, Alexandre de Juniac.

Eurocontrol a par ailleurs publié un rapport en avril 2019 qui a analysé les retards dans les 34 aéroports les plus fréquentés d’Europe entre 2002 et 2017.

Les Etats-Unis gèrent 50% d'heures de vols en plus qu'en Europe et il y a moins de retards

Les chiffres de ce rapport indiquent que les voyageurs européens ont 3 fois plus de chance d’attendre à la porte d’embarquement ou dans l’avion sur le tarmac qu’aux Etats-Unis.

« Les Etats-Unis gèrent 50% d’heures de vol en plus qu’en Europe tandis qu’en Europe il y a 50% d’employés en plus. Avec la forte hausse des retards en 2018, la capacité doit être notre focus principal cet été » estime Eamonn Brennan directeur général d’Eurocontrol.

Le patron de l'IATA a notamment critiqué les prestataires de service de la navigation aérienne, les accusant de ne pas avoir réalisé les « investissements nécessaires à leurs activités, et d'avoir préféré réaliser de super-profits ».

Du fait de la croissance du trafic dans les aéroports européens (+4% en 2018), ils ont du mal à gérer cette hausse.

« Le résultat en est la congestion et l’augmentation des retards aux sol dans les aéroports. On s’en est aperçu lors de l’été dernier et nous attendons un autre été difficile. Nous pouvons trouver des solutions pour résoudre ces problèmes de capacité » a déclaré le Commissaire Européen en charge des transports à l’assemblée de la IATA.

Technologies de trafic aérien obsolètes et manque d'investissements?

Le principal problème résiderait au niveau des technologies de gestion du trafic et de contrôle aérien qui seraient obsolètes. La IATA engage les Etats membres et les prestataires de services à « mener une action urgente » pour résoudre ces problèmes.

« Les prestataires de services n'ont pas réalisé les investissements nécessaires à leurs activités, et ont préféré réaliser de super-profits ».

Eurocontrol a prévenu que cet été pourrait être du même niveau que l'an passé alors que la capacité est moindre qu’en 2018.

Depuis des années, la Commission Européenne a promis de mettre en place un ciel unique européen pour gérer les espaces aériens de manière plus efficace mais cette proposition n’a pour l’instant pas été mise en application. De nombreux pays souhaitent préserver la souveraineté de leurs espaces aériens.

Hausse de 55,9% des retards en France en 2018

En France selon une étude d’Air Indemnité les retards ont été en hausse de 55,9% en 2018 : les retards de plus de 2 heures ont connu une hausse de 21%.

Par ailleurs les annulations de vols ont connu une croissance exponentielle de 95% sur les 12 derniers mois. Elle a été due principalement aux grèves des contrôleurs aériens, des bagagistes et du personnel des compagnies aériennes entre mars et juillet 2018.

Plus d'informations :

https://ec.europa.eu/transport/sites/transport/files/modes/air/airports/doc/tf2_final_report.pdf

Comparaison performance Etats-Unis/Europe 2017 d'Eurocontrol.

Comparaison 2006/2016 Etats-Unis/Europe d'EurocontrolComparaison 2006/2016 Etats-Unis/Europe d'Eurocontrol

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ NOS JOURNALISTES : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

La presse a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur de la presse comme jamais, les lecteurs doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des journaux indépendants présentant des informations de qualité. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de presse indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal au journalisme qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres magazines, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce au soutien financier des lecteurs, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et donner encore plus la parole aux lecteurs. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir un journalisme de qualité ouvert et indépendant et ceci pour de longues années. Chaque contribution des lecteurs, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 8 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: