Etes-vous favorable au retour du port du masque dans les transports?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :
continental-biofuel3.jpg
La compagnie aérienne Continental Airlines a été la première au monde à avoir effectué un vol d'essai d'un avion bimoteurs propulsé avec du biocarburant composé de Jathropa et d'algues hier à Houston aux Etats-Unis. Une révolution en prévision pour le monde du transport aérien. Business Traveller était sur place en exclusivité.


Les algues au secours du monde de l'aérien : une blagué Au contraire une révolution est en marche! Comme l'a indiqué Larry Keller, le CEO de Continental Airlines hier : "ce test peut paraître un petit pas,  mais c'est en fait une grande étape pour nous et pour l'industrie aérienne".

Hier, Continental Airlines a été la première compagnie aérienne au monde à faire voler un avion avec du biocarburant composé à partir d'algues. Plus précisemment lors du vol d'essai un mélange composé à 50% d'algue et à 50% de Jathropa (voir notre article www.businesstravel.fr/en-voyage/compagnies-aeriennes/air-new-zealand-teste-le-biofuel-a-base-de-jatropha-1551 ) a servi à propulser l'un des deux réacteurs de l'avion, un Boeing 737-800. Le second réacteur a été  propulsé avec du kérosène traditionnel afin de comparer les performances des deux carburants.


Le biofuel devient une alternative crédible au kérosène

"Théoriquement, ce kérosène vert, ce biocarburant a les mêmes propriétés que le kérosène classique. Lors des premiers vols commerciaux le biocarburant ne sera mélangé qu'au hauteur de 10% avec du kérosène mais sa part pourrait vite grimper comme le prouve le vol d'essai de ce jour où le carburant est composé à 50% de biofuel" nous a confié Terrance Scott,  en charge de la communication environnementale chez Boeing. Pour ce vol d'essai de Continental Airlines, un avion commercial en opération a été utilisé et sera à nouveau mis en exploitation sur la flotte de Continental les jours suivants. Ceci afin  de prouver que le biocarburant ne demande aucune adaptation des avions existants.

"Les premiers vols commerciaux utilisant du biofuel pourrait avoir lieu d'ici 3 à 5 ans, car la technologie est mature depuis peu a affirmé Jennifer Halegreen, directrice en charge des des énergies renouvelables chez UOP, le raffineur du biofuel.

 

Des algues au secours de la planète et du transport aérien!

continental-biofuel4.jpg

Par rapport au biocarburant fabriqué à base de Jathropa, l'algue a de nombreux avantages. Sa production à terme est sans limite. En effet, les algues peuvent être cultivées dans l'océan ou dans l'eau salée à très grande échelle. Le département américain de l'énergie a ainsi estimé qu'en cultivant des algues sur une surface à peine plus grande que le petit état du Maryland (40000 kilomètres carrés), on pourrait produire la totalité du carburant consommé aux Etats-Unis! Une vraie révolution pour le monde du transport aérien qui pourrait alors profiter de  ressources en énergie illimitées et à un coût de revient diminuant  sans cesse à l'image de la loi de Moore dans l'informatique...De quoi  créer un boom du marché du transport aérien et pourquoi pas un marché de masse des avions personnels

Boeing estime que le biofuel coûtera entre 70 et 90 dollars le baril lorsqu'il sera utilisé commercialement d'ici 3 à 5 ans. Mais si l'on arrive à produire en masse ces fameuses algues, les prix devraient baisser parallèment à l'industrialisation du procédé.

Ce petit vol d'essai de Continental  se révèle donc être un grand pas pour le monde du transport aérien. Ce n'est pas pour rien que le vol d'essai (qui s'est déroulé sans problème) a eu lieu à Houston : c'est d'ici que la Nasa a reçu les premiers mots des astronautes sur la lune et c'est dans cette ville que l'industrie pétrolière est reine aux Etats-Unis.

Après la révolution de la high-tech et d'Internet, le biofuel pourrait devenir le nouvel eldorado de l'économie américaine. D'autant que ces biocarburants à base d'algue ou de Jathropa pourraient être utilisés par les automobiles! Les Etats-Unis n'ont pas fini de nous surprendre!

 

Plus d'informations sur les sites de Continental Airlines, Boeing, UOP, CFM.

  

SONDAGE

Etes-vous favorable au retour du port du masque dans les transports?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut

Vous aimez ce site?

Soutenez-nous via OKPAL OU

ABONNEZ-VOUS