Partagez cet article :

Index de l'article

bordeaux-miroirdeau.jpg

Bordeaux est classée depuis le 28 juin dernier au patrimoine mondial de l’UNESCO. C’est le premier ensemble urbain distingué sur un espace aussi vaste et complexe (1 810 ha, 347 monuments historiques,). Cette ville,  joyau architectural du XVIIIème siècle, a aussi été choisie pour l’attrait de ses quartiers vivants et cosmopolites : des rues étroites du quartier Saint Michel aux immeubles 60’s et 70’s de Mériadeck. Ce guide de voyage vous permettra de mesurer les récents changements qu’elle a connus.

Nous débuterons  notre promenade à la place de la Victoire, où fini la rue Sainte Catherine, la plus longue rue piétonne d’Europe, aux nombreuses boutiques. Vous verrez probablement des enfants grimper sur le dos de la tortue en bronze, emblématique de cette place où les bars et restaurants s’emplissent d’étudiants dès 18h. Prenez le Tram B direction Bassin à flot, et descendez à l’arrêt Hôtel de Ville. Il est possible de se déplacer avec un seul et même ticket sur tout le réseau de transport en commun au tarif de 1,30 € (validité une heure) ou 4 € (journée).


1. L’Hôtel de Ville

Contournez la Cathédrale Saint André pour admirer le magnifique Palais Rohan qui abrite la mairie de Bordeaux. Hôtel de l’Archevêché jusqu’à la Révolution, hôtel du département puis siège du tribunal révolutionnaire en 1791, il est ensuite devenu  hôtel de la préfecture en 1802, palais impérial sous Napoléon Ier en 1808 et château royal en 1815 sous Louis XVIII. Le Palais Rohan est le siège de la mairie de Bordeaux depuis  1835. Tant d'histoire concentrée en même endroit... Allez voir absolument  la Grosse Cloche, témoin de la période anglaise (1145-1453), et l'ancien beffroi de l’hôtel de ville qui date du  XVe siècle.

La façade du Palais Rohan donne sur le Jardin de l’Hôtel de ville, encadré par les deux galeries du Musée des Beaux Arts (installé dans les ailes de l'ancien palais archiépiscopal). Ce dernier abrite une vaste collection de peintures anciennes, un important ensemble de peintres italiens, hollandais, flamands du XVIIe siècle, vous pourrez ainsi admirer la beauté du lieu tout autant que ses œuvres, sans oublier son jardin très agréable. Ouvert de 11 heures à 18 heures tous les jours sauf mardi. Tél : +33(0)5 56 10 20 56 (gratuité des collections permanentes), plus d’information sur http://www.culture.gouv.fr/culture/bordeaux/index.htm


bordeaux_tourpb.jpg2. Tour Pey-Berland et rue Sainte Catherine

Revenez sur vos pas pour jouir de la plus belle vue du centre ville, du haut des 231m de la Tour Pey-Berland, clocher de la cathédrale Saint André qui est classée au Patrimoine mondial de l'Unesco. Cet  édifice gothique flamboyant a été construit  entre 1440 et 1446. La tour est ouverte tout les jours sauf lundi, de juin à septembre : de 10h à 13h15 et de 14h à 18h, d’octobre à mai: de 10h à 12h30 et de 14h à 17h30. Fermeture de la billetterie 30 mn avant. Entrée 5€.

Une fois votre visite terminée, empruntez la  rue des remparts qui passe devant l’Hôtel de Ville et qui se dirige vers le  Nord et la place Gambetta. Flânez sur cette place  ensoleillée (si le temps le permet), admirez  la porte Dijo  avant de reprendre votre chemin  à droite en vous dirigeant vers l'Est du Cours de l’Intendance. Une fois arrivé place de la Comédie préparez vous à descendre la célèbre rue Ste Catherine (dont vous avez une vue plongeante depuis la place). Cette rue est le haut lieu du shopping bordelais. Faites vous plaisir par exemple aux Galeries Lafayette ou chez Baillardan où vous pourrez déguster  les célèbres cannelés.

Toujours vers le sud marchez vers la place St-Projet et prenez à gauche en direction de la place Camille Jullian. Cette charmante place ensoleillée abrite  un grand nombre de restaurants et bars, où se prélasse la jeunesse chic de la ville l’après midi. Si vous avez la chance de visiter Bordeaux un jour de beau temps la chaleur vous incitera à prendre un cocktail frais à l’abri d’un parasol en terrasse. Sur la gauche au bout de la rue du Pas St-Georges se trouve la place du Parlement qui est une alternative aux cafés de la place Jullian. Après cette pause détente, reprenez votre périple par la rue Philippart, en direction du quai du Maréchal Lyautey.

3. Place de la Bourse

La Garonne fait désormais partie intégrante du paysage urbain moderne de la ville, et la restauration du centre ville a pris en compte la présence de ce cours d’eau majeur.

Véritable lieu de rassemblement par grande chaleur, la place de la Bourse fait face au Miroir d’eau, joie des enfants et des touristes.

Ce brumisateur à grande échelle est une surface plane qui eflète le ciel. Quand on y trempe ses pieds l’effet visuel donne l’impression que l’on marche sur l’eau.

Au XVIIIe siècle, Bordeaux vécuson « âge d’or » avec ses voies maritimes et ses riches marchands qui faisaient commerce avec les colonies, notamment en Afrique.

L’architecte Gabriel dessine à cette époque les plans de la place de la Bourse: cette ancienne Place Royale dédiée à Louis XV a été  admirablement restaurée avec ses murs en  pierre blanche et sa fontaine sculptée.

Chaque année, une vingtaine de paquebots jette l’ancre en plein centre ville, face à la Place, et vous aurez peut-être la chance d’en voir un amarré sur la Garonne.

Il est temps de changer de rive et de profiter des nombreux aménagements que propose la ville pour des courtes visites. Prenez donc le tram C sur le Quai, direction Bègles Terre neuve (ou à pied marchez 100m en longeant les quais vers le sud) au pont changez pour le tram B (vers toute autres direction que Mérignac centre) et descendez à l’arrêt jardin botanique. Prenez ensuite la rue Raymond Lavigne vers les jardins.

bordeaux-pont-pierre.jpg 4. Jardin Botanique et Jardin des Queyries

Si vous avez envie de verdure traversez le Jardin Botanique de la ville qui s’étend sur plusieurs hectares. Le Jardin est adossé au Quai des Queyries, d’où vous pourrez prendre des péniches ou navettes fluviales dont beaucoup proposent des promenades commentée le long de la Garonne.  Bordeaux concentre une grande partie de son histoire le long de ses quais. L'entrée est libre et il est  ouvert tous les jours. Heure d'été de 8h00 à 20h00, heure d'hiver de 8h00 à 18h00.

5. La péniche Burdigala

Depuis quelques mois, l’Office de Tourisme propose de découvrir le Bordeaux classé par l'UNESCO et ses magnifiques façades au fil de l’eau. Un guide vous expliquera en détail l'histoire que se cache derrière ces beaux bâtiments (embarquement quai des Queyries). Mieux vaut vous renseigner en début de journée sur les horaires de passage et ainsi réserver votre place.

Appelez l’Office du tourisme au : +33 (0)5 56 00 66 12, ou visitez le site www.bordeaux-tourisme.com . Tarif : entre  8€ et 12€.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
  

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...


NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la privatisation d'Aéroports de Paris?
Aller en haut