Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

Jet Airways, Indigo revolent vers Doha via les Emirats

Jet Airways, Indigo revolent vers Doha via les Emirats
Les compagnies indiennes utilisent à nouveau l'espace aérien des Emirats Arabes Unis pour voler vers Doha. Le CEO de Qatar Airways a par ailleurs demandé à l'ICAO de reconnaitre les mesures prises contre Qatar Airways comme illégales... 

Hier Jet Airways et Indigo ont indiqué qu'elles avaient repris leurs vols vers Doha via l'espace aérien des Emirats Arabes Unis. Ce retour à la normale fait suite à une clarification de l'autorité de l'aviation civile des Emirats Arabes Unis qui a spécifié que l'interdiction concernant uniquement les compagnies aériennes, les avions et les sociéts enregistrées à Doha. Air India Express devrait également réutiliser ses routes habituelles entre Mumbai, Magalore, Kozhikode et Doha. Du fait de l'interdiction les compagnies indiennes avaient du faire des détours vi ale Pakistan et l'Iran avait déclaré K SH`hyam Sundar, président d'Air India Express au Press Trust of India.

« La durée de nos vols vers Doha augmentait d'une heure et demi dans les deux sens » a-t-il précisé. Jet Airays opera des vols entre Delhi, Kochi, Kozhikode, Mumbai, Thiruvananthapuram et Doha, tandis qu'IndiGo opère des vols vers Delhi, Mumbai et la capitale du Qatar. .

Le blocus aérien affecte les revenus de l'aéroport de Doha dont les ventes Duty Free ont baissé de 25% depuis l'annonce de la rupture des liens diplomatiques de la part de Bahrein, L'Arabie Saoudite, les Emirates Arabes Unis, l'Egypte, l'île Maurice, la Mauritanie, le Yémen et le gouvernement de l'est de la Libye.

La compagnie Qatar Airways a cependant su bien gérer ces soucis en opérant des vols charter par Kuwait Airlines et Oman Air pour transporter des passagers d'Arabie Saoudite à Doha via Mascate. Emirates et Etihad souffrent également de cette situation. Emirates et Etihad souffrent également de cette situation

Le président de Qatar Airways a demandé à l'Organisation Internationale de l'Aviation Civile cette semaine de dénoncer l'illégalité de la décision par certains pays d'interdire leurs espaces aériens. « Il y a des canaux légaux pour s'opposer à cette mesure. L'ICAO devrait être fortement impliqué et mettre tout son poids pour déclarer ces mesures illégales » a-t-il déclaré.

Newsletter

S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la limite de validité du permis de conduire proposée par l'UE à partir de 15 ans?