Partagez cet article :

jetairways2.jpgL’année dernière a été un excellent millésime pour la compagnie aérienne privée Jet Airways. Elle a créé son hub  à Bruxelles, a lancé ses premiers vols transatlantiques et a  relancé ses services depuis  Londres  avec un nouvel Airbus A330-200 et un B777-300ER. Elle a également lancé sur le marché des produits haut de gamme parmi les meilleurs du marché.

 

 

Au contraire cette année Jet Airways devrait se concentrer sur son expansion vers l’Est avec une amélioration de son offre vers l’Asie et pour les vols transpacifique vers les Etats-Unis.

Raja Segran, le nouveau vice-président pour l’Europe et l’Amérique a confié en exclusivité à Business Traveller «qu’un nouveau vol sera mis en service entre Shangai et San Francisco en mai. Nous avons les créneaux nécessaires pour transporter nos passagers depuis Mumbai vers Shangai, de Mumbai vers San Francisco et de Shangai à San Francisco ».
Cette offre permettra à Jet Airways  de profiter du  marché chinois en forte croissance. Ce sera le premier vol transpacifique opéré par une compagnie aérienne indienne.

« Grâce à l’arrivée d’Airbus A330-200 sur notre route vers Singapour (la compagnie disposait de  Boeing 737 auparavant) nous allons pouvoir proposer en mai et juin deux nouvelles routes vers Hong Kong depuis Delhi et Mumbai » nous a-t-il expliqué.

Avec tous ces développements (Jet dessert également de Bangkok et Kuala Lumpur), Jet Airways pourrait chercher à mieux coordonner ses horaires afin que les voyageurs européens soient en mesure d'effectuer des correspondances à
Mumbai et à Delhi pour les destinations d’Asie du Sud-Est.

«C'est un peu prématuré de suggérer cela", répond Segran. «Notre infrastructure n'est pas aussi bonne qu'elle pourrait l'être. Ce n'est pas juste une question de terminaux, mais cela dépend également de la piste et la capacité de l'ATC (le contrôle aérien). Un autre fait à prendre en considération  est que ces vols sont déjà très bien remplis
Néanmoins, nous ne pouvons pas carter  le fait que cette évolution pourrait se produire avec le temps. "

La compagnie  n'a pas non plus de plans pour desservir l'Australie. Segran dit: «Nous préférons offrir des passagers à la Qantas à Singapour réseau [d’où Qantas dessert de nombreuses villes] plutôt que de voler
Là-bas nous-mêmes. "

Ici en Europe, Jet Airways  nous a indiqué qu'il souhaiterait baser sa flotte à Londres du terminal T3 au terminal T4 d’Heathrow (actuellement utilisé par British Airways, mais qui va bientôt accueillir l'alliance Skyteam), pour faire profiter ses passagers de meilleures infrastructures pour ses passagers. Mais ne croyez pas pour cela que Jet Airways var rejoindre Skyteam. Segran
déclare: «Nous sommes non-alignés et nous restons ouverts à d’éventuelles alliances."

La plupart des vols européens de  Jet  Airways ne partent pas de Londres, mais de son mini-hub à Bruxelles. Il est opérationnel depuis l'an dernier.Jet relie non seulement l'Inde, les Etats-Unis et le Canada, mais aussi différentes régions du Royaume-Uni et de  l'Europe continentale, grâce à des accords marketing entre Jet et Brussels Airlines.

Segran dit: «Dans un monde idéal, nous aimerions desservir de nombreuses grandes villes européennes, mais nous n'avons pas assez d'avions pour le faire. Notre centre de Bruxelles, nous permet de couvrir plus de 50 destinations avec relativement peu d’avions. "

A Bruxelles, trois vols de Jet Airways arrivent de Mumbai, Delhi et Madras tôt dans la matinée. En quelques heures, les trois avions continuent leurs routes vers New York JFK, New York Newark et Toronto. Les passagers peuvent également profiter de correspondances  en Europe via Brussels Airlines.

Segran dit: "Bruxelles est un aéroport complexe pour nous. Aussitôt que nos trois premiers vols sont repartis vers l'Ouest, nos trois vols de nuit en provenance d’Amérique du Nord arrivent. Les passagers repartent alors vers Mumbai, Delhi ou Madras. "Le Business est bon (Jet revendique un facteur de charge de 70 à 80 pour cent durant les mois de décembre et Janvier) et les passagers disposent d’un grand salon avec douche.

La qualité de la restauration indienne sur les vols Jet Airways  au départ de Londres a été largement saluée pour son authenticité. C'est parce que la nourriture provient notamment du restaurant indien Bombay Brasserie à Londres. Mais il n'y a pas de restaurant semblable à Bruxelles à partir duquel Jet Airways puisse acheter de la cuisine indienne pour ses six vols par jour.

Du fait de ses critères de services haut de gamme, Jet Airways a donc décidé de faire venir la nourriture du restaurant Bombay Brassserie également pour ses vols au départ de Bruxelles. Combien d'autres compagnies aériennes prendraient la peine de faire venir leur nourriture d’un autre pays?

Pour plus d'informations, visitez le site jetairways.com.

 

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : CLIQUEZ ICI POUR CREER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

 

Aller en haut

Cliquez ci-dessus pour voir la nouvelle cabine