Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

JetBlue attaquée pour son rachat de Spirit aux Etats-Unis

JetBlue attaquée pour son rachat de Spirit aux Etats-Unis

Le Département de la justice va attaquer en justice JetBlue pour son rachat de la compagnie Spirit Airlines…

Le Département de la justice américain a lancé une plainte ce mardi contre JetBlue pour empêcher la compagnie de fusionner avec Spirit Airlines afin de créer la 5ème compagnie aérienne américaine.

Les plaignants estiment que « le projet de JetBlue d’éliminer l’unique concurrence que Spirit offre, avec la moitié des sièges ultra low-costd e l’industrie, laisserait des millions de voyageurs avec des tarifs élevés et moins d’options. JetBlue est en concurrence avec Spirit et la considère comme une menace concurrentielle sérieuse. Mais au lieu de poursuivre cette compétition, JetBlue propose maintenant une acquisition que Spirit décrit comme « une compagnie aérienne à hauts coûts, hauts tarifs achetant une compagnie aérienne à bas prix et à bas tarifs…L’achat de Spirit Airlines par Jetblue aurait des impacts négatifs à long-terme pour les consommateurs ». La plainte a été déposée dans une Cour du Massachusetts.

Dans la plainte déposée il est noté que quand Spirit Airlines lance une route les tarifs baissent de -17%. AU contraire quand Spirit Airlines cesse d’opérer une route, les tarifs augmentent de 30%.

Les plaignants argumente que JetBlue et Spirit Airlines sont les deux principaux concurrents aujourd’hui’(qui et qu’ils ont tous les deux une part de marché combinée si important que la fusion est illégale.

Le rachat de Spirit Airlines par JetBlue a été annoncé en juillet 2022 pour 3,8 milliards de dollars.

Récemment Jetblue a annoncé de nouveaux vols vers Londres et Paris cette année ce qui signe sn expansion européenne.

La remise en question du rachat de Spirit Airlines, si la plainte est validée, pourrait forcer Jetblue à se concentrer à l’avenir sur le marché américain.

Newsletter
S'inscrire à la newsletter


SONDAGE
Pour réduire le déficit public de l'Etat faut-il :