La France a le pire déficit commercial de l'UE. Pensez-vous que l'export devrait être une priorité du gouvernement?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

jin_air_2.jpgEn lançant les premiers vols de sa filiale Jin Air en juillet dernier, Korean Air veut contrer les compagnies low cost asiatiques régionales comme Air Asia. Par ailleurs la compagnie vient de lancer un vol vers Tashkent en Ouzbékistan.



Les premiers vols de Jin Air ont décollé le 17 juillet dernier (voir notre article du  16/06/08). Cette compagnie régionale low cost proposera dans un premier temps des vols vers des villes coréennes comme Jeju, puis Gimpo et Pusan. "Jin Air est une filiale du groupe. Elle sera d'abord une compagnie domestique puis régionale en Asie. Son concept est simple : offrir un service de qualité à des tarifs abordables. Pour cela, Jin Air opère un type d'avion  unique, des Boeing 737-800" nous a expliqué Guillaume Acolas, directeur de Koean Air France.

En Asie, il y a de nombreuses compagnies low cost dont Air Asia, Adam Air, Cebu Pacific,  Jetstar, Tiger Airways. Ces dernières ont pris une part importante du marché et Jin Air est un moyen pour Korean Air de les battre sur leur propre terrain.

Car même si Jin Air  se concentre sur des destinations domestiques cette année, elle devrait lancer dès 2009 des nouvelles lignes en Asie notamment en Chine et au Japon, les deux marchés les plus importants ciblés par Korean Air. Jin Air ne vise pas la rentabilité avant 2010.

En Europe, Korean Air doit également faire face à la concurrence de Finnair qui vient de lancer des vols vers Séoul depuis le 02 juin dernier. La compagnie Finlandaise propose des tarifs très compétitifs qui ont surpris Korean Air. Il n'y avait en effet relativement peu d'opérateurs jusqu'à présent sur la ligne Paris-Séoul : Lufthansa, Alitalia, Emirates, Aeroflot, Air France, Japan Airlines, ANA, Turkish Airlines, Air China...

Mais Finnair qui cible le marché asiatique en pariant sur la route des pôles (voir notre article Finnair parie sur la route des poles pour relier Paris a Seoul )  a décidé de casser les prix pour s'attaquer à ce marché.

Car la Corée du Sud est un marché où le trafic affaires est important avec la France.
Les affaires se développent avec les négociations en cours pour la signature d'un accord de libre échange entre la Corée du Sud et l'Europe. L'Union Européenne est le deuxième partenaire commercial de la Corée devant le Japon et les Etats-Unis. La France étant le deuxième partenaire commercial de la Corée en Europe derrière l'Allemagne.
Et puis le chantier de la ligne TGV Séoul-Busan a également généré beaucoup de voyages. Par ailleurs 170 entreprises  françaises sont implantées en Corée du Sud et emploient plus de 36000 personnes contre une trentaine d'entreprises coréennes implantées en France.


Korean Air mise sur la qualité de son service à bord  et la capilarité de son réseau en Asiekorean_air_classe_co.jpg

Pour résister face à cette nouvelle concurrence de Finnair, Korean Air parie sur la qualité. La compagnie aérienne a été élue meilleure classe économique par Skytrax en 2007 (cette première place  lui a été ravie par Asiana en 2008, son principal concurrent en Corée). Une saine concurrence qui a permis d'élever le service offert par les compagnies aériennes coréennes au plus haut niveau mondial.

Les passagers éco de Korean Air disposent de sièges ergonomiques et d'un système de vidéo à la demande très complet : 40 films disponibles, 60 courts-métrages, 2500 chansons  et 10 jeux vidéos...

Par ailleurs, le service de restauration est particulièrement soigné. La cuisine coréenne est à l'honneur avec notamment les fameux Bibimbop et Bibim nouilles!


korean_air_restauration_296.jpgD'ailleurs dans notre classement annuel des meilleurs vins des compagnies aériennes (voir notre article Les meilleurs vins 2007 des compagnies aeriennes ), Korean Air a été nommée en troisième position pour son vin blanc en première classe et pour son vin mousseux.

Les passagers des classes plus élevées sont également choyés. Les passagers première peuvent profiter du fauteuil Kosmos qui s'allonge à l'horizontale et les passagers Business (classe Prestige), d'un fauteuil-lit qui s'incline presque à l'horizontale. Les deux sièges sont conçus comme des cocons afin que chaque passager soit isolé de ses voisins. 


En terme de destination, Korean Air est aujourd'hui une compagnie  de choix pour voyager en Asie notamment en Chine, au Japon, avec plus de 14 villes desservies, mais aussi en Australie (vers Melbourne et Sydney) et au Cambodge vers Pnom Pen et Siem Reap (la compagnie propose bien d'autres destinations, mais celles-ci sont les plus populaires au départ de la France hormis Séoul).

Récemment, le 2 septembre dernier,  la compagnie a inauguré un vol à destination de Tashkent en Ouzbékistan, en Asie centrale. Le lancement de ce vol fait suite à un accord de partenariat conclu avec Uzbekistan Airways le 25 février dernier. Une liaison qui s'explique aisément : l'Ouzbékistan est le troisième producteur de gaz au monde. Un petit pays qui se porte bien et qui devient stratégique. Avis aux hommes d'affaires... 

Il est à noter qu'hormis l'Asie, Korean Air a lancé un vol vers Sao Paulo le 2 juin dernier et inaugurera un vol  vers Tel Aviv en Israël au départ de Séoul le 25 septembre prochain. Une compagnie qui étend donc ses ailes tranquilement loin de l'agitation médiatique et à l'image du surnom de la Corée, appelée également le pays du matin calme...Peu de gens savent d'ailleurs que Korean Air  est la première compagnie de transport de marchandises (cargo) au monde, un marché pourtant en pleine expansion du fait de la mondialisation.

Plus d'informations sur le site de KOREAN AIR

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

 

 

SONDAGE

La France a le pire déficit commercial de l'UE. Pensez-vous que l'export devrait être une priorité du gouvernement?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut