Etes-vous pour ou contre la suppression du port du masque dans les transports?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

austrian_airlines_histoire.jpgBusiness Traveller se penche sur l'avenir d'Austrian Airlines, 50 ans après son premier vol régulier qui avait décollé de Vienne à destination de Londres en 1958.

 
 
 
 
 
 
Les premiers passagers d'Austrian Airlines   ont été transportés dans un avion turbopropulseur Vickers Viscount 779 ( vol OS201) vers Londres le 31 mars 1958. La compagnie aérienne autrichienne a ensuite mise en place des liaisons vers les villes de Francfort, Zurich, Stuttgart, Paris, Rome, Varsovie durant sa première année d'existence.

Cinquante ans plus tard, l'expansion de la compagnie aérienne s’est concentrée sur l'Europe centrale et orientale (PECO), avec de nouveaux itinéraires pour l'été, notamment des liaisons vers Nizhniy Novgorod ( la quatrième plus grande ville russe),  la ville russe de Sochi (voir notre article Austrian part à la conquête de Sotchi et Nizhniy Novgorod ), et Baia Mare dans le nord de la Roumanie. La stratégie d’Austrian est ambitieuse. Le transporteur dessert maintenant 24 pays de la communauté européenne avec plus de 580 connexions par semaine.

Lors de la célébration du 50e anniversaire de la compagnie, Rudolf Mertl, vice-président exécutif des ventes et du réseau d'Austrian, a décrit les routes d'Europe centrale et orientale comme "l'épine dorsale" du transporteur. Austrian Airlines est désormais le leader du marché en termes de nombre de liaisons hebdomadaires et de destinations offertes dans la région, et le deuxième après Lufthansa en termes de trafic.

Mertl, a déclaré: « Nous cherchons à ajouter, trois, quatre ou cinq destinations vers des pays de la communauté européenne par an. Certains de ces pays adhéreront à l'UE dans l’avenir, ce qui permettra également un accès plus facile aux droits de trafic. » Il a ajouté qu'Austrian est un des « moteurs stratégiques » dans la région, les destinations secondaire n’étant pas encore desservies par les low-costs.

Ailleurs dans le monde, le Moyen-Orient est un marché ciblé par Austrian, avec des vols à destination de Riyad et Jeddah à venir en août de cette année. En effet, avec un investissement prévu de 150 millions d'euros dans la compagnie aérienne par le Cheikh Mohamed Bin Issa Al Jaber, le transporteur démontre ses ambitions pour cette région.

Certains  hommes d'affaires saoudiens ont la nationalité autrichienne et sont propriétaires d'un certain nombre d'hôtels dans le pays. Avec un investissement de cet ordre, le Cheikh Mohamed Bin Issa Al Jaber détiendrait environ 20% du capital du transporteur. Austrian va desservir ces destinations du Moyen-Orient avec un A320 configuré avec 24 places en classe affaires (de 46 pouces de hauteur, en configuration 2-2) , une classe appelée «Premium Service Austrian».

Bien sûr, l’expansion vers l'Europe de l'Est et le Moyen-Orient s'est faîte au détriment de certains vols long-courriers. Des  liaisons vers l'Australie ont été abandonnées. Mertl a cependant précisé que le biais de son accord de partage de codes avec Thai Airways, Austrian offre maintenant un nombre important de connexions via Bangkok vers le sud de l’Asie.

Le transporteur a également lancé des vols vers Chicago l'an dernier, utilisant le hub du transporteur membre de Star Alliance United Airlines. La compagnie travaille sur une rotation des vols long-courrier dont les dessertes se font en moins de 24h (Chicago, Toronto, Washington, New York, Pékin, Delhi, Mumbai et autres), afin d'accroître l'utilisation des aéronefs.

La compagnie autrichienne devrait prochainement déménager dans le nouveau  terminal Skylink à l'aéroport de Vienne dès l'été 2009. D'autres transporteurs de Star Alliance la rejoindront par la suite, ce  qui devrait rendre l'aéroport encore plus attrayant : il était déjà l'un des plus pratiques au monde,  25 minutes seulement étant suffisant pour effectuer une correspondance.

La compagnie prévoit également de lancer un magazine d'affaires spécial aérien appelé SucCEEd, et a récemment employée le traiteur très à la mode Do and Co, pour assurer son service de repas à bord.

Pour plus d'informations, visitez le site austrian.com.

 

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

 

 

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la suppression du port du masque dans les transports?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut