La France a le pire déficit commercial de l'UE. Pensez-vous que l'export devrait être une priorité du gouvernement?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

La France importe des immigrés peu qualifiés et exporte des jeunes français qualifiés. Voilà le résultat des diverses politiques d'appauvrissement du pays menées ces 20 dernières années.

La France n'a pas seulement un problème d'immigration illégale pointé par plusieurs candidats à l'élection présidentielle, elle a un autre problème tout aussi grave : l'émigration de ses actifs. Ses jeunes citoyens diplômés quittent le pays à la recherche d'un nouvel avenir à l'étranger. Et ne croyez pas que cette tendance est ancienne. Dans l'histoire la France a rarement été un pays d'émigration.

Et pourtant selon les données du Migration Data Portail, le solde migratoire net en France est de 0,6 contre 6,6 pour l'Allemagne et 3,9 pour le Royaume-Uni. Cela signifie qu'il y a presque autant de personnes qui arrivent qui partent de France. En effet plus le chiffre est négatif plus le solde migratoire est négatif (plus de personnes partent du pays qui n'y entrent).

Ainsi il semblerait que le pays exporte ses forces vives. Au 01/01/2020 on comptait plus de 1,7 millions de français à l'étranger âgés entre 25 et 64 ans. 58% de ces personnes ont un diplôme d'enseignement supérieur. Ces personnes sont de plus à l'étranger pour une longue période soit plus de 10 ans pour les deux tiers.

Ceux qui disposent d'un important patrimoine immobilier ont intérêt à quitter la France

Pourquoi partent-ils? On peut imaginer plusieurs facteurs. Tout d'abord le poids croissant du secteur public entraîne une hausse très forte de l'imposition pour ceux qui sont détenteurs d'un patrimoine immobilier. Les taxes foncières ont littéralement explosé ces 10 dernières années et louer en France s'apparente de plus en plus à un cauchemar avec des paperasses sans fin, une législation trop favorables aux locataires...Ainsi ceux qui ont un important patrimoine immobilier ont intérêt à quitter la France.

Ceux qui travaillent dans de nombreuses industries de pointe ont également intérêt à quitter la France

En terme d'emplois, les derniers gouvernements ont été peu patriotes et ont bradé nos grandes entreprises industrielles à l'étranger. Il faut désormais travailler pour une entreprise étrangère si l'on est dans la high-tech ou les télécommunications. La désindustrialisation de la France est flagrante si flagrante que la France est devenue la lanterne rouge de l'UE en terme de déficit commercial en 2020. Prenons l'exemple des télécoms. Avant Matra, Sagem, Alcatel dominaient le secteur européen et mondial. En une trentaine d'années ces entreprises ont disparu et deux sociétés américaines dominent le secteur (Apple dans le hardware et Google dans le Software) ainsi que plusieurs entreprises asiatiques (Samsung, Huawei...). La France a perdu toute son importance sur ce marché. Les spécialistes du secteur sont donc obligés aujourd'hui de travailler pour des constructeurs étrangers pour le bonheur de leurs actionnaires (étrangers).

On l'a vu dans le secteur de la santé récemment durant le Covid où la France n'a fabriqué aucun vaccin et ne privilégie même pas ses entreprises (Valneva attend son homologation et n'a reçu que peu de commandes de l'UE). Par contre, Moderna, un fabricant américain est dirigé par un français. Mais l'argent de Moderna va à ses actionnaires, qui ne sont pas français: dans un cas de ce type la perte pour la France est immense. Le pays aura formé une personne via sa dette publique pour exporter ses compétences à l'étranger et faire fructifier l'épargne d'actionnaires étrangers.

La Suisse est les Etats-Unis plébiscités par les émigrés français

En toute logique le premier pays vers lequel les français partent est la Suisse (176000), un pays stable dont l'économie est florissante avec une politique monétaire indépendante, sans dette et où les fonctionnaires sont peu nombreux. Sans surprise les Etats-Unis sont la deuxième destination des français. La première économie qui domine l'économie française laisse penser aux jeunes français qu'il vaut mieux travailler directement pour leur maître plutôt que de travailler pour un pays dont les gouvernements obéissent aux Etats-Unis, Le 3ème pays d'émigration est le Royaume-Uni, là encore un pays indépendant de l'UE puis l'Allemagne, la Belgique et le Canada.

Les jeunes travaillent aujourd'hui pour payer des retraités qui ont eu la chance de partir à 60 ans : eux devront attendre 62, 65 ans voire bien plus...

D'autres facteurs plus structurels semblent aussi peser dans le choix des jeunes comme la retraite. Ainsi aujourd'hui une grande part de leurs revenus est prélevé pour payer les pensions des retraités actuels. Pourtant l'électorat âgé souhaite retarder le départ à la retraite des actifs : certains voudraient faire passer la retraite à 62, 65 ans voire plus. Ainsi on demande aux jeunes de payer des retraités privilégiés qui sont partis tôt alors qu'eux-mêmes devront attendre bien plus longtemps. A quoi bon rester dans son pays si l'on n'est même pas sûr d'avoir une retraite?

Du fait du vieillissement de la population les lois françaises sont plus adaptées aux personnes âgées

On peut citer aussi d'autres décisions voulues par les personnes âgées mais moins par les actifs comme la baisse des limitations de vitesse : une personne vivant à la campagne et devant travailler n'a pas de temps à perdre sur la route en roulant en toute sécurité à 80km/H au lieu de 90. De même imposer 30km/H dans les villes parait insensé : si l'on est actif on a l'impression de dormir au volant.

On peut citer aussi le faible avantage à avoir des enfants en France : les politiciens opposent beaucoup les hommes et les femmes ce qui ne les incite guère à se rapprocher. De plus avoir des enfants en France n'apporte quasiment rien en terme de niveau de vie, particulièrement pour les hommes, alors que cela rapporte beaucoup à la société. Une femme bénéficiera ainsi d'un gain à la retraite mais pas un homme : pourquoi alors s'engager en tant qu'homme? risquer un divorce couteux (et être la plupart du temps discriminé par les JAF), payer une pension alimentaire pour ne rien gagner? Un homme n'ayant pas d'enfant verra au contraire son patrimoine grimper rapidement sans charges tout en bénéficiant des mêmes avantages la retraite venue (voir plus car n'ayant pas d'enfants il aura pu prendre un travail plus prenant et plus rémunérateur).

Enfin on peut citer le manque de vie sociale en France dans les grandes villes  où tout est fait pour les transformer en villes tranquiles. A Paris, par exemple beaucoup de bars/boites de nuit ont fermé à Paris du fait des plaintes de riverains concernant le bruit. On ne peut plus venir en voiture de banlieue pour sortir le soir du fait des pistes cyclables innombrables, de la disparition des places de parking et du coût prohibitif des parkings souterrains, ce qui nuit à la diversité sociale. De plus le climat d'insécurité latent lié à l'immigration illégale dans de nombreux quartiers n'incite pas les filles à sortir.

Au final on voit que la faible natalité et le vieillissement de la population, le poids du secteur public ainsi que des taxes et le faible patriotisme des élites qui vendent les entreprises françaises sont notamment les facteurs indirects de l'émigration des jeunes français. L'Union Européenne est également un carcan qui semble avoir fait plus de mal que de bien à notre pays qui ne maitrise plus sa politique monétaire et ses frontières (voir la compétitivité de la France victime de l'Euro). 

A ce titre peu de candidats à la présidentielle évoquent ces sujets comme le fait que la France ait la balance commerciale la plus déficitaire de l'UE en 2020. La société continuera alors de vieillir, les jeunes à ne pas toucher de retraite à terme, la France continuera à vendre ses meilleurs entreprises, la vie sociale des jeunes sera encore plus morose, les taxes toujours plus fortes et les industries toujours moins présentes en France. Il ne faut pas opposer les jeunes et les plus âgés mais faire comprendre que sans rajeunissement rapide de la population, le pays court à sa perte. Si rien n'est fait l'émigration des jeunes français diplômés a encore de beaux jours devant elle. Comme l 'a dit récemment Elon Musk: « et pourtant, tant de gens, y compris des gens intelligents, pensent qu'il y a trop de gens dans le monde et pensent que la population devient incontrôlable. C'est complètement le contraire. S'il vous plaît regardez les chiffres : si les gens n'ont pas plus d'enfants, la civilisation va s'effondrer, notez mes mots »

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

 

 

Aller en haut