Que pensez-vous du projet de passe vaccinal?

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Partagez cet article :

Comme nous l'avions annoncé avant toute la presse le 26/11, de nombreux pays ont logiquement mis en place des tests PCR même pour les vaccinés...L'Islande avait compris cela bien avant l'arrivée du variant Omicron et avait imposé des tests aux vaccinés sachant que le vaccin n'empêchait pas les contaminations même avec le variant Delta comme on le voit cet automne...Cela prouve encore l'inutilité totale du pass sanitaire, les vaccinés pouvant contaminer.

La Suisse viennent de rejoindre les nombreux pays qui ont mis en place des tests à l'arrivée y compris pour les personnes vaccinés.

Le Royaume-Uni avait annoncé bien avant qu'un test de moins 48H serait obligatoire même pour les vaccinés à compter du 7 décembre. Mais alors que certains pays mettent en place ces tests pour le variant Omicron cela est plutôt hypocrite car l'on sait depuis longtemps que les vaccins n'empêchent pas les contaminations même avec la variant Delta.

L'Islande a été visionnaire avant tous les pays, visonnaire ou plutôt attachée à la science et non au marketing vaccinal

Ainsi l'Islande connue pour sa liberté de la presse, de pensée et son indépendance exige depuis cet été des tests PCR pour les vaccinés (voir l'Islande prône la fin du tout vaccin) : ce qui est bien plus logique. On ne comprend pas d'ailleurs la discrimination entre vaccinés et non vaccinés pour voyager alors que les vaccinés peuvent transmettre l'infection. Comme nous l'avions dit il serait bien plus simple d'autoriser tout le monde à voyager avec des tests tant que l'épidémie est virulente (cet hiver).

La Norvège et la Suisse contrôlent les vaccinés avec des tests PCR

On a appris ces derniers jours que la Norvège et la Suisse imposent également désormais des tests PCR aux voyageurs vaccinés.

A partir du 3 décembre tous les voyageurs devront se soumettre à un test de dépistage à leur arrivée en Norvège. Les voyageurs non vaccinés ou non guéris doivent toujours faire en plus un test 24H avant le départ et doivent pour les pays rouge (dont la France) effectuer une quarantaine avec test au bout de 3 jours.

Pour voyager en Suisse un test PCR de moins de 72 heures est désormais obligatoire pour les vaccinés également. Un test devra par ailleurs être effectué entre le 4ème et le 7ème jour en arrivant.

Il est à noter que pour revenir en France d'une pays en dehors de l'UE, des tests sont également obligatoires.

La forte recrudescence de l'épidémie montre les fortes limites de la politique du tout vaccin ARNm

La montée de l'épidémie dans toute l'Europe montre clairement l'échec des politiques vaccinales à base de vaccins ARNm. Les pass sanitaires associés montrent également qu'ils ne servent pas empêcher les contaminations et devraient donc être supprimés au plus vite si les instances démocratiques et scientifiques fonctionnaient en toute indépendance.  Notons qu'en plus d'être inutile pour contrer l'épidémie, le pass sanitaire a engendré de fortes pertes de chiffres d'affaires à de nombreux secteurs économiques (voir les critiques fusent contre le pass sanitaire).

A ce titre il est incompréhensible que la France et l'Europe ne s'ouvrent pas à d'autres technologies vaccinales comme les vaccins à virus inactivés (Sinovac, Sinopharm, Valneva) ou à protéine recombinante (Sanofi). On se demande pourquoi l'agence européenne des médicaments n'a pas reconnu les vaccins à virus inactivés chinois alors qu'ils sont reconnus par l'OMS. De même l'EMA met du temps à reconnaitre le vaccin français Valneva à virus inactivé également. Il est aussi étrange que les pays ne mise pas sur l'immunité collective des personnes non âgées et non à risque comme pour la grippe alors que l'on sait que le Sars-Covd-2 mute beaucoup comme pour la grippe. 

Nous terminons cet article par les propos visionnaires de l'épidémiologiste en chef islandais relatés dans le  quotidien islandais Visir qui conseille de faire ce que l'on a toujours fait avec les coronavirus (NDLR : le virus de la grippe est un coronavirus tout comme le Sars-Cov-2) : vacciner les personnes à risque (plus de 65 ans et/ou avec comorbidités) et laisser le virus se diffuser dans la population non à risque. Comme la grippe le virus mute et il sera impossible de vacciner à vie l'ensemble d'une population avec une infinité de variants.

« La capacité des vaccins à empêcher une réinfection des personnes inoculées est bien trop faible et il faudrait laisser les gens se contaminer naturellement afin d'obtenir à terme l'immunité collective... L'immunité collective doit être atteinte via la transmission du virus ». Selon lui « l'objectif ne doit plus être à ce point d'éradiquer le virus de la société » alors que l'« l'immunité collective n'a pas pu être atteinte via la vaccination ».

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

Aller en haut

Vous aimez cet article/ ce site?

Aidez-nous en donnant via ce lien OKPAL