Etes-vous favorable au retour du port du masque dans les transports?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

tadoussac-vue

Le nouveau ministre du tourisme du Québec, Pascal Bérubé, agé de 37 ans était en France la semaine passée pour réitérer l’importance du tourisme français dans la belle province..

Les français aiment le Québec et cela est réciproque notamment pour Pascal Bérubé, nommé récemment Ministre Délégué au Tourisme: «c’est toujours avec émotion que je viens en France. D'autant que même s'il s’agit de ma 6ème visite en France, elle est la première en tant que Ministre. Le Premier Ministre du Québec m'a fait confiance malgré mon jeune age, même si en France je ne suis pas si jeune que cela, votre ministre du tourisme, Sylvia Pinel étant pour une fois, encore plus jeune que moi! (NDLR: elle a 35 ans) » a-t-il plaisanté en arrivant.

Le Ministre est venu promouvoir la destination Québec en France et sa nouvelle campagne Québec Original qui vise notamment à mettre l’accent sur les origines multiculturelles du Québec, melting-pot de cultures françaises, anglaises et amérindiennes.

Après les québecois (56 millions de visiteurs), les canadiens (4,5 millions et les américains (2,4 millions), les touristes français arrivent nettement en tête parmi tous les pays d’Europe avec 333000 visiteurs en 2011 contre 99000 visiteurs anglais et 77000 allemands.

Le tourisme est une activité stratégique pour le Québec: ce secteur est aussi important en terme de revenus que l’aéronautique (où le Québec est très présent grâce à Bombardier): le tourisme fait vivre 29500 entreprises au Québec et ce secteur représente environ 416600 emplois.

Le ministre a dévoilé les objectifs de la belle province pour cette décennie: «nous voulons accueillir 71 millions de visiteurs d’ici 2020 contre 64 millions actuellement» nous a confié le ministre.

Pour cela, le Ministère du tourisme souhaite continuer à renforcer l’attrait des deux portes d’entrée du pays comme Montréal et Québec tout en développant des offres alternatives comme les croisières sur le Saint Laurent ou des routes touristiques comme la route des vins, le chemin du Roy (plus ancienne route du Canada), la route des Baleines…

«Mais hormis ses attraits touristiques le plus grand atout du Québec ce sont encore ses habitants, si chaleureux avec nos cousins français!» affirme Pascal Bérubé.

Une définition qui s’applique à ce ministre, détendu mais professionnel, et qui a promis à un panel de journalistes de leur faire visiter personnellement la Gaspésie, sa région d’origine.

Une région d’ailleurs de plus en plus populaire auprès des français pour ses paysages mais aussi sa gastronomie: les homards y sont réputés pour être parmi les meilleurs du Québec!

De quoi s’exclamer: «On vâ t’êt’ bourré après çâ!» à ne pas confondre avec l’expression française et qui signifie tout simplement: on va être repus après ça!

 

  

SONDAGE

Etes-vous favorable au retour du port du masque dans les transports?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France
Aller en haut

Vous aimez ce site?

Soutenez-nous via OKPAL OU

ABONNEZ-VOUS