Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Booking.com
Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Partagez cet article :

L'association commerciale européenne des aéroports ACI Europe a publié ses chiffres de trafic pour 2020, faisant apparaître une perte totale de trafic de72 milliard de passagers par rapport à l'année précédente.

Cela représente à une baisse du trafic de 70,4 pour cent par rapport à 2019 et signifie que le trafic de passagers en Europe est revenu aux niveaux de 1995.

ACI a déclaré que les aéroports de l'UE étaient plus durement touchés que ceux du bloc non-UE, « principalement en raison de la taille et de la résilience relative des marchés intérieurs principalement en Russie mais aussi en Turquie, combinés à des confinements et des restrictions de voyage moins stricts qu'en Union Européenne » .

L'association a également déclaré que le trafic dans les cinq principaux hubs européens a été « totalement transformé» l'année dernière .L'aéroport de Francfort a affiché une baisse de trafic de 73,4%, suivi de Londres Heathrow (-72,7%), d'Amsterdam Schiphol (-70,9%), de Paris CDG (-70,8%) et 'Istanbul (-59,6%).

Au quatrième trimestre de 2020, l'aéroport Sabiha Gocken d'Istanbul était devenu l'aéroport le plus fréquenté d'Europe, suivi par les aéroports Moscou Sheremetyevo, Moscou Domodedovo et Moscou Vnukovo.

«Avec seulement 728 millions de passagers en 2020 contre 2,4 milliards de passagers l’année précédente, les aéroports européens ont retrouvé leur niveau de trafic de 1995», a déclaré le directeur général Olivier Jankovec.

«Aucune industrie ne peut à elle seule résister à un tel choc. Si certains États ont pris des mesures pour soutenir financièrement leurs aéroports, seuls 2,2 milliards d'euros ont jusqu'à présent été réservés à cet effet en Europe. Cela représente moins de 8% des revenus perdus par les aéroports l'an dernier. Avec de nouvelles baisses de trafic au cours des dernières semaines et aucune reprise en vue, il reste encore beaucoup à faire. Aider les aéroports est essentiel pour reconstruire la connectivité aérienne et soutenir efficacement les communautés locales et régionales et le tourisme. Il est également essentiel de restaurer les capacités d’investissement des aéroports pour l’avenir. Sans plus de soutien financier, les investissements dans la décarbonisation, la numérisation et SESAR sont menacés ».

L'aéroport d'Heathrow a publié cette semaine ses derniers chiffres de trafic, montrant une baisse de près de 90 pour cent du nombre de passagers en janvier.

Les perspectives sont sombres pour cette année alors que les restrictions se sont amplifiées ces dernières semaines dans de nombreux pays européens (voir Le monde du tourisme s'alarme des restrictions).

A titre d'exemple l'Allemagne a décidé tout récemment de fermer ses frontières avec la République Tchèque et la région du Tyrol en Autriche pour limiter l'entrée de variants du Sars-Cov-2.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

SONDAGE

Passerez-vous vos vacances d'été en France en 2021?

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Booking.com
 
Aller en haut

Recevez notre Newsletter !