Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

Les compagnies chinoises pâtissent de la dépréciation du yen

Les résultats officiels publiées par les trois plus grandes compagnies chinoises au premier trimestre sont décevants du fait de la baisse de la valeur du yuan et de la campagne anti-corruption qui affecte les revenus premium...

air-china-boeing


Air China, la première compagnie aérienne chinoise en terme de capitalisation a vu ses profits chuter de 55,4% à 510 millions de RMB du fait d'une baisse du yuan qui a surenchéri ses achats à l'étranger.

De son côté, China Eastern Airlines affiche un profit de 14 millions de RMB contre 582 millions à la même époque l'an passé.

China Southern Airlines la plus grande compagnie en teme de flotte et de trafic passagers voit sa perte atteindre 1,02 milliard de RMB contre un profit de 302 millions en 2013.

Hainan Airlines, 4ème compagnie chinoise voit ses profits chuter de 25% à 482,8 millions de RMB.

Elle a indiqué avoir été moins affectée que ses rivales car elle se focalise plus sur le marché domestiques et sur les routes régionales moins concurrentielles.

Le yuan a perdu 3,39% de sa valeur face au dollar au premier semestre, ce qui a augmenté les coûts pour les compagnies chinoises dont les dettes sont facturées traditionnellement en dollar.

Les compagnies ont également pâti des campagnes anti corruption menées par Pékin.

China Southern par exemple a perdu 1 million de voyageurs premium depuis le début de la campagne et a choisi de changer le nom de ses classes première et business domestiques : la première étant désormais appelée Business.

China United Airlines, la bras domestique de China Eastern, a annoncé hier qu'elle allait supprimer la première de ses avions et la remplacer par des sièges Business.

Newsletter

S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la limite de validité du permis de conduire proposée par l'UE à partir de 15 ans?