Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Booking.com

Enfin un journal libre et détenu par ses salariés : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Partagez cet article :

L'Association du transport aérien international (IATA) a exhorté les gouvernements à s'assurer qu'ils sont pleinement préparés pour le moment où les vaccins Covid-19 seront approuvés et disponibles pour la distribution, mettant en garde contre «des contraintes de capacité potentiellement sévères pour le transport des vaccins par voie aérienne».

Alors que plusieurs vaccins sont en voie de finalisation notamment en Russie, en Chine, en France, aux Etats-Unis, la IATA qui regroupe les compagnies aériennes s'inquiète de possibles problèmes de capacités poru les transporter.

L'association estime que le transport d'une seule dose aux 7,8 milliards de personnes dans le monde remplirait 8000 avions B747, ajoutant « qu'il est clair que l'ampleur de l'activité sera vaste, que des installations de chaîne du froid seront nécessaires et que la livraison à tous les coins de la planète sera nécessaire ».

Le directeur général et PDG de l’IATA, Alexandre de Juniac, a déclaré que la livraison en toute sécurité des vaccins Covid-19 «sera la mission du siècle pour l’industrie mondiale du fret aérien». « Mais cela n'arrivera pas sans une planification préalable minutieuse », a averti de Juniac. « Et le moment est venu. Nous exhortons les gouvernements à prendre l'initiative de faciliter la coopération tout au long de la chaîne logistique afin que les installations, les dispositifs de sécurité et les processus frontaliers soient prêts pour la tâche gigantesque et complexe à venir. La IATA a souligné les priorités pour la préparation des installations avant la distribution des vaccins, y compris la disponibilité d'installations et d'équipements à température contrôlée, et que le personnel formé pour manipuler les vaccins sensibles au cours du temps et à la température. L'association a également déclaré que «des capacités de surveillance robustes» seront nécessaires pour garantir l'intégrité des vaccins et que des dispositions doivent être mises en place pour garantir que «les expéditions ne soient pas altérées pendant le vol».

L'IATA a averti que des processus frontaliers devront également être mis en place pour assurer une distribution fluide :

-introduction de procédures accélérées pour les permis de survol et d'atterrissage pour les opérations transportant le vaccin COVID-19,
- Exemption pour les membres d'équipage des exigences de quarantaine pour garantir le maintien des chaînes d'approvisionnement du fret,
- Offrir des droits de trafic temporaires pour les opérations transportant les vaccins COVID-19 où des restrictions peuvent s'appliquer,
- Suppression des couvre-feux des heures d'ouverture pour les vols transportant le vaccin afin de faciliter les opérations de réseau mondial les plus flexibles possibles,
- Accorder la priorité à l'arrivée de ces envois vitaux pour éviter d'éventuelles variations de température dues à des retards,
- Envisager un allégement tarifaire pour faciliter le transport des vaccins.

« Même si nous supposons que la moitié des vaccins nécessaires peuvent être transportés par voie terrestre, l'industrie du fret aérien sera toujours confrontée à son plus grand défi de transport jamais réalisé », a déclaré de Juniac.

« Lors de la planification de leurs programmes de vaccination, en particulier dans les pays en développement, les gouvernements doivent prendre très attentivement en considération la capacité limitée de fret aérien disponible pour le moment. Si les frontières restent fermées, les déplacements réduits, les flottes bloquées et les employés en congé, la capacité de fournir des vaccins vitaux sera très compromise » a averti la IATA.

Des vaccins qui pourraient être prêts pour la fin 2020

Plusieurs vaccins sont actuellement en développement dans le monde dont en Chine, en France et aux Etats-Unis. Le vaccin de la société américaine Moderna est déjà en phase 3 des essais cliniques. Sanofi et GSK qui sont alliés visent également un vaccin pour la fin de l'année et Johnson et Johnson a débuté la phase 3 de ses essais pour un vaccin. La Russie a indiqué récemment être à la phase 3 de son vaccin Sputinik 5 qui va être testé massivement auprès de 40 000 moscovites.

Enfin deux sociétés chinoises, Sinovac Biotech et Sinopharm, ont exposé leurs vaccins lors d'un salon pour la première fois. Sinovac a déclaré qu'une usine était en construction pour produire 300 millions de doses par an. Les vaccins sont également en phase 3 des essais. Au total une dizaine de vaccins sont en phase 3 dans le monde. Il reste à savoir lequel apportera le meilleur taux d'immunité et celui qui sera le moins nocif. Le laboratoire qui réussira gagnera à coup sûr le gros lot !

 

 

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ NOS JOURNALISTES : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

La presse a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur de la presse comme jamais, les lecteurs doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des journaux indépendants présentant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de presse indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal au journalisme qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres magazines, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce au soutien financier des lecteurs, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et donner encore plus la parole aux lecteurs. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir un journalisme de qualité ouvert et indépendant et ceci pour de longues années. Chaque contribution des lecteurs, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: