Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

Lufthansa a opéré un vol transatlantique 100% biocaburant

biocarburant-lufthansa

La compagnie allemande a opéré le 12 janvier son premier vol transatlantique propulsé aux biocarburants: une première à notre connaissance car tous les réacteurs du B747étaient alimentés par du biocarburant.

La compagnie a effectué plus de 1187 vols à base de biocarburant entre Francfort et Hambourg durant 6 mois de tests préalablement à ceol transatlantique et conformément aux prévisions initiales, Lufthansa a pu réduire les émissions de CO2 de 1471 tonnes avec ce dispositif.

« Nous sommes très satisfaits de la mise en service de notre projet “BurnFAIR”. affirme Joachim Buse, vice-président en charge des biocarburants pour Lufthansa. « Conformément à nos attentes, le biocarburant s’est avéré être une alternative rentable pour une utilisation sur des vols quotidiens»

Le premier vol transatlantique qui a eu lieu hier, le 12 janvier 2012, a une particularité: ses les réacteurs de l’avion ont été alimenté à hauteur de 100% en biocarburant.

C’est un Boeing 747-400 qui a assuré la liaison en emportant  près de 40 tonnes d’un mélange de carburant biosynthétique.

Sur ce seul vol, Lufthansa avait prévu une réduction des émissions de CO2 de l’ordre de 38 tonnes, soit l’équivalent des émissions de CO2 de 6 vols traditionnels entre Francfort et Berlin.

« Le principe qui se trouve derrière le biocarburant est simple et s’appuie sur le cycle carbone. Les plantes absorbent le CO2 contenu dans l’atmosphère selon le phénomène de photosynthèse. Lorsque les moteurs des avions brûlent le biocarburant, le CO2 est rejeté dans l’atmosphère. Le biocarburant émet 50% de CO2 en moins par rapport aux carburants fossiles classiques. »

« Après nous être bien insérés sur ce marché, nous nous focaliserons sur la conformité, la disponibilité, la pérennité et à la certification des matières premières. Toutefois, Lufthansa poursuivra uniquement le test pratique si nous avons la certitude que le volume nécessaire de matières premières durables et certifiées est disponible pour poursuivre les opérations de routine» a souligné le responsable de projet Joachim Buse.

Le biocarburant est aussi fiable  que le kérosène traditionnel

Selon Lufthansa, «le kérosène biosynthétique est aussi fiable que le carburant conventionnel mais son impact sur l’environnement est décisif. En effet, grâce à la forte densité énergétique du biocarburant, la consommation a pu être réduite de plus d’1%. De plus, le kérosène biosynthétique ne contient ni soufre ni composants aromatiques.»

Conformément à l’objectif de l’IATA, les compagnies aériennes doivent réduire leurs émissions nettes de CO2 de 50% en 2050 versus 2005.

Plusieurs autres compagnies ont effectué des vols commerciaux dont les réacteurs sont alimentés par du biocarburant. Mais c’est l’une des premières fois à notre connaissance qu’une compagnie aérienne utilise du biocarburant pour alimenter tous ses réacteurs sur un vol transatlantique.  

Plus d’informations : www.puresky.de

Newsletter

S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la limite de validité du permis de conduire proposée par l'UE à partir de 15 ans?