Partagez cet article :

lufthansa_a320

Alors que de nombreuses compagnes aériennes réduisent leurs offres de restauration sur leurs vols court-courriers, Lufthansa parie sur le rapport qualité-prix pour contrer les low-costs avec une nouvelle offre de restauration et de nouveaux sièges.



Selon un article de l'agence de presse  Bloomberg, la compagnie aérienne nationale allemande se prépare à modifier substantiellement les services offerts sur ses vols européens. Une annonce officielle devrait être faite le 15 Décembre.

Le service de restauration sera mis à jour et simplifié en quatre classes pour les passagers affaires et cinq classes en éco.

Actuellement le type de restauration est déterminé par la longueur du vol.

La restauration sera plus copieuse sur les routes européennes de Lufthansa par rapport à la situation actuelle où un voyageur qui fait un Paris-Francfort en classe économique reçoit un petit sandwich et une boisson.

Ce sera la première fois en 15 ans que Lufthansa va améliorer son offre de restauration sur ses vols court-courriers.


Lufthansa va installer de nouveaux sièges, les mêmes que ceux d'Austrian

Lufthansa va par ailleurs installer de nouveaux sièges plus fins ce qui lui permettra  d'ajouter 2000 sièges en plus sur sa flotte de 200 avions à fuselage étroit opérés en Europe.

La compagnie pourra ainsi génerer plus de cash lorsque ses avions seront pleins.

Les sièges qui seront installés seront les mêmes que ceux d'Austrian Airlines (voir Austrian-deploie-de-nouveaux-sieges-en-classe-eco-sur-sa-flotte-court-et-moyen-courrier).

Lufthansa pourra ainsi ajouter deux sièges par rangée (de 6 à 12 passagers en plus par vol) et les voyageurs profiteront de plus d'espace pour leurs jambes.

Les A319 auront ainsi 138 sièges contre 132 auparavant, les A320 168 contre 152, les A321 200 contre 190 aujourd'hui.

Les B737-500 auront 120 sièges (111 auparavant) contre 140 sièges pour les B737-300 (127 auparavant).

Ces nouveaux sièges seront installés sur un B737 avant l'annonce officielle.

Le reste de la flotte sera équipé d'ici fin 2011.

Il y a cependant des incertitudes avec cette nouvelle offre: on ne sait pas si les nouveaux sièges seront aussi confortables. On pense que les armoires seront supprimées des cabines pour libérer de l'espace et que les A321 perdront une toilette.

Il est à noter que beaucoup de passagers sur les vols court-courrier de lufthansa prennent ensuite une correspondance: la suppression des armoires signifiera que les équipages devront trouver une place pour les manteaux, les bagages à main…

Ce changements concernent uniquement la flotte en propre de Lufthansa.

On attend une confirmation du déploiement de ces nouveaux service pour les partenaires régionaux de Lufthansa qui opèrent sur des routes de niche ou moins chargées.

Lufthansa parie sur le rapport qualité-prix

Avec cette nouvelle offre, Lufthansa dévoile une stratégie intelligente en pariant sur le rapport qualité-prix.

Alors qu'elle offre des prix comparables à certaines low-costs suite à d'importants efforts de contrôle des coûts, elle veut proposer un service supérieur en offrant une restauration digne de ce nom.

Par ailleurs, l'installation de plus de sièges devrait lui permettre de se rapprocher des performances des compagnies low-cost et d'offrir peut-être à l'avenir des tarifs encore plus concurrentiels.

 

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ NOS JOURNALISTES : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

La presse a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur de la presse comme jamais, les lecteurs doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des journaux indépendants présentant des informations de qualité. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de presse indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal au journalisme qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres magazines, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce au soutien financier des lecteurs, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et donner encore plus la parole aux lecteurs. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir un journalisme de qualité ouvert et indépendant et ceci pour de longues années. Chaque contribution des lecteurs, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 8 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

SONDAGE

Pour presse plus libre préférez-vous?
Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: