Etes-vous pour ou contre la suppression du port du masque dans les transports?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :
Etihad ne devrait pas prendre de participation au capital de Lufthansa contrairement à ce qui a été annoncé par Il Messagero selon l'agence de presse Reuters. Des discussions seraient cependant en cours entre les deux compagnies aériennes pour approfondir leur partenariat...

etihad a380 new york

Alors que le quotidien italien Il Messagera a indiqué qu'Etihad pourrait prendre 30 à 40% du capital de Lufthansa avant une éventuelle fusion, une source proche de la compagnie allemande a démenti cette information a précisé  Reuters.

Cette même source a précisé que Lufthansa ne discutait pas non plus d'un éventuel rachat d'Air Berlin. En décembre 2016, Le groupe Lufthansa a signé un important accord de partage de code avec Etihad ainsi qu'un plan de partenariat entre Air Berlin et le groupe Lutfhansa. Ce dernier va utiliser des avions en wet lease d'Air Berlin( avec équipage) pour accélérer la croissance d'Eurowings et d'Austrian Airlines.

Il semblerait que les deux compagnies discutent de mettre en place plus d'accords en partage de code et d'intensifier leur coopération sans prise de participation au capital. IL messagero assurait que les discussions intégraient un volet cocnernant une éventuelle montée au capital de Lufthansa allant de 30 à 40% avec une fusion possible des deux compagnies dans une seconde étape pour former un géant de l'aérien transport plus de 97 millions de passagers par an (données 2015).

Une entrée au capital de plus de 30% serait complexe pour Etihad alors que la loi allemande oblige au delà de ce seuil à faire une offre pour l'ensemble de la compagnie. Par ailleurs le capital des compagnies aériennes doit être détenu en majorité par des actionnaires européns afin de conserver leurs droits de trafic.

Des discussions concernant une coopération plus importante auraient bien eu lieu entre les deux compagnies alors qu'elles ont des intérêts communs: Etihad via Air Berlin est très présente sur le marché allemand et Alitalia même si elle est en perte est très présente en Italie un marché qui a intéressé Lufthansa par le passé. Le marché semble d'ailleurs croire à un rapprochement Etihad-Lufthansa alors que l'action de la compagnie allemande a bondi à la bourse de Francfort.

Par ailleurs, Qatar Airways, un important concurrent d'Etihad a pris une participation au sein d'IAG (maison mère de British Airways, Iberia, Vueling et Aer Lingus) et a intégré l'alliance oneworld.

Etihad aurait donc peut-être intérêt à s'allier avec Lufthansa et à rejoindre une alliance à l'image de Qatar Airways. Le salon ITB qui va avoir lieu en mars devrait à ce titre être intéressant car Qatar Airways doit y présenter son nouveau siège Business et le tilming d'une annoncesconcernant une éventuelle cooopération plus renforcée entre Lufthansa et Etihad serait opportun. A suivre...

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

 

 

Aller en haut