Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

Lufthansa: la taxe carbone va surement augmenter le prix des billets d'avion

a380-alpes

Lufthansa a indiqué que l’ETS (Emisssions Trading Scheme) mis en place par l’Union Européenne va certainement engendrer une augmentation du prix des billets d’avion?.

La compagnie allemande vient de déclarer toute haut ce que beaucoup pensent tout bas:  à savoir que dans le futur les surcharges carburant incluront sans doute la hausse du cours du kérosène mais également l’impact de l’ETS estime Lufthansa.

L’ETS a été lancé le 1er janvier 2012 par l’Union européenne et oblige toutes les compagnies aériennes qui volent depuis des aéroports européens à acheter des droits d’émissions carbone.

La majorité des compagnies aériennes se sont opposées en toute logique à la mise en place de cette nouvelle taxe qui risque d’affecter leurs profits: selon Lufthansa cette taxe devrait occasionner des dépenses additionnelles de 130 millions d’euros rien que cette année

La compagnie a indiqué qu’elle serait obligée de «transférer le coût de cette taxe sur le prix des billets d’avion» même «aucun projet dans l’immédiat» ne sera mis en place pour ajuster la surcharge carburant qui a augmentée le 15 décembre dernier.

«Le changement climatique est un problème global. Cela signifie que nous avons besoin d’une solution globale. Les compagnies aériennes qui opèrent en Europe doivent désormais faire face à des coûts additionnels ce qui conduira à renchérir les vols en Europe pour les passagers. Cela va également créer une concurrence déloyale et va menacer le développement durable du secteur aérien si  la neutralité en terme de concurrence promise par les régulateurs n’est pas assurée. Du fait de la forte opposition internationale à cette réglementation, on ne sait pas cependant, comment elle va évoluer» a déclaré Carsten Spohr, membre du conseil d’administration exécutif de Deutsche Lufthansa AG.

Plus d'informations: www.lufthansa.com

Newsletter

S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

SONDAGE

Pour réduire le déficit public de l'Etat faut-il :