Partagez cet article :

b747-8-lufthansa-francort

Lufthansa a officiellement pris livraison de sa nouvelle «reine des cieux (queen of the Skies)», son premier B747-8, cette semaine lors d’un événement organisé dans un hangar de l'aéroport de Francfort.

Lufthansa va ainsi devenir la première compagnie au monde à opérer un B747 de nouvelle génération: le B747-8.

L'avion a atterri sans soucis et a été lentement remorqué dans le hangar les haut-parleurs diffusait de la musique à plein volume.

L’équipage et les présidents de Lufthansa, le CEO Carsten Spohr et le président du Conseil, Christoph Franz, sont descendus de la carloingue avant de donner des discours en allemand.

Lufthansa est le premier client commercial de ce nouvel avion conjointement avec un client VIP anonyme qui a pris livraison d’un autre exemplaire.

Lufthansa opérera son premier vol commercial en B747-8, le vol LH418, à la destination Washington Dulles le 1er juin.

Lufthansa prendra la livraison d'un total de 20 747-8s d'ici 2015: les cinq premiers seront livrés cette année et desserviront New Delhi, Bangalore, Chicago et Los Angeles en remplacement des B747-400s, afin de se concurrencer les transporteurs du Golfe qui volent vers les USA et les marchés asiatiques.

A l’occasion d’une conférence de presse lors de la cérémonie de livraison, Carsten Spohr, a indiqué: « il n'y a vraiment aucune arme contre des lignes aériennes subventionnées d'État. La seule arme est celle d’un meilleur service. »

40 sièges supplémentaires sur les B747-8

Le B747-8 est équipé de 40 sièges supplémentaires par rapport au vieux 747s, avec huit sièges en première classe situés dans le nez de l’avion, 92 nouveaux sièges enclasse d'affaires sur les ponts supérieurs et inférieurs et 262 sièges en classe éco dans une configuration 3-4-3 à l'arrière du pont inférieur.

Les A380 de Lufthansa comprennent 8 sièges en première et 98 sièges d’ancienne génération en classe d'affaires , mais seront équipés du nouveau siège prochainement, ce qui conduira peut-être à réduire la capacité de la classe premium.

Le siège de première classe du B747-8 est identique à celui des A380 et est installé en mode 1-1.

Ainsi, alors que les passagers en première classe profiteront d’un siège et d’un lit distinct sur les B747-400s, sur le B747-800s ils auront juste un siège s’allongeant totalement à plat.

Les 92 sièges de classe d'affaires sont dédoublés entre les deux ponts, avec 32 sièges sur le pont supérieur en configuration 2-2 et 60 sièges sur le pont inférieur en configuration 2-2-2.

Le nouveau siège affaires de Lufthansa se transforme en un lit s’allongeant totalement à plat de de 1,98 mètres et peut-être installé en V (deux sièges l’un vers l’autre) ou en H (les deux sièges sont installés parallèlement avec un léger angle vers le fuselage).

L’installation en V permet notamment d’offrir plus d’intimité et de distance au niveau des épaules entre deux passagers même si le passager installé côté fenêtre devra enjamber les repose-pieds de son voisin

Lufthansa va installer ce nouveau siège sur sa flotte longue-courrier, soit plus de 100 avions au cours des quatre années à venir.

Carsten Spohr a répondu quant à l'arrivé d'une éventuelle classe éco premium en indiquant que par le passé Lufthansa ne souhaitait pas cannibaliser son marché principal qui est celui de la classe affaires.

Lufthansa étudie une éventuelle classe éco premium

Maintenant, avec l’arrivé de cette nouvelle classe d'affaires le transporteur est prêt à étudier dans les neuf prochains mois une classe éco premium.

Le B747-8 est équipée d'une nouvelle génération d’aile et des même moteurs que ceux du Dreamliner.

Cela lui permet d’économiser 15% de carburant par rapport au B747-400 ainsi qu’une réduction du bruit de 30 par pour cent.

Les tarifs des vols entre Francfort et Washington sont commercialisés autour de 8500€ pour la première classe, de 4500 € en classe affaires et de 600 à 1600 € en classé éco a précisé Carsten Spohr.

Récemment Singapore Airlines a mis à terre ses vieux B747, très consommateurs en carburant. A cette occasion, la compagnie avait mis en avant les services qu’a apporté le B747.

Des services que tenons aujourd'hui pour acquis ne l’étaient pas auparavant comme les repas gastronomiques et le champagne, les salons et les "slumberette", des cabines avec des divans qui se convertissaient en lits, précurseurs des sièges affaires actuels qui se transforment en lit.

www.lufthansa.com

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CREER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: