Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Partagez cet article :

open_skies_siege

Openskies, la filiale affaires de British Airways, doit suspendre ses vols d'Amsterdam à New York le 16 août. Une route qui a été lancée en octobre dernier. British Airways lutte par ailleurs pour sa survie.


La compagnie aérienne a dit qu'elle se «focaliserait maintenant à nouveau» sur son itinéraire Paris-New-York.

Dale Moss, le directeur général d'Openskies, a dit : «l'environnement économique a pour conséquence une baisse significative de la demande.Tandis qu'OpenSkies a gagné une part de marché de 16 pour cent en seulement neuf mois, nous ne pouvons pas opérér cette route peu profitable en ce moment.


De plus avec des perspectives incertaines sur le court terme, nous avons pris la décision la plus prudente afin de préserver nos ressources.»


La compagnie aérienne a indiqué que les clients qui ont acheté des billets pour l'itinéraire Amsterdam-New-York pourront au choix voyager sur des vols British Airways via Londres ou se faire rembourser.

Il a ajouté que le service client du transporteur entrera en contact avec les clients qui ont réservé via le site Web de la compagnie ou le centre d'appel pour discuter de leurs options.


Openskies a débuté son activité le 8 juin 2008 avec la route Paris-New-York. Un mois plus tard, la filiale de British Airways a racheté L'Avion, la compagnie aérienne tout affaires opérant des vols sur le même itinéraire.

British Airwas a refusé de démentir un article publié la semaine dernière qui stipulait que la compagnie aérienne britannique planifiait de vendre Openskies.


Reuters a affirmé que Reynolds Partners, une banque d'investissement indépendante basée à Londres serait en charge de trouver un acheteur pour la compagnie aérienne.


Ces informations ont été divulguées une semaine après que M. Moss ait indiqué que la compagnie aérienne avait manqué ses objectifs financiers pour sa première année d'exploitation.

En parlant du marché des voyage d'affaires à Londres en juin dernier, Moss a dit qu'il «persévérerait» malgré une baisse d'environ 45 pour cent du trafic d'affaires sur ses deux itinéraires : Paris et Amsterdam / New York.

Reuters a annoncé que British Airways souhaitait vendre une part majoritaire dans Openskies, de préférence dans les deux ou trois mois suivants.

British Airways a a déclaré : «nous passons en revue tous les aspects de notre activité dans l'environnement économique actuel.

OpenSkies est une petite partie de notre activité et ses pertes ne sont pas significatives comparées à des pertes dans d'autres parties de la société.»


Le transporteur prévoit toujours de lancer un service tout affaires entre l'Aéroport de Londres City et New York le 29 septembre 2009.


British Airways a aussi annoncé le 17 juillet qu'elle avait levé 350 millions de livres sterling par l'émission d'obligations convertibles.


La compagnie aérienne, qui aspire à lever 600 millions de livres, a dit qu'ellel avait aussi signé un accord avec les administrateurs de sa caisse de retraite pour lever jusqu'à 330 millions de livres sterling en négociant des garanties bancaires.


Willie Walsh le président de British Airways a déclaré que le transporteur lutte pour sa survie.

Il est vrai qu'après la hausse spéculative des cours du pétrole en 2008, la faillite du système financier international en 2009 et l'épidéie de grippe A, la direction d'une compagnie aérienne n'est pas chose facile...

 

Plus d'informations sur les sites openskies.com, ba.com.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

SONDAGE

Est-ce que la France doit discriminer les guéris du Covid par rapport aux vaccinés pour les pays oranges, rouges hors UE? En UE ils voyagent comme les vaccinés

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Derniers messages du Forum

Aller en haut

Recevez notre Newsletter !