Etes-vous favorable au retour du port du masque dans les transports?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

 

qantas2_a380.jpg

 

A l'image d'Air France ou de Singapore Airlines, les passagers des vols Qantas devront désormais payer pour disposer d'un siège situé à proximité d'une issue de secours.


Les tarifs sont en cours de finalisation chez Qantas, mais selon la presse australienne, les passagers devront payer entre 80 et 160 dollars australiens (44 à 88 euros) pour avoir le privilège de s'asseoir dans les sièges situés à proximité des issues de secours. Ceux-ci offrent plus d'espace pour les jambes.

Les frais supplémentaires seront applicables aux  passagers des vols Qantas voyageant en classe économique. 


Des options de prépaiement seront offertes aux passagers qui pourront également acheter cette option avec les points du programme de fidelité de Qantas.

Toutefois, ce service ne sera pas facturé sur les vols intérieurs de Qantas en Tasmanie.

Toujours dans un même soucis d'économie, Qantas vient de supprimer ses sièges en première classe sur ses vols  Sydney - Buenos Aires, Sydney - San Francisco et Melbourne – Hongkong - Londres.

A l'image de nombreuses compagnies aériennes, Qantas a constaté une baisse de la demande en première classe, "même si la demande en classe économique reste relativement forte", a déclaré Rob Gurney, le directeur exécutif de Qantas.

Plus d'informations sur le site de QANTAS.

  

SONDAGE

Etes-vous favorable au retour du port du masque dans les transports?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut

Vous aimez ce site?

Soutenez-nous via OKPAL OU

ABONNEZ-VOUS