Partagez cet article :

Qantas vise à commander de nouveaux avions long-courriers à très grand rayon d’action afin de lancer des vols directs depuis Sydney et Melbourne vers Londres et New York…

« Avec un peu de chance nous aurons terminé notre évaluation cette année et pourrons conduire l’appel d’offre avec les fabricants en 2019 afin de commander ces avions pour une livraison en 2022 » indique Alan Joyce, CEO de Qantas à FlightGlobal.

Qantas vise à commander un avion capable de transporter plus de 300 passagers afin que ces routes soient viables économiquement.

« Nous visons aussi une cabine équipée de 4 classes » précise Qantas.

Aujourd’hui aucun avion n’est capable d’effectuer ces vols de façon viable économiquement. Un vol direct Sydney-Londres prendrait 20 heures soit 3 heures de plus que le plus long vol actuel entre Doha et Auckland opéré par Qatar Airways.

Airbus et Boeing développent de nouveaux avions à très long rayon d'action

Cependant Airbus et Boeing ont commencé à développer des avions capables d’opérer ce type de vol.

Boeing vise à transformer le B777X pour qu’il soit capable d’opérer de très long vols long-courriers.

De son côté, Airbus va créer une version optimisée de A350-900ULR dont Singapore Airlines sera la compagnie de lancement pour son vol direct Singapour-New York prévu le 11 octobre 2018.

A cette date Singapore Airlines opérera le vol le plus long au monde et détrônera Qatar Airways avec une durée de 18H45.

Le projet SUnrise vise à étendre la portée du réseau de Qantas

 Cette nouvelle initiative baptisée Project Sunrise par Qantas permettra à Qantas de couvrir des villes comme Rio de Janeiro, Le Cap, New York ou Paris depuis la côte est australienne indique Bloomberg.

Qantas avait indiqué vouloir lancer un vol Perth-Paris mais la mise en place d’un accord de partage de code avec Air France semble réduire cette possibilité.

Par ailleurs Qantas a abandonné son projet de lancer un vol saisonnier entre Perth et Johannesbourg du fait d’un conflit avec l’aéroport de Perth concernant l’usage du terminal.

Le CEO de Qantas Alan Joyce a indiqué que le développement de la compagnie au départ de Perth vers Paris et Francfort était en suspens en attendant la résolution de ce problème.

  

NE MANQUEZ AUCUNE INFORMATION : JE M'ABONNE A LA NEWSLETTER!
DISCUTEZ DE CET ARTICLE, DONNEZ VOTRE AVIS, DONNEZ-NOUS UNE INFORMATION: CREEZ UN SUJET DANS LE FORUM
Aller en haut