Partagez cet article :

sydney vue aerienne

Qatar Airways ajoute plusieurs destinations à son réseau cette année en Australasie et aux Etats-Unis. Elle prépare également le lancement de son vol Doha-Nice pour l'été 2017. Entretien avec Eric Didier, directeur France et Benelux de Qatar Airways...

eric didier qatar airwaysBusinessTravel: Qatar Airways a fortement augmenté sa desserte de l'Australie ces derniers mois. Que représente l'Australie sur le marché français?

Eric Didier, directeur France, Bénélux Qatar Airways : nous avons lancé Melbourne en 2009 et Perth en 2012. Cette année nous avons inauguré un vol vers Sydney en mars et vers Adélaïde en mai (le premier vol d'un A350 en Australie).

En Nouvelle-Zélande nous allons également ouvrir un vol direct Doha-Auckland en février 2017 (ndlr: la compagnie vise à prendre des parts de marché en Europe sur cette ligne alors que Qantas propose un vol avec 2 stops depuis l'Europe: Dubai et en Australie. Suite à cette annonce, Emirates a annoncé l'ouverture d'un vol Dubai-Auckland en mars 2017).

L'Australie jusqu'à présent représentait une petite part de nos ventes en France. Mais avec le lancement de Sydney, le pays va certainement entrer dans le top 10 des destinations.  D'autant qu'en plus du marché touristique, Perth et Sydney sont des villes où le trafic affaires est important. Mais on ne cherche à faire du dumping sur les prix, on se positionne à un tarif correct. On compte sur la qualité de notre service et sur l'augmentation constante de la demande française vers ce pays notamment via les Working Holidays Visas. (ndlr: on a appris tout récemment que Qatar Airways va augmenter ses capacités vers Sydney avec la mise en place d'un A380 au lieu d'un B777 en septembre 2016, 6 mois seulement après le lancement de la route. L'A380 sera mis en service uniquement pendant la saison hiver dans un premier temps. Qatar Airways devrait aussi positionner un A350 vers Perth d'ici quelques mois. Qatar Airways et Etihad prennent des parts de marché à Emirates en Australie qui est passé pour la première fois sous la barre des 60% de PDM en 2016).

Business Travel: hormis l'Australie quels sont vos axes de développement dans les prochains mois? Nice va être une nouvelle route importante pour la France…

Eric Didier: en mai 2014, nous avons préféré transféré nos 3 vols par semaine entre Doha et Nice pour offrir 3 vols par jour au départ de Paris, 7 jours sur 7. De plus nous proposions un vol Nice-Doha mais avec escale à Milan. Le vol Doha-Nice prévu pour l'été 2017 sera désormais direct avec 5 fréquences par semaine : je suis très confiant pour les perspectives de cette nouvelle liaison. Sa mise en service va participer à l'essor de la destination France qui a accueilli 84,5 millions de touristes en 2015 (100 millions prévus en 2020), notamment au niveau des arrivées de touristes asiatiques. 

En 2016, nous avons déjà lancé 6 destinations (Los Angeles, Sydney, Ras al Khaimah, Boston, Birmingham, Adélaïde) et allons en inaugurer 11 autres soit 17 au total.

Nous allons lancer 5 nouvelles destinations en Europe (Pise, Sarajevo, Helsinki, Skopje, Ierevan), un vol vers Atlanta en juin aux Etats-Unis, Marrakech et Windhoek en Afrique et nous allons également reprendre nos vols vers les Seychelles dans l'Océan Indien à partir de décembre 2016 avec un vol quotidien (NDLR: les vols avaient été suspendus en septembre 2013).

En Asie, nous allons fortement nous développer en Thaïlande, un pays très en vogue, avec l'ouverture de nouveaux vols vers Krabi et Chiang Mai en décembre 2016 : la demande pour Phuket est énorme.

Pour 2017, nous avons déjà annoncé 4 destinations : Nice, dont nous avons déjà parlé, ainsi que Lusaka, Douala, Libreville en Afrique.

BusinessTravel: quelles sont les grandes tendances au départ de la France?

Eric Didier: l'année passée a été celle l'anniversaire de nos 15 ans de présence en France. Notre premier vol avait été inauguré le 1er novembre 2000. Alors que j'étais le seul employé à l'époque, la filiale française emploie aujourd'hui 91 personnes. Il est loin le temps où nous n'opérions que deux vols par semaine entre Paris et Doha via Munich. Aujourd'hui, grâce à nos 3 vols par jour au départ de Paris, nous proposons des correspondances optimisées vers l'ensemble de notre réseau: le sous-continent indien, le Pakistan, Adélaïde avec notre vol du matin (B777), l'Asie et la plupart des destinations en Australie avec le vol de l'après-midi (A380) et de nombreuses destinations sur l'ensemble du réseau avec le vol du soir (A330/B777).

Au niveau du trafic Business, le Golfe poursuit son développement, et particulièrement le Qatar, du fait des liens économiques forts avec la France. Les liens continuent de se resserrer notamment via la nouvelle association Qadran, le cercle économique franco-qatari, créée en 2015 qui regroupe les sociétés françaises et qataries.

Singapour, Hong Kong, l'Inde restent des destinations fortes au niveau Business et l'Iran comme l'Australie sont en essor : l'ajout du vol vers Sydney va fortement contribuer à la hausse du trafic affaires vers ce pays.

Au niveau loisirs, le vol vers Zanzibar/Kilimandjaro lancé en juillet 2015 fonctionne bien. L'Asie du sud-est est une zone en plein développement : nous avons ajouté de la capacité cet été en Indonésie où la demande est particulièrement solide vers Bali (ndlr: on vient juste d'apprendre que les autorités civiles d'Indonésie ont octroyé des droits de trafic additionnels à la compagnie. Qatar Airways aura le droit de proposer jusqu'à 28 vols par semaine contre 21 offerts cet été entre Doha et Jakarta et 21 vols par semaine vers Bali contre 14 aujourd'hui. Qatar Airways a également obtenu des droits de trafic pour opérer 7 vols par semaine vers Suarabaya...).Nous opéronségalement 3 vols par jour vers Kuala Lumpur avec d’excellentes connexions à Doha.

La Thaïlande est une autre destination loisir très en vogue : nous avons positionné un second A380 entre Doha et Bangkok durant l'hiver 2015-2016 (NDLR: l'un des 2 A380 qui desservaient Paris). Le Cambodge, le Vietnam, le Sri Lanka, l'Iran et la Birmanie se positionnent comme des marchés avec un beau potentiel et en fort développement.

Même si je ne peux pas vous donner des chiffres pour 2015, je peux vous dire que notre part de marché a progressé globalement sur le BSP sur tous les segments (affaires et loisirs) avec une tendance forte au développement des ventes directes/web.

Au niveau de notre offre, l'inauguration du nouvel aéroport de Doha en mai 2014 nous a permis d'offrir des correspondances plus rapides et d'améliorer encore plus l'expérience client tout au long de l'année 2015. Les salons luxueux et le nouvel hôtel situé en zone sous douane très pratique (il permet notamment de se reposer entre deux vols sans passer la douane) participent à l'attractivité de l'aéroport.

A bord de nos avions, le WiFi est désormais installé sur notre flotte d'A380, d'A350, B787 et sur un nombre croissant d'autres appareils (A330, A320, A319).

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CREER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: