Etes-vous pour ou contre l'interdiction des véhicules thermiques en 2035?
Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

ACI Europe a publié ses dernières prévisions de trafic de passagers pour 2022 et au-delà, indiquant que les chiffres suivent actuellement une tendance selon son « scénario le plus optimistes »...

L'association, qui représente plus de 500 aéroports à travers l'Europe, avait précédemment prévu une reprise complète aux niveaux d'avant la pandémie en 2025, mais cette date a maintenant été avancée à 2024.

En outre, ACI a révisé à la hausse ses prévisions pour 2022, le trafic passagers devant désormais baisser de 22 % par rapport aux niveaux de 2019, contre une précédente prévision de -32 % publiée en octobre 2021.

Cependant, l'association a souligné que « la triple menace des problèmes géopolitiques, de l'aggravation des conditions économiques et de nouveaux variants du Covid » crée « une incertitude importante et des risques de baisse du trafic ».

ACI a également déclaré que la reprise était toujours largement tirée par le trafic de loisirs et l'expansion de la capacité des transporteurs à très bas prix, et a mis en garde contre les problèmes de personnel en cours affectant de manière disproportionnée les grands aéroports.

Comme nous l'avons signalé précédemment, les aéroports britanniques en particulier connaissent des pénuries de personnel alors que la demande de voyages aériens augmente à la suite de l'assouplissement des restrictions de voyage.

De nombreux aéroports ont licencié un grand nombre d'employés pendant la pandémie, et un processus de recrutement lent associé à des niveaux élevés d'absences du personnel en raison de Covid-19 a entraîné des retards et des annulations dans l'ensemble du secteur.
ACI a également déclaré que malgré des prévisions de plus en plus optimistes, les aéroports européens devraient toujours accueillir 540 millions de passagers de moins cette année par rapport à 2019, et auront perdu environ 3,7 milliards de passagers depuis le début de Covid-19 : ce qui équivaut à la croissance totale des passagers réalisée sur 36 ans avant la pandémie.

Commentant la nouvelle, Olivier Jankovec, directeur général d'ACI Europe, a déclaré : « pour le moment, les performances du trafic passagers suivent notre scénario optimiste du fait de la levée des restrictions de voyage sur de nombreux marchés et la forte demande de l'été. Mais les faits de ces trois dernières années invitent à la prudence, d'autant plus que nous n'avons toujours pas de critères établis en Europe – et encore moins dans le monde – sur la façon de gérer les futures variants du Covid-19 en matière de voyage. Et au-delà des défis opérationnels immédiats liés aux problèmes de personnel, il n'y a pas d'échappatoire aux tensions géopolitiques croissantes et aux craintes de stagflation, ce qui signifie que les risques pour le trafic aérien ne vont que dans une direction : à la baisse... ».

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l'interdiction des véhicules thermiques en 2035?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut

Achetez une carte d'abonnement Air France!