Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Booking.com

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Partagez cet article :

Le conseil européen devrait décider des prochaines mesures à mettre en place pour voyager et pour lutter contre l’épidémie. Le passeport vaccinal ne semble pas une solution adéquate. L’inquiétude grandit dans le secteur du voyage sur de nouvelles restrictions…

Alors que les voyageurs étrangers (hors UE) doivent désormais présenter un test PCR pour entrer en France, il se pourrait que cette obligation incombe désormais aussi aux voyageurs de certains pays de l’Union Européenne (est espérons-le pas à tous).

Un sommet de l’Union Européenne doit avoir lieu le 21 janvier prochain et concernera la coordination des pays membres en terme de lutte face à la crise sanitaire. Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a déclaré que la « France doit proposer des évolutions pour ce qui est des frontières au sein de l’Union Européenne ». Rappelons que l’UE avait déjà élaboré un schéma visant à

Les professionnels du tourisme espère que des tests PCR ne vont pas être généralisés pour tous les voyageurs de l’UE. On parle actuellement de tests PCR obligatoire pour les voyageurs provenant de pays où la situation épidémique est difficile comme en Irlande ou au Danemark.

Vers une standardisation des procédures de test?

L’Union Européenne étudie notamment la possibilité d’unifier les procédures de tests PCR ou Antagoniques ce qui serait plutôt une bonne chose.

Certains réclament un certificat de vaccination : une mesure discriminatoire

De son côté le Premier Ministre grec souhaiterait que soit mis en place un certificat de vaccination en Europe d'après un article paru dans Ekathimerini en Europe d'après un article paru dans Ekathimerin. 

Cette initiative irait cependant à l’encontre de la libre circulation des personnes et serait discriminatoire.

En effet les vaccins ne sont pas disponibles pour toute la population aujourd’hui et de plus certaines technologies de vaccin doivent encore faire leurs preuves notamment en terme d’effets secondaires sur le moyen-terme comme les vaccins ARNm.

« Réserver la possibilité de voyager en avion uniquement à celles et ceux qui sont vaccinés est une idée parfaitement stupide, profondément discriminatoire, privative de liberté et qui freinera le redémarrage économique » a déclaré Olivier Manaut, président de l'Union Nationale des Compagnies Aériennes Françaises.

La priorité doit être de vacciner les plus de 60 ans

Actuellement la priorité devrait être de vacciner les plus de 75 ans qui sont les premiers touchés par la maladie. L’âge moyen des décès des personnes du Covid est de 81 ans et l’âge médian de 84 ans. Donc le fait de vacciner les plus de 75 ans devrait si le vaccin est bien efficace éliminer la grande majorité des morts dans les prochains mois. 81,3% des personnes décédées du Covid ont plus de 70 ans : le gouvernement devrait donc s’atteler aussi à vacciner la tranche 70+, voire même 60+. En vaccinant les 60+, on élimine ainsi 93,4% des morts.

Très très peu de morts du Covid chez les moins de 60 ans

Est-il ensuite utile de vacciner l’ensemble de la population?  Cela semble peut rentable en terme de coûts/bénéfices, le taux de mortalité des moins de 60 ans du Covid sans comorbidités ayant été de 0,0011% en 2020 soit 599 personnes sur un total de 53,313125 millions. Une maladie quasiment sans impact pour les moins de 60 ans.

pyramide age insee

Même en prenant en compte les morts avec comorbidités (1457), le taux de décès n'est que de 0,0027%.

deces moins60ans

Jusqu'au 29 décembre il y a eu 2,574041 cas de Covid toutes tranches d'âge (source Agence Nationale de l SSanté Publique citée par Wikipedia. Sachant que la population des moins de 60 ans est de 79,4% ( ce qui correspond peu ou prou à l'estimation de mars 2020) on peut appliquer ce taux sur les cas. Ce qui donne 2,043788 cas de Covid pour les moins de 60 ans.

Le confinement des moins de 60 ans est totalement absurde avec un taux de mortalité de 0,08% et de 0,023% sans comorbidités

Le taux de mortalité des malades Covid-19 de moins de 60 ans sans comorbidités a été de 0,023% contre 0,057% avec comorbidités.

Globalement le taux de décès des malades du Covid de moins de 60 toutes causes confondues atteint 0,08% soit 2056 morts de moins de 60 ans sur 2,043788 millions de cas estimés. Les cancers, les problèmes cardiaques sont infiniment plus mortels pour les moins de 60 ans et sans aucune comparaison possible. Si les gens ont autant peur du Covid, ils devraient être mort de peur à l'idée d'avoir un cancer ou une maladie cardiaque. Les moins de 60 ans n'ont absolument aucune raison d'être confinés.

On voit donc que mettre en place un certificat de vaccination serait contraire à la libre-circulation des personnes et aurait peu de bénéfices pour la population des moins de 60 ans pour un coût élevé.

Si l’on prend un peu de recul, on se rend compte que la mortalité associée au Covid n’est pas statistiquement pire que certaines années où la grippe a été très forte comme en 2017 notamment si l’on prend en compte l’évolution de la pyramide des âges en France. Voir cet article intéressant d’AGoraVo.

La priorité doit donc être de vacciner les plus de 60 ans dans tous les pays et de retourner au plus vite à un schéma de vie normal.

Le Covid : conséquence du vieillissement de nos pyramides des âges

L'hystérie liée au Covid sera sans doute analysée dans le futur comme un cas d'école par les historiens.

Le Covid est une maladie des pays vieillissants et cette maladie devrait faire prendre conscience aux pays développés qu'ils devraient se soucier beaucoup plus de leur pyramide des âges et rajeunir au plus vite leur population.

Mais c'est la voie opposée qui est choisie aujourd'hui alors que rien n'est fait pour aider les familles, réconcilier les hommes et les femmes et permettre d'avoir une vie moins stressante pour élever les enfants. Dans la plupart des pays développés l'égoïsme est privilégié, les divorces s'emballent, la solitude de plus en plus généralisée dans les grandes villes et les minorités privilégiées au détriment du plus grand nombre.

Le Covid aura permis de constater que nos sociétés sont vieilles et qu'elles privilégient la sécurité sur la vigueur.

On ne peut pas vivre éternellement masqués, en confinement et avec des sociétés en proie à des difficultés économiques ou à la faillite avec un état surpuissant et le secteur financier abreuvant nos économies de dettes.

Toutes les énergies doivent être mobilisées avant tout pour vacciner les plus à risque qui représentent l’immense majorité des décès et tout doit être fait pour rajeunir au plus vite nos sociétés bien trop vieillissantes.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

SONDAGE

Etes-vous en faveur d'un passeport vaccinal Covid pour voyager?

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Booking.com
 
Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: