Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Booking.com
Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Partagez cet article :

bea-anne-candies-AF447
La troisième campagne de recherche du vol AF447 n'a pas permis de retrouver les boîtes noires. Le Secrétaire d'Etat chargé des transports souhaite que les recherches continuent.


Le secrétaire d'Etat chargé des transports, Dominique Bussereau, a demandé au Bureau Enquêtes Accidents de poursuivre les recherches pour retrouver les boîtes noires en partenariat avec Air France et Airbus.

La semaine passée le BEA avait indiqué que la zone initiale de recherches aurait été entièrement couverte d’ici la fin de la semaine.

Depuis le début de la troisième campagne de recherche le 2 avril, le sonar Orion, sonar remorqué à bord de l’ « Anne Candies », a couvert 2 800 km2  et les trois Remus, véhicules sous-marins autonomes à bord du « Seabed Worker », ont effectué quarante plongées et couvert une zone de près de 3 000 km2.

Bien que les conditions météorologiques sur zone aient été favorables, les recherches durant cette troisième campagne ont été infructueuses.

Le Seabed Worker et l’Anne Candies vont désormais retourner  au port de Recife pour une escale technique dans les jours suivants.

Cette troisième campagne de recherche de l'épave de l'Airbus A330 du vol AF447 Rio-Paris visait à récupérer les boîtes noires et à déterminer les causes de l'accident.

Les équipements devraient permettre d'analyser les fonds jusqu'à 6000 mètres alors que l'épave se trouve certainement à une profondeur d'environ 4000 mètres.

Il est à noter que la dernière position connue du vol AF447 se situe à 4 miles nautiques de la route qu'aurait dû emprunter l'avion, ce qui laisse à penser que les pilotes ont du dévier la trajectoire de l'appareil face au mauvais temps afin d'éviter une zone de turbulences.

Le coût de la campagne, de l'ordre de 5 millions d'euros, a été financé par Airbus et Air France.

Il reste à savoir qui financera la poursuite des opérations selon les voeux du Secrétaire d'Etat chargé des Transports

Le BEA fera un nouveau point presse le mardi 4 mai sur cette campagne et BusinessTravel.fr vous tiendra informé de la suite des événements.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

SONDAGE

Que pensez-vous des mesures annoncées par Emmanuel Macron le 12/07 et de l'extension du pass sanitaire

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Booking.com

Derniers messages du Forum

Aller en haut

Recevez notre Newsletter !